Budget : les bourses étudiantes augmenteront de 4% à la rentrée

Par Amélie Petitdemange, mis à jour le 08 Juillet 2022
3 min

Avec cette mesure, le gouvernement veut redonner du pouvoir d'achat aux étudiants. Par ailleurs, le repas à un euro pour les étudiants boursiers ou en situation de précarité est maintenu pour l'année 2022-2023 et certains étudiants pourront toucher l'aide exceptionnelle au pouvoir d'achat de 100 euros.

Face à la précarité étudiante et à l'inflation, le gouvernement met en place trois mesures en faveur du pouvoir d'achat des étudiants. Elles seront annoncées ce jeudi après-midi en conseil des ministres, à l'occasion de la présentation du projet de loi sur le pouvoir d'achat, bien qu'elle n'en fasse pas partie.

La mesure la plus forte concerne les bourses du Crous sur critères sociaux. Elles seront revalorisées de 4%, selon nos informations qui recoupent les annonces de France Info. Cette hausse concerne tous les échelons et ne nécessite aucune démarche de la part des étudiants. Elle s'ajoute à l'augmentation de 3,3% cumulée au cours du précédent quinquennat.

Le montant versé sera automatiquement revalorisé dès le premier versement de la bourse qui intervient entre fin août et début septembre.

Une réforme des bourses plus profonde est actuellement en cours de préparation, comme nous l'avait confirmé Sylvie Retailleau, ministre de l'Enseignement supérieur dans une interview.

Lire aussi

Repas Crous à un euro pour les étudiants boursiers et en précarité reconduit

La deuxième mesure annoncée concerne la reconduction du repas universitaire à un euro pour les étudiants boursiers et ceux en situation de précarité, contre 3,30 euros pour le prix classique. Ce tarif spécial mis en place lors de la crise sanitaire ne devait pas être reconduit à la rentrée.

Le gouvernement le maintient finalement mais ne l'étend pas à tous, comme l'avaient demandé les syndicats étudiants. Il n'est pour l'instant pas question de le pérenniser au-delà de l'année universitaire 2022–2023.

Lire aussi

Aide ponctuelle de 100 euros pour les étudiants sous conditions

Enfin, les étudiants seront éligibles sous conditions à l'aide exceptionnelle de 100 euros promise à neuf millions de Français. Pour bénéficier de celle-ci, il faudra remplir une de ces trois conditions : être étudiant boursier sur critères sociaux, être bénéficiaire de l'aide spécifique annuelle du Crous, ou être bénéficiaire des APL et ne pas résider chez ses parents. Cela devrait concerner 1,5 million d'étudiants sur les 2,7 millions d'étudiants dans toute la France.

Des mesures de protection déjà en place

Ces mesures exceptionnelles viennent accompagner les mesures de protection déjà annoncées :
– le gel des droits d’inscription à l’université et des loyers en résidence universitaire ;
– la lutte contre la précarité menstruelle ;
– l'extension du bénéfice du Pass sport aux étudiants boursiers ;
– La hausse de 3,5% des APL, qui concerne aussi les étudiants.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une bourses et prêts étudiants

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !