1. Jobs d'été : 13 pistes pour trouver le vôtre sur un lieu de vacances
Boîte à outils

Jobs d'été : 13 pistes pour trouver le vôtre sur un lieu de vacances

Envoyer cet article à un ami
Titulaire d’un diplôme de secourisme ou de nageur sauveteur, vous trouverez facilement un poste de surveillant de plage. // © plainpicture/Wavebreak
Titulaire d’un diplôme de secourisme ou de nageur sauveteur, vous trouverez facilement un poste de surveillant de plage. // © plainpicture/Wavebreak

Le printemps est la période idéale pour trouver votre futur job d'été. À la plage, dans les parcs animaliers, en centre de loisirs ou en club... Zoom sur ces jobs que vous pouvez décrocher sur des lieux de vacances.

Mars : c'est parti pour la course au job d'été ! Voici 13 pistes pour tous les goûts et toutes les compétences.

Plagiste, photographe ou vendeur : les jobs en bord de mer

À l’instar de l'hôtel Belles Rives, un 5 étoiles du cap d’Antibes (06), les hôtels et restaurants avec un coin de plage privée recherchent des plagistes pour installer leurs clients, sortir et ranger transats et parasols, vanter le menu de la carte et créer un climat convivial.

À Saint-Raphaël (83), le poste de plagiste pour une plage privée est payé 2.000 € par mois. À Sainte-Maxime (83), le restaurant "Les copains d’abord" rémunère son plagiste 2.500 € par mois à condition qu’il soit titulaire du BNSSA, le brevet de nageur-sauveteur. Attention : les jobs sont souvent proposés sous forme de contrat saisonnier de courant avril à septembre. Vérifiez bien vos disponibilités.

Le job de photographe de plage peut aussi vous plaire : à Juan-les-Pins (06), un magasin photo à cinq minutes de la plage recherche son photographe-filmeur. "Débutant accepté si très motivé", précise l’annonce. Le salaire peut lui aussi vous séduire : un minimum de 1.500 € pouvant aller jusqu’à 2.500 € par mois si vous savez convaincre les vacanciers d'acheter la photo souvenir !

Bon plan : surveillant de baignade

Si vous êtes titulaire d’un diplôme de secourisme (PSC1, PSE1, PSE2…) ou de nageur sauveteur (BNSSA) nécessaire pour être surveillant de plage, vous trouverez facilement des postes : en été, les surveillants de baignade et les maîtres-nageurs sauveteurs brevetés sont rares et très recherchés.

Caravanier sur le Tour de France

Le Tour de France est une institution. Chaque été, durant 21 jours, des dizaines de jeunes participent à l’animation de la Grande boucle juchés sur les quelque 200 véhicules de la caravane publicitaire. Conduire les chars, distribuer des goodies, jouer les mascottes, bref donner de la joie au public pour le compte d’une marque, voilà le job.

Les journées commencent tôt et sont longues, mais le travail est souvent bien rémunéré : plus de 1.300 € net par mois. Ce sont souvent les agences de communication des marques qui recrutent dès le printemps les futurs caravaniers. Vous pouvez, par exemple, envoyer votre CV à l'agence de communication événementielle Ideactif pour postuler comme hôtesse, animateur ou chauffeur. Ou consulter le site Adecco, recruteur officiel du Tour de France en 2019.

Placeur, réceptionniste, animateur au camping

Près de la réception, à l’écart de la buvette, plutôt à l’ombre… Job central en camping, le placeur est la personne qui attribue un emplacement aux campeurs venus avec la caravane, le camping-car ou simplement la petite tente deux places. Si vous avez des talents de bricoleur, vous trouverez toujours des postes d’agent d’entretien à pourvoir.

Beaucoup d’offres dans les 8.000 campings que compte l’Hexagone (7.937 en 2019) concernent des postes de réceptionniste ou d’employé polyvalent en juillet-août : vous devrez tour-à-tour tenir l’épicerie-snack-buvette, aller en renfort à l’accueil pour réceptionner les vacanciers… sans oublier d’aller nettoyer les blocs sanitaires.

Lire aussi : Toutes nos offres de jobs d'été

Si vous avez un bon relationnel avec la clientèle, concentrez-vous sur les postes de vente. Le camping 4 étoiles d’Arcachon (33) recrute ainsi quatre hôtes ou hôtesses d’accueil-caissiers(ères) pour son supermarché. Des postes d’animateurs adultes ou enfants sont aussi à pourvoir. Exemple de bon plan : le camping Siblu, près de Bordeaux (31), cherche son animateur payé 1.643 € par mois, logé (en mobile home) et nourri. Mais il faut être un professionnel de la relation client pour vous rendre populaire et animer les tournois sportifs, les jeux-apéros et les soirées à thème !

Vendeur, opérateur : des jobs au zoo, dans les parcs aquatiques et animaliers

Singes, toucans, lions blancs, orques ou alligators… Une attraction très courue en vacances. Vous trouverez beaucoup de postes dans les zoos, parcs animaliers et aquariums, souvent en contrat saisonnier. Dans le Loir-et-Cher, le zoo de Beauval – plus de 3.000 animaux – recrute régulièrement des réceptionnistes, des vendeurs en boutique, des opérateurs de télécabines ou encore des agents d’entretien. Au total près de 300 postes sont à pourvoir à la belle saison pour renforcer l’équipe permanente. La Mer de sable recrute des hôtes de caisse qui doivent impérativement avoir un diplôme de secouriste ou sauveteur (SST, PSE1 ou PSE2).

Enfin, les poids lourds comme DisneylandParis, le Futuroscope et autres Parc Astérix recrutent pour l'été. Pensez à prospecter du côté des structures de taille moyenne qui elles aussi recherchent des renforts en CDD (contrat à durée déterminée) ou contrat saisonnier. Le Pal en Auvergne, le parc animalier de Sainte-Croix en Lorraine… il existe environ 500 parcs animaliers et d'attractions partout en France. Consulter la liste sur le site du Snelac pour trouver un parc de loisirs près de chez vous qui recrute.

Moniteur sportif ou animateur en club et village de vacances

Les Français raffolent des vacances en club. Dans le haut de gamme, le Club Med recrute encore au printemps pour des postes aussi variés qu’auxiliaire de puéricultrice, barman russophone, animateur de cirque… Sans oublier les inévitables moniteurs de tennis, de planche à voile et de tir à l’arc. Pensez aussi au groupe Pierre et Vacances (qui possède les marques Maeva, Center Parcs…).

Pensez à la carte d'éducateur sportif

Voile, activités équestres, plongée subaquatique… Vous êtes titulaire d'un BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport) ? Avant d'enseigner votre discipline, n’oubliez pas votre carte d’éducateur sportif. Elle est obligatoire pour exercer, même à titre occasionnel, le job d'animateur sportif. Elle se demande sur le portail de déclaration des éducateurs sportifs.

Il existe également des clubs de vacances de taille plus modeste dans le tourisme associatif qui, eux aussi, recherchent leurs moniteurs sportifs ou animateurs du club enfants : les clubs Belembra, les villages clubs du soleil, les clubs Ternelia… Et des animateurs sont aussi recherchés pour faire bouger les adultes : l’UCPA de Sanary (83) recherche ainsi son animateur "ambiance adultes" pour l’été. Le job ? Concevoir des soirées à thème. Vous pourrez même imaginer de nouveaux concepts d’ambiance et d’animation.

Animateur en colonie de vacances, centre de loisirs...

Avec quelque 40.000 séjours organisés par an, les colonies de vacances accueillent encore chaque année 1,2 million d’enfants et d’adolescents. L’encadrement y est très réglementé : un animateur ne peut encadrer que 8, 9 ou 10 enfants maximum selon leur âge pour une activité. Pour décrocher le poste, le BAFA (ou le BAFD pour la fonction de directeur) sont exigés. Vous trouverez des offres sur les sites d'emplois dédiés à l'animation, plantanim.com et jobanim.com.

BAFA : vous pouvez vous inscrire avant 17 ans

Le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur et d’accueil collectif des mineurs peut s’obtenir dès l’âge de 17 ans. Vous pouvez même vous inscrire à une formation BAFA trois mois avant vos 17 ans. Souvent, vous préparerez le brevet pendant les vacances scolaires. La formation dure un bon mois, avec deux semaines de formation théorique et deux semaines de stage pratique. Vous devez suivre l'intégralité de la formation en 30 mois. Pour vous inscrire à une formation près de chez vous, consultez le site du ministère de la Jeunesse et des Sports.

Dans les musées, châteaux et lieux culturels


La culture, le patrimoine, l'histoire et les arts vous passionnent ? La Réunion des musées nationaux et du Grand Palais recrute des contrôleurs de billets ou des vendeurs pour la librairie boutique du château de Versailles ou des musées partenaires.

Vous pouvez également prospecter du côté des prestataires privés auxquels des grands musées ont sous-traité leurs services d’accueil du public. Ainsi, Musea qui s’occupe de l’accueil pour le musée du quai Branly ou le musée Rodin à Paris.

Contactez aussi directement les musées locaux en région qui proposent des postes très variés : agents d’accueil, chargés de billetterie et de réservation et chargés du vestiaire.

Si vous avez une formation en tourisme ou maîtrisez une ou plusieurs langues étrangères, n’oubliez pas les emplois au sein des offices du tourisme, accessibles à partir de bac+2 : des dizaines de jobs saisonniers sur la période juillet-août sont à pourvoir chaque année. À l'office de tourisme de Landerneau (29), par exemple, vous devrez accueillir et renseigner les touristes, faire la promotion du territoire, vendre des produits culturels, assurer certaines visites guidées et tenir les statistiques. Un job très complet !

Guide touristique au musée de la lavande ou de la 2CV…

Il n'y a pas que le Louvre, Versailles ou Chambord ! Élargissez vos recherches. De nombreux petits chateaux, musées insolites ou lieux de tourisme industriel existent en France : musée du tire-bouchon dans le Lubéron, musée de la 2CV en Moselle, atelier de fabrication des pulls Saint-James ou des jeans 1083 (100 % made in France) en Isère… Ainsi, le musée de la lavande près d’Avignon (84) recherche son guide trilingue pour transmettre anecdotes et connaissances botaniques aux vacanciers.

La confiserie musée du Roy René d’Aix-en-Provence (13) recherche son guide animateur pour vanter les mérites des calissons, nougats et autres douceurs sucrées provençales. Vous trouverez de nombreuses autres offres qui n’exigent pas nécessairement d’être guide-conférencier diplômé. Si vous suivez des études dans le tourisme ce sera naturellement un plus.

Lire aussi : Quelles formations pour travailler dans le secteur du tourisme ?

Des jobs dans les festivals et spectacles

Jazz à Vienne, Nuits de Fourvière, Rock en Seine… Des centaines de festivals ont lieu en été partout en France. Attention : ce sont souvent des bénévoles qui sont en charge de la billetterie, de la pose des affiches ou de la distribution des flyers. Mais même non payé les places sont chères ! Un gros festival comme Jazz à Vienne (qui se tient de fin juin à fin juillet) recrute ainsi quelque 200 bénévoles chaque saison.

Vous devez envoyer avant fin mars une lettre de motivation et le formulaire d’usage renseigné. Pas d’argent à se faire, mais en compensation vous participez à une belle aventure et acquérez des compétences. Vous trouverez la liste complète des festivals en France sur le site leguidedesfestivals.com. Effectuez une recherche en mettant les mois de juillet-août comme filtres.

Des jobs dans les trains, les gares ou sur les aires d’autoroute


Des emplois sont aussi à pourvoir sur la route des vacances. Dans les trains, vous pouvez postuler comme accompagnateur transport d’enfants. Pendant les vacances scolaires et le week-end, la SNCF propose en effet un service "Oui junior" qui permet aux parents de faire accompagner leur enfant qui voyage seul en train. Ce service est assuré par un prestataire extérieur, City One. Vous devez être titulaire d’un diplôme lié à l’animation tel que le BAFA, le CAP accompagnant éducatif petite enfance ou encore un BPJEPS. En effet, vous devrez accueillir les 4–14 ans, veiller à leur sécurité, mais aussi animer leurs trajets. Vous pourrez trouver aussi des offres de jobs sur les aires de service d'autoroute.

Caissier au casino de la plage

Caissier en remplacement l’été dans un casino, c’est possible. Le Pasino à Aix-en-Provence (13) propose ainsi un poste de caissier rémunéré 1.595 € par mois. Le job ? Faire connaître les jeux aux clients, remonter leurs désirs à la direction… Vous pouvez même être amené à repérer ceux en situation d’abus de jeux. Si vous parlez des langues comme le chinois, le russe ou l’arabe, c’est un atout. Les casinos embauchent aussi en permanence des extras pour jouer les agents de sécurité et contrôler les entrées. Et bien sûr, des commis de salle et autres emplois dans l’hôtellerie-restauration…

Guide chauffeur sur la Côte d'Azur

Vous avez le permis VTC (véhicule de tourisme avec chauffeur) ou prévoyez de l’acquérir ? Vous pouvez devenir chauffeur et guide touristique. Vous ferez découvrir en mini-van les splendeurs de Nice, Marseille, Arles, Avignon et de la côte à la clientèle anglo-saxonne de grands hôtels. C’est ce que propose une société de guides interprètes et guides chauffeurs basée dans les Alpes-Maritimes et qui étend son offre à la Provence. Priorité est donnée aux titulaires de la carte de guide conférencier, mais un solide bagage culturel et universitaire peut suffire en cas de forte motivation, précise l'annonce. Pour proposer vos services comme guide, prospectez du côté des tour opérateurs.

Lire aussi : Le métier guide conférencier de musée et monument

Vendeur boutique Hermès à Saint-Tropez

Vendeur-vendeuse pour la boutique Hermès de Saint-Tropez (83) de fin juin à fin août, cela vous tente ? Le "flagship" est situé à Paris, faubourg Saint-Honoré, mais sur les 300 magasins du maroquinier, plusieurs se situent dans des stations balnéaires prises d’assaut à la belle saison. Prière d’afficher au minimum un bac+2 et une petite expérience réussie dans la vente, ainsi qu’une bonne maîtrise de l’anglais pour espérer décrocher le job. D’une manière générale, suivez la piste des métiers de la vente : c’est l'un des domaines qui recrute le plus. Que ce soit un magasin de luxe… ou le bazar de la plage !