1. Supérieur
  2. Coronavirus : comment maintenir le lien avec vos profs pendant le confinement ?
Décryptage

Coronavirus : comment maintenir le lien avec vos profs pendant le confinement ?

Envoyer cet article à un ami
Par visioconférences ou par d'autres canaux, il est important de garder le lien avec vos professeurs. // © Rido/Adobe Stock
Par visioconférences ou par d'autres canaux, il est important de garder le lien avec vos professeurs. // © Rido/Adobe Stock

Ce lundi, vous entrez dans votre troisième semaine d’études à distance. Voici quelques conseils pour garder contact avec vos professeurs.

"Beaucoup d’étudiants n’osent pas envoyer des messages à leurs profs, ils ont peur de les saturer. Mais en fait, c’est leur travail de nous aider ! Il ne faut vraiment pas hésiter à les contacter", affirme Victoria Charreyron, étudiante en droit à l’Université Catholique de Lyon (UCLY).

"Il y a souvent une barrière entre l’étudiant et le prof. Dans ce contexte particulier, elle doit impérativement être brisée. À la moindre question, au moindre problème, il ne faut pas hésiter à nous envoyer un message", abonde Morgan Chervet, enseignant en droit.

Lire aussi : Coronavirus : les concours et examens nationaux reportés

"Moodle est le cœur des outils de communication"

À l’UCLY, un chat accessible aux horaires de cours a été mis en place sur la plateforme Moodle. "Les étudiants peuvent nous poser des questions et interagir pendant le TD. Ils me posent plein de questions sur la séance qu’ils ont préparée, et nous contactent par mail bien plus que d’habitude", témoigne Morgan Chervet.

La plateforme propose aussi un forum, des annonces, et bien sûr des ressources pédagogiques. "Moodle est le cœur des outils de communication entre les enseignants et les étudiants. Cet outil d’apprentissage permet de remettre de la présence dans la distance. Les enseignants sont alors davantage des conseillers, des médiateurs plutôt que de ‘simples détenteurs d’un savoir’", affirme Pierrick Ribo, responsable Pédagogique et Numérique à l’UCLY.

La très grande majorité des universités et des écoles dispose de ce type d’environnement numérique de travail (ENT), dont l’utilisation a explosé depuis la fermeture des établissements. Florie Brangé, ingénieure pédagogique à Sciences po Bordeaux, conseille de se cantonner à cet outil. "À Sciences po Bordeaux, nous utilisons la plateforme Moodle. Le forum est le meilleur endroit pour poser ses questions, car les réponses peuvent profiter à tous les étudiants. Cela évite aussi aux profs de recevoir trop de questions et aux étudiants de se perdre dans de multiples canaux de communication", explique-t-elle.

Lire aussi : Confinement et continuité pédagogique : quatre questions au président de l'université de Corse

"J’échange davantage par mail"

Chaque professeur est ensuite libre d’organiser des temps supplémentaires d’échange, grâce à des visioconférences par exemple. "L’étudiant et le prof doivent trouver ensemble le meilleur moyen de communiquer entre eux. L’école préconise Moodle mais j’échange davantage par mail, par facilité et par automatisme", témoigne Teo Meneghello, en troisième année à Sciences po Bordeaux.

Il conseille aussi d’utiliser les applications Zoom ou Skype afin d’avoir un contact plus direct avec ses professeurs. "C’est rassurant d’avoir la personne en face", souligne le jeune homme, habitué à être proche de ses professeurs. "Sciences po est une petite structure, on rencontre nos profs, on échange avec eux par mail. Malgré la distance, nous avons gardé ce contact".

Lire aussi : Confinement : les associations étudiantes se bougent pendant la crise sanitaire

"J’ai des groupes Messenger et WhatsApp avec mes étudiants"

Julien Angelini, maitre de conférences en info-com à l’université de Corse, utilise quant à lui les réseaux sociaux pour discuter avec ses étudiants. "Certains profs sont réticents, c’est assez particulier. Même si je préconise aussi les réseaux de l’université afin de rester dans un certain cadre, j’ai aussi des groupes Messenger et des groupes WhatsApp avec mes étudiants. Ils sont friands de ce type de communication car c’est leur fonctionnement spontané".

En plus de leur ENT, Julien Angelini recommande quelques outils à tous les étudiants amenés à gérer le confinement. Framasoft.org est ainsi un répertoire très complet de logiciels libres. On y trouve pêle-mêle le service de tchat Framateam, le service de visioconférence Framatalk, le créateur de listes de diffusion Framalistes ou encore Framavox, qui aide à prendre des décisions communautaires. Le logiciel jitsi.org est également prisé : il permet de créer une salle de classe virtuelle avec nombreuses solutions d'interactions, en visio et en chat.