1. Vivez votre rêve américain grâce aux bourses Fulbright
Enquête

Vivez votre rêve américain grâce aux bourses Fulbright

Envoyer cet article à un ami
La commission franco-américaine Fulbright délivre 1 million de dollars de bourses d'excellence aux étudiants et chercheurs français désirant se rendre aux États-Unis. // © Fulbright commission franco américaine
La commission franco-américaine Fulbright délivre 1 million de dollars de bourses d'excellence aux étudiants et chercheurs français désirant se rendre aux États-Unis. // © Fulbright commission franco américaine

Étudiants, doctorants ou chercheurs... Si vous avez un projet d'études ou de recherche aux États-Unis, c'est le moment de postuler aux prestigieuses bourses d'excellence Fulbright. Plus d'un million de dollars va être distribué en 2016-2017.

Rejoignez la communauté des "fulbrighters" !

"John Steinbeck, Henry Kissinger ou Jean-Marie Gustave Le Clézio ont bénéficié du programme. Mais pas besoin d'être un futur prix Nobel pour espérer décrocher une bourse d'études ou de recherche Fulbright", sourit Arnaud Roujou de Boubée, directeur de la commission franco-américaine Fulbright qui attribue ces bourses d'excellence.

Créé en 1946 par le sénateur américain J. William Fulbright, dans le but d'améliorer la compréhension entre les peuples via l'enseignement, le programme existe en France depuis 1948.

Accessible aux étudiants à partir de bac +3

Plus d'un million de dollars de bourses va être accordé à des étudiants et chercheurs français désireux de se rendre aux États-Unis d'ici juin 2017. "150 bourses sont attribuées chaque année dont 85 à 90 à des étudiants français", précise Arnaud Roujou de Boubée. Le programme est ouvert à tous les étudiants titulaires au minimum d'un bac +3.

Si vous postulez pour être un assistant de langue sur le campus d'une fac américaine, vous pourrez toucher 2.000 $ par mois (1.780 €). Si vous êtes doctorant ou chercheur, le montant de la bourse variera en fonction de votre projet et de la durée que vous passerez aux États-Unis (de 3 à 12 mois).

Enfin si vous préparez un diplôme aux États-Unis, une bourse de 20.000 à 40.000 $ (17.800 à 35.600 €) par année académique couvrira une partie (mais pas l'intégralité) de vos frais d'études. "L'obtention d'une bourse Fulbright facilite la recherche d'autres financements", assure toutefois Arnaud Roujou de Boubée.  

Un dossier de candidature exigeant

Trois dissertations en anglais, trois lettres de recommandation, un CV en français et en anglais, un bon score au Toefl (Test of English as a Foreign Language), une traduction du relevé de vos notes en licence, une audition devant un jury... La procédure pour bénéficier d'une bourse Fulbright est lourde et demande d'y consacrer de l'énergie et du temps.

"Le processus de sélection est compétitif mais ouvert, avec des taux de sélectivité qui tournent autour de 4 à 10 candidats par bourse selon les programmes. Pour les assistants de langue, comptez 4 candidats pour une place", précise le directeur de la commission franco-américaine.

Un conseil : postulez dès maintenant. La démarche en vaut la peine.

"Au-delà du financement, vous bénéficierez également d'un accompagnement", déclare Arnaud Roujou de Boubée. Séminaire d'intégration avec les étudiants Fulbright du monde entier, participation à des actions d'information locales... "Le programme Fulbright permet un brassage d'étudiants aux origines géographiques, sociales et disciplinaires les plus vastes ! C'est une expérience qui vous marquera en profondeur."

En pratique : les dates limites pour postuler en 2016-2017

Etudiants et assistants : 1er décembre 2016.
Doctorants et chercheurs : 1er février 2017.
Site internet : fulbright-france.org.
Contact candidats : Madeleine Bouvier d'Yvoire, responsable des programmes français ; mbouvier@fulbright-france.org.