Trouver son stage d'été, mode d'emploi

Par Etienne Gless, publié le 01 Avril 2022
3 min

Besoin d’effectuer un stage entre mai et septembre pour valider votre formation ? Même s'il vaut mieux s'y prendre six mois à l'avance, il n'est pas trop tard pour candidater ce printemps pour un stage d'été. Nos conseils et pistes pour trouver rapidement un stage pour cet été en phase avec vos aspirations et votre formation.

Que vous prépariez un BTS, un BUT ou que vous suiviez un cursus en école de commerce ou d'ingénieurs, les stages sont incontournables : certains stages sont obligatoires pour obtenir votre diplôme et donnent lieu à la délivrance de crédits ECTS. D'autres sont facultatifs. Le stage dit d'été est ainsi un incontournable de la fin d'année dans de nombreuses formations. Comment chercher et trouver un stage d'été ? Qu'est-ce qu'un stage de qualité ? Où trouver des offres de stages d'été ? On fait le point.

Quels sont les critères d'un stage de qualité ?

  • Les stages réalisés en été obéissent à la même réglementation que les autres : ils consistent en une mise en situation professionnelle et ne se confondent pas avec un contrat de travail.
  • Obligatoires ou facultatifs, dans tous les cas, les stages doivent avoir un objectif pédagogique reconnu par votre établissement.
  • Les stages doivent vous permettre d’acquérir des compétences professionnelles en lien avec votre formation.
  • Un tuteur vous accueille et vous guide tout au long de votre stage. Il est garant du respect des objectifs pédagogiques fixés dans la convention de stage.

Lire aussi

Comment dois-je m'y prendre pour postuler à un stage ?

La recherche de stage d'été ou autre obéit aux mêmes démarches que la recherche d’emploi. En ce sens, elle est une bonne préparation pour votre entrée sur le marché du travail à la fin de vos études. Il vous faut donc vous familiariser dès à présent avec les techniques de recherche d'emploi.

Mais avant de vous lancer bille en tête dans la rédaction de votre CV et de votre lettre de motivation, repartez de votre projet professionnel, définissez le rôle et les objectifs que vous attendez de votre stage.

  • Clarifiez la finalité de votre stage
    S'agit-il de découvrir un secteur d’activité, un milieu professionnel ? De mettre en pratique vos connaissances ? De consolider vos acquis ? De modifier ou d'affiner votre orientation professionnelle ? De développer vos compétences professionnelles et de commencer à vous bâtir un réseau relationnel ? De décrocher à l'issue de votre stage votre premier emploi (si vous êtes en cursus de fin d'études) ?
  • Vérifiez que le stage que vous projetez pourra bien se dérouler pendant l'été
    Contactez votre école, université ou organisme de formation pour vérifier. En général, la plupart des établissements d’enseignement supérieur bornent la fin de l’année universitaire au 31 août. Vous pouvez donc dans généralement réaliser un stage pendant la période d’été de juin à août inclus.
  • Validez que le stage que vous projetez apporte une plus-value au regard de votre formation. Surtout si vous envisagez un stage optionnel (donc sans crédits ECTS). Contactez pour ce faire le responsable de formation ou l'équipe pédagogique pour obtenir le go de votre stage.
  • Participez aux ateliers organisés par votre établissement : universités et écoles proposent des modules pour vous aider à trouver un stage de qualité, construire votre CV ou écrire une lettre de motivation percutante. Si vous n'êtes pas familier des techniques de recherche d'emploi, le temps passé dans ces ateliers va très vite porter ses fruits.
  • Remplissez la convention de stage dès que vous avez un accord de principe avec un tuteur dans votre organisme d'accueil sur l'objet de votre stage. Demandez la convention de stage à votre établissement. Elle doit obligatoirement être signée par les trois parties : vous, votre organisme d'accueil, votre école ou université ou organisme de formation.

Lire aussi

Où puis-je trouver des offres de stages d'été ?

En plus de tous les sites et agrégateurs d'offres d'emplois, voici quelques pistes à explorer pour trouver des stages correspondant à vos attentes.

  • Depuis la crise sanitaire, le site gouvernemental "1jeune1solution.gouv.fr" propose des offres d'alternance, d'emploi mais aussi de stages. Pas moins de 30.000 offres de stages y sont disponibles en ce printemps.
  • Notre site l'Etudiant.fr rubrique jobs-stages-alternance 1er emploi propose de son côté plus d’un millier d’offres de stages pour les étudiants.
  • A partir de bac+3 consultez les offres de stages proposées par l’Apec : plus de 1.300 sont actuellement vacantes.
  • Pour un stage dans la fonction publique, consultez le site Place de l’apprentissage et des stages (PASS). Vous y trouverez quelque 530 offres pour effectuer votre stage dans les ministères ou des grandes villes.
  • Le Centre d'Information et de Documentation Jeunesse (CIDJ) propose aussi des offres de stages.
  • La rubrique Emploi du réseau professionnel LinkedIn vous donne accès à près de 25.000 offres de stages
  • Certaines régions proposent également des offres de jobs, stages, alternance pour les jeunes sortants de formation, à l'image de la région Auvergne-Rhône-Alpes avec son site dédié, Nos emplois nos talents. Par exemple, 300 offres de stages dans le département du Rhône y sont actuellement disponibles.
  • Pour un stage à l’étranger, le site EURES, portail européen sur la mobilité de l'emploi, peut aussi être une source d'offres de stage.
  • Plus orienté vers le public étudiant, consulter aussi le site erasmusintern.org qui propose des offres de stages dans toute l'Europe.
  • Et bien sûr votre établissement peut vous accompagner dans votre recherche de stages et vous proposer des offres exclusives. Contactez le bureau d'aide à l'insertion professionnelle (BAIP) ou le SCUIO-IP, le bureau des stages… Participez aux éventuels forums entreprises, jobs datings organisés par votre établissement. Pensez aussi tout simplement à vos enseignants et aux associations étudiantes. Les réseaux d'anciens (alumni), en particulier la promotion précédente, qui peut vous dire si l'entreprise où elle a effectué son stage recrute encore des stagiaires cette année.

Lire aussi

Est-ce utile d'envoyer une candidature spontanée pour un stage d'été ?

Oui… sous certaines conditions ! Une candidature spontanée vous permet de postuler directement auprès de l'entreprise sans attendre que celle-ci propose des offres. Comme une candidature pour un emploi "classique", l'envoi d'une candidature spontanée reste un bon moyen de décrocher son stage. Encore faut-il sortir du lot et éveiller l'intérêt d'un recruteur qui n'est pas en recherche active de stagiaires.

Voici quelques conseils pour que votre candidature spontanée attire l'attention :

  • Anticipez les besoins de recrutement de l'entreprise en particulier dans le service où vous souhaitez effectuer votre stage.
  • Personnalisez plus que jamais votre candidature : argumentaire, mise en avant de vos précédentes expériences… votre CV et votre lettre de motivation doivent être adaptés spécifiquement à l'entreprise que vous souhaitez rejoindre pour votre stage. Mettez en avant ce qui dans votre formation, vos compétences acquises, vos langues maitrisées peut servir l'entreprise.
  • Rédigez une lettre de motivation qui témoigne de votre fort intérêt pour travailler dans cette entreprise, ce service en particulier.
  • Relancez le recruteur par téléphone dans la semaine suivant l'envoi de votre candidature. Vous pouvez aussi le relancer par un message sur LinkedIn si vous avez identifié un interlocuteur.

Lire aussi

Rapport, attestation, pré-embauche : que se passe-t-il à l'issue du stage ?

  • Une attestation de stage doit vous être remise par votre organisme d'accueil. Elle récapitule la durée effective totale du stage et le montant de la gratification versée. Vous devez transmettre à votre établissement un document dans lequel vous évaluez la qualité de l'accueil dont vous avez bénéficié. L'attestation vous permettra aussi d'obtenir des droits pour votre futur retraite si votre stage dure plus de deux mois.
  • Selon le caractère obligatoire ou non de votre stage, rappelez-vous que vous aurez un rapport de stage à rédiger et un oral à soutenir.
  • Si votre stage correspond à un stage de fin d'études, il peut servir à l'employeur de pré-embauche. Vous pourrez alors être embauché par l'organisme dans laquelle vous avez fait votre stage, dans les conditions habituelles (CDI ou CDD).

Consultez nos offres

Recruteur : déposer une annonce

Articles les plus lus

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !