Un emploi sans diplôme : ciblez vos recherches

Par Céline Authemayou, publié le 21 Février 2013
5 min

Vous n’avez pas de diplôme et vous recherchez un emploi. Voici quelques conseils pour trouver un job et construire un vrai projet professionnel.

Difficile d'intégrer une entreprise sans ce précieux sésame qu'est le diplôme. Il y a encore quelques années, de nombreux secteurs ouvraient leurs portes à des jeunes sans qualification. Aujourd'hui, la situation est plus complexe. Selon une récente enquête publiée par le site de recherche d'emploi Qapa, les recruteurs étaient seulement 4 % à chercher des profils sans diplôme en janvier 2013, contre 10 % un an plus tôt. Les candidats sans qualification sont quant à eux plus nombreux (de 5 % à 8 %)…

Dans un tel contexte, mieux vaut avoir conscience que la recherche d'emploi se transforme souvent en parcours du combattant. Pour mettre toutes les chances de votre côté, voici quelques règles à suivre.

Ne restez pas seul !

Quelle que soient les raisons qui vous poussent à chercher un emploi, ne restez pas seul. “Nous rencontrons souvent des jeunes qui pensaient pouvoir trouver très vite un travail et qui, au bout de quelques mois, viennent nous voir, complètement déprimés”, constate Valérie Deflandre, conseillère au CIDJ de Paris.

C'est le cas de Romain. Le jeune homme, aujourd'hui agent d'entretien à la ville d'Amiens, a quitté l'école aux portes du lycée. Après avoir réalisé une formation de remise à niveau, il s'est mis, seul, à la recherche d'un emploi. “Pendant plusieurs mois, j'ai épluché les sites Internet, je suis allé dans les entreprises, j'ai démarché les agences d'intérim... J'ai multiplié les démarches, sans aucun succès."

Rapprochez-vous des structures d'accompagnement

Dès le début de votre recherche, rapprochez-vous donc des structures d'accompagnement. Les Missions locales insertion formation emploi sont les plus adéquates. Ces structures publiques s'adressent aux 16-25 ans sortis du système scolaire ou universitaire. Les conseillers élaborent avec les jeunes des objectifs et leur apportent toute l'aide nécessaire à une bonne insertion professionnelle.

“Lors de la première rencontre, le conseiller fait le point sur la demande du jeune, explique Caroline Duchet, de la mission locale du grand Amiénois, dans la Somme. Les questions portent à la fois sur sa formation et sa situation personnelle mais aussi sur ses loisirs, ou encore sa santé."


Déterminez un projet professionnel précis

Pour être efficace, votre recherche doit être ciblée. Pas question de chercher “tout et n'importe quoi” : cela ne fonctionne pas. Les Missions locales, à travers le CIVIS (contrat d'insertion dans la vie locale) proposent plusieurs stages qui permettent aux jeunes d'être confrontés à la réalité du terrain. Vous voulez travailler dans la restauration ? Réalisez un stage dans un établissement, testez-vous à plusieurs postes. “En plus de découvrir un métier, vous apprendrez à connaître l'entreprise, ses besoins et sa façon de fonctionner”, explique Caroline Duchet. Un sérieux plus pour vos futurs entretiens de motivation.

La motivation, votre meilleur atout

Car pour compenser un CV peu rempli, il vous faudra faire preuve d'une grande motivation. “Les candidats sans diplôme doivent être fonceurs et déterminés”, conseille Philippe Cica, responsable de la formation chez Huis Clot, spécialiste en menuiserie. Autre qualité indispensable : le comportement en entreprise. “Beaucoup d'employeurs rompent des contrats de travail en invoquant une conduite inadaptée de la part de la recrue”, constate Caroline Duchet. N'oubliez pas qu'au-delà de vos droits, vous avez aussi des devoirs, comme le respect de quelques règles de bases, telles que les horaires ! (Lire notre dossier “Premiers pas en entreprise : comment réussir son intégration ?”)


Soyez prêt à vous former

Grande distribution, restauration, services à la personne, bâtiment... Les emplois ouverts aux personnes sans diplôme restent des fonctions de terrain. “Il faut être réaliste, concède Caroline Duchet. Sans diplôme, le parcours est plus long, plus complexe.” Pour évoluer, soyez donc prêts à vous former (à consulter à ce sujet : “Formation professionnelle continue : le guide de vos droits”, que vous soyez en CDI, CDD, intérimaires ou demandeurs d'emploi). Chez Accor, les salariés sont accompagnés sur le terrain et formés durant plusieurs semaines après leur embauche. Idem chez Michelin, qui propose une formation initiale de trois semaines aux salariés fraîchement recrutés.

Enfin, une autre solution s'offre à vous, à mi-chemin entre les études et le travail : l'alternance. Contrat pro ou apprentissage, ces formules vous permettent de toucher un salaire (pourcentage du smic) durant vos études. Et d'obtenir, en fin de cursus, un diplôme.
 

Les différents dispositifs pour décrocher un job sans diplôme


Il existe aujourd'hui différents dispositifs spécialement dédiés aux jeunes sans diplôme.

fleche-rouge Les emplois d'avenir : réservés aux 16-25 ans sans qualification, les successeurs des emplois jeunes sont proposés par des entreprises de différents secteurs, ayant signé une convention avec l'Etat. Les missions locales vous orienteront vers ces offres d'emplois. Lire aussi notre article “Emplois d'avenir, êtes-vous concerné ?”)

fleche-rouge Les établissements publics d'insertion de La Défense (EPIDE) : pour les 18-25 ans, les centres EPIDE proposent des “contrats de service”, d'une durée de 8 mois, renouvelables. Les jeunes inscrits sont internes au sein d'un établissement. Ils bénéficient à la fois d'une remise à niveau scolaire et sont accompagnés dans la construction d'un projet professionnel.

fleche-rouge Les écoles de la deuxième chance (E2C) : ces structures s'adressent aux jeunes de 18 à 25 ans ayant connu un échec scolaire. Grâce à un parcours personnalisé, les inscrits bénéficient à la fois d'un enseignement de base (lecture, écriture, etc.) et d'une mise en relation avec le monde professionnel.

fleche-rouge Le Pacte : le Parcours d'accès aux carrières territoriales, hospitalières et de l'État est un mode de recrutement, sans concours, dans la fonction publique pour des emplois de catégorie C et réservé aux 16-25 ans sortis du système éducatif sans diplôme. Après un contrat en alternance de un à deux ans, les jeunes sont titularisés au sein d'une administration.

fleche-rouge Sans diplôme, il est également possible de reprendre ses études. Consultez notre dossier “Que faire sans le bac”.

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une actu et conseils emploi

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !