Reconfinement : comment travailler à distance ?

Par Amélie Petitdemange, publié le 01 Avril 2020 - Mis à jour le 05 Novembre 2020
5 min

Depuis le reconfinement, vendredi 30 octobre, quasiment tous les cours des établissements d'enseignement supérieur passent à distance. Pour vous aider à vous organiser dans ce contexte particulier et à réussir votre année avec brio, l’Etudiant vous livre quelques conseils.

"Le conseil le plus pertinent, c’est d’avoir des repères qui structurent une journée de travail. Commencez par vous lever tôt, prenez une douche et habillez-vous. Le confinement, ce n’est pas un dimanche où on travaille en jogging à la maison", affirme Julien Angelini, maître de conférences à l’université de Corse.

L’enseignant, qui a également été freelance par le passé, conseille par ailleurs de se concocter un programme. "Pas besoin d’un programme très établi, cela dépend de votre profil. Mais faites-vous un tableau de bord avec des tâches à accomplir", explique-t-il. Vous n’avez pas forcément de rendus quotidiens, il faut donc vous imposer vos propres deadlines.

Lire aussi

S’imposer des règles

"Ce n’est vraiment pas simple de travailler à distance, mais je vais y arriver", entonne avec conviction Téo Meneghello. Etudiant à Sciences po Bordeaux, il a essayé lors du premier confinement d’adopter le même rythme que pour une journée de classe traditionnelle : réveil à 8h, travail jusqu’au déjeuner, petite pause puis travail à nouveau.

"Il faut se forcer, se dire que la situation exceptionnelle n’empêche pas que le travail doit être fait. Au début, c’est compliqué de se discipliner et de s’imposer des règles. Puis petit à petit, ça fonctionne", assure le jeune homme, qui reconnaît cependant que les distractions sont nombreuses. "J’habite dans un village et mes parents ont un jardin. C’est facile de se distraire, de se balader ou de regarder la télé".

Lire aussi

Victoria Charreyron, étudiante à l’université catholique de Lyon (UCLY), a adopté la même technique que Téo dès le début des cours à distance. "Je me lève tôt pour travailler et l’après-midi je me laisse plus de temps", raconte la jeune femme. Après quelques jours d’adaptation, elle s’est rapidement mise au travail. "On n’a pas le choix, on n’a jamais eu autant de travail à rendre, les deadlines sont serrées et je ne veux pas avoir de zéro. Les profs veulent vérifier notre assiduité en nous envoyant de nombreux exercices. On est débordés, on n’a même pas le temps de réviser nos partiels", regrette l’étudiante.

Garder contact avec la vie de promo

Pour rester motivé depuis chez vous, il est essentiel de garder contact avec vos professeurs et vos camarades de classe. WhatsApp, Zoom, Jitsi, Moodle… Les moyens de communication sont nombreux, profitez-en ! Vous pouvez par exemple travailler en groupe grâce à votre ENT ou sur Google Drive. "L’idée, c’est de garder contact avec la vie de promo et de ne pas rompre l’émulation", souligne Julien Angelini.

"Certains étudiants seront en difficulté, mais c’est le cas toute l’année. La capacité à impliquer tous les étudiants ne change pas. D’ailleurs je n’ai pas été en contact avec 100% de mes étudiants depuis le début du confinement". Cela dit, Julien Angelini reste optimiste. "Je ne désespère pas de voir des étudiants confinés qui feront plus d’efforts que d’habitude. Après tout, ils n’auront presque que ça à faire. Pour leur mémoire par exemple, les étudiants se plaignent habituellement de ne pas avoir le temps de le faire en même temps que leur stage. En confinement, ils pourront y dédier plus de temps."

Lire aussi

Profiter des ressources en ligne

Enfin, profitez des nombreuses ressources disponibles en ligne. Les bibliothèques universitaires proposent leurs contenus gratuitement, tout comme de nombreuses plateformes qui offrent leurs services pendant le confinement. L'université de Picardie recense par exemple des ebooks en droit, en sciences économiques, en lettres, en médecine… L'université de la Réunion propose 90.000 livres et 25.000 revues numériques, mais aussi des documentaires, des spectacles, des séries, des jeux…

Certains professeurs vont même jusqu’à poster des tutos en ligne. Morgan Chervet, enseignant en droit à l’UCLY, publie ainsi régulièrement des conseils sur son profil Instagram et sa chaîne Youtube. Unisciel (UNIversité des SCIences En Ligne) a par ailleurs publié un guide pratique sur le travail à distance, promu par le ministère de l'Enseignement supérieur.

Articles les plus lus

A la Une Université

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !