1. Entreprise préférée des diplômés en commerce : comment recrute LVMH ?
Interview

Entreprise préférée des diplômés en commerce : comment recrute LVMH ?

Envoyer cet article à un ami

INTERVIEW. Au baromètre Trendence 2015, LVMH figure une nouvelle fois en tête des entreprises préférées des étudiants en écoles de commerce. Quels profils recherche le groupe de luxe ? Réponses et conseils pour muscler votre candidature avec Anne-Laure Despeaux, responsable de la marque employeur et des relations avec les écoles.


Nous recrutons beaucoup dans les écoles de commerce et d'ingénieurs. Mais nous considérons qu'un ingénieur peut aussi, dans sa carrière, être amené à gérer un magasin, tout comme un diplômé d'une école de commerce peut travailler dans les métiers de la logistique.
Nous pratiquons un suivi très poussé des CV que nous récoltons dans les forums emplois organisés par les écoles et nous répondons à chaque candidature. Nous essayons aussi, pour nos stagiaires, de transformer l'essai, en soumettant leur candidature à d'autres maisons du groupe par exemple. 65 % des CDD et CDI ont déjà effectué un stage ou un apprentissage chez nous.

Un étudiant qui ne sort pas d'une grande école a-t-il une chance d'intégrer votre groupe ?

Oui ! Pour casser certains clichés, nous ne recrutons pas que des étudiants diplômés des trois plus grandes écoles de commerce. Au contraire, nous ne pouvons pas nous montrer élitistes : nos métiers sont divers, donc nous avons besoin d'une diversité de profils. Nous prenons par exemple 900 jeunes par an en apprentissage et recrutons également beaucoup dans les écoles d'arts appliqués, telles que l'École Boulle, l'Institut français de la mode, l'Ensaama, etc.

Quels types de profils et quels "savoir-être" appréciez-vous chez les candidats ?

Le groupe recrute avant tout des personnalités, pragmatiques et créatives, avec un tempérament d'entrepreneur, ouvertes à l'international et disposant d'une forte sensibilité aux produits de haute qualité. En entretien, nous apprécions des jeunes qui se montrent ambitieux mais humbles. Ils doivent avoir un projet professionnel clair et être capables de produire un discours argumenté. La compréhension des cultures des différentes maisons du groupe est aussi un critère que nous apprécions. Un candidat qui nous dirait "je veux faire du marketing chez LVMH", pour nous cela n'a pas de sens, puisque nos emplois sont avant tout rattachés aux marques que nous portons.
Enfin l'adhésion aux valeurs du groupe, innovation, excellence et esprit d'entreprise, est un élément important. Nous y sommes très sensibles.

Acceptez-vous les candidatures spontanées et où peut-on trouver vos offres ?

Seules quelques maisons, comme Vuitton, traitent les candidatures spontanées. Le groupe n'a pas un recrutement centralisé. La meilleure façon de postuler chez nous est de se rendre sur le site lvmh.fr que nous venons de repenser entièrement. Certaines de nos offres circulent aussi sur le réseau professionnel LinkedIn. Je recommande de se créer un espace candidat sur le site et de répondre aux offres qui correspondent à votre profil et à votre recherche. Ce qu'il faut bien comprendre c'est qu'au sein du groupe, on ne postule pas chez "LVMH" mais dans une des maisons : le recrutement n'est pas centralisé mais organisé par marques. Un étudiant peut ainsi adresser trois candidatures sur le site, elles seront traitées par trois équipes RH différentes.

Faut-il nécessairement parler plusieurs langues étrangères pour voir sa candidature retenue ?

Connaître plusieurs langues n'est pas un prérequis, mais c'est un plus apprécié. Les étudiants français qui postulent chez nous ont intérêt à avoir voyagé, à avoir pratiqué une ou deux langues, et surtout à avoir développé une sensibilité multiculturelle. Nous sommes présents dans 70 pays, et de ce point de vue, le groupe est un beau terrain de jeu.

Quels conseils donneriez-vous à un candidat qui s'apprête à postuler chez LVMH ?

De soumettre sa candidature sans hésiter, pourvu que l'envie de travailler dans l'univers du luxe l'anime et qu'il soit à la fois créatif, pragmatique et entrepreneur. Il faut prendre le temps de bien comprendre le groupe, les valeurs et l'univers de ses différentes maisons afin d'être capable de les projeter dans l'avenir.

Pour en savoir plus
Découvrez le classement 2015 des entreprises préférées des étudiants que l'Institut Trendence a réalisé.