1. Etudier en Chine : Pékin ou Shanghai ?
Boîte à outils

Etudier en Chine : Pékin ou Shanghai ?

Envoyer cet article à un ami

L’Empire du milieu vous tente mais vous ne savez pas encore où partir. Pékin ou Shanghai ? La capitale politique ou le centre économique ? La Cité interdite ou la perle de l’Orient ? Revue des possibilités qu’offrent les deux mégalopoles chinoises.

Plus de 1000 kilomètres séparent Pékin de Shanghai. Pas si loin vu de France mais un choix pas anodin au moment de partir étudier à l’autre bout de la planète. Les deux mégalopoles de près de 20 millions d’habitants comptent chacune d’excellentes universités : Beida (Peking university) ou Tsinghua à Pékin, Fudan ou Jiao Tong à Shanghai, pour ne citer qu’elles. Vous pourrez choisir dans une ville comme dans l’autre toutes les disciplines : ingénierie, gestion ou littérature et bien-sûr mandarin dans des facultés dédiées aux étudiants étrangers. Les différences ne se situent pas tant dans l’offre de formation que dans l’ambiance des villes elles-mêmes.

Pékin authentique versus Shanghai économique

Pékin vs Shanghai

Après un semestre d’études à l’Ecole centrale de Pékin, Maxime, étudiant à Centrale Paris, effectue un stage chez Yves Rocher à Shanghai. Quand on lui demande s’il préfère Shanghai ou Pékin, le jeune homme a du mal à répondre. "J’adore ces deux villes. Si, un jour, je devais me décider, mon choix serait davantage influencé par les opportunités que par la ville elle-même." Il décrit très bien les deux mégalopoles. "Shanghai est une ville développée. Avec ses g
ratte-ciels, ses centres d’affaires et ses galeries commerciales, elle n'a pas à rougir face à New-York, Londres ou Paris. En comparaison, Pékin est en train de se développer. Les Jeux Olympiques de 2008 ont donné un coup de fouet a la capitale chinoise et fait pousser les infrastructures modernes. Mais Pékin a su garder un côté traditionnel et populaire."
 
Deux atmosphères distinctes qui ne sont pas sans conséquences dans la vie quotidienne des étudiants expatriés. Shanghai est une ville internationale où vous pourrez vivre à l’occidental si vous le souhaitez. Avec ses bars, restaurants et boîtes de nuit, la vie nocturne y est particulièrement développée. Pékin nécessitera davantage de capacités d’adaptation mais vous serez plus en contact avec la culture chinoise.

 

Des budgets identiques à prévoir

Niveau budget, la capitale politique a rattrapé son retard sur la capitale économique. Il vous faudra compter entre 400 et 600 euros par mois, dont 200 euros consacrés au logement. A Pékin, Maxime louait en colocation avec deux autres étudiants français un appartement de 100 m2 à côté de l’université pour 5.500 yuans par mois (environ 650 euros en juin 2010). A Shanghai, l’étudiant a trouvé avec un colocataire un appartement de 80m2 pour 5000 yuans de loyer mensuel (environ 600 euros en juin 2010). Selon le jeune homme, "que ce soit pour Pekin ou Shanghai, on peut toujours trouver chaussures a son pied : appartement de haut standing, de confort intermédiaire, ou plus bas-de-gamme. La principale différence se situe au niveau de la recherche d'appartements. A Pékin, il est quasiment indispensable de connaître quelques mots de chinois, contrairement à Shanghai ou l'on peut trouver des agents immobiliers et des propriétaires qui parlent anglais." Nourriture et sorties vous coûteront en revanche très peu cher.

En résumé, si vous souhaitez une immersion dans la culture chinoise, préférez Pékin. En revanche, si vous souhaitez poursuivre votre séjour d’études par un stage, privilégiez Shanghai. La capitale chinoise du business vous offrira davantage d’opportunités.