Journalisme : les formations.

Journalisme

Radio, presse, télé, Web... Supports régionaux, nationaux ou internationaux... Le journalisme a plusieurs facettes qui toutes nécessitent l’apprentissage de techniques professionnelles.

Si le métier reste encore ouvert aux autodidactes, la grande majorité des nouveaux titulaires de carte de presse sont aujourd'hui diplômés d'une formation spécialisée.

Les formations en journalisme reconnues par la profession forment des jeunes rapidement opérationnels (grâce aux nombreux journaux-écoles et stages pratiques incontournables pour se faire connaître dans ce milieu), offrent une approche transversale des différents médias, et sont des lieux d'apprentissage des techniques de la presse écrite et de l'audiovisuel. Face au développement actuel des bimédias, entreprises de presse se déclinant en parallèle sur le support papier/audiovisuel et sur le support numérique, la maîtrise de ces différents outils est de mise.
 

16 formations reconnues

Avec l'IUT de Nice, on compte désormais 16 cursus reconnus par la profession. Cette reconnaissance est la garantie d'une qualité générale de la formation et d'une adaptation aux besoins des professionnels. La reconnaissance est délivrée pour 5 ans par la CPNEJ (Commission paritaire nationale pour l'emploi des journalistes).

En dehors des 3 IUT, les autres formations décernent un diplôme à bac+5. Les atouts de ces formations sont la polyvalence et la professionnalisation. La plupart des écoles recrutent à partir de bac+3. Toutes sélectionnent leurs étudiants sur concours très sélectifs (de 5 à 10 % de réussite).
 

Écoles non reconnues  des cursus en 2 ou 3 ans

Ces dernières années, les établissements privés formant au journalisme se sont multipliés. On en compte plusieurs dizaines. La plupart dispensent une formation en 2 ou 3 années en presse écrite, radio et télévision. Assurez-vous que les filières communication et journalisme soient bien distinctes. Vérifiez aussi l'importance des exercices pratiques, le profil des enseignants et les modalités des stages.

Ces établissements sont moins sélectifs que les écoles reconnues, ils recrutent surtout au bac ou au niveau bac. Le coût de la formation fluctue entre 3.000 et 8.000 € l'année.
 

Filières universitaires : une offre diversifiée

Une spécialisation est possible en licence pro (bac+3), à l'université Bordeaux Montaigne (presse et édition d'entreprise), Lille 3 (presse hebdomadaire régionale, avec l'ESJ), Nice (journa­lisme audiovisuel, production de magazines et documentaires télévisés ), Lannion (journalisme), Valenciennes (journaliste rédacteur d'images et de sons), Tours (journalisme), Blaise-Pascal (journalisme de proximité), Paris 8 (techniques journalistiques pour les nouveaux médias), Lorraine (journalisme et médias locaux).

Après une licence, il existe plus de trente masters en journalisme, dont certains sont très spécialisés : journalistes scientifiques à Lille 1 (en partenariat avec l'ESJ), journalisme juridique (Aix-Marseille Université), journalisme européen-journalisme bilingue (Paris 3) ou journalisme culturel (Paris 3), vous pouvez consulter sur notre annuaire l'intégralité des masters en journalisme.




Daisy, 25 ans journaliste pigiste
Ce qu'elle voulait faire. “J'hésitais entre l'édition et le journalisme. Après mon bac, j'ai étudié les lettres modernes pendant quatre ans en fac, puis j'ai fait un master 2 métiers du livre et de l'édition à l'université de Bretagne-Occidentale. Après des stages et des remplacements saisonniers à Ouest-France et dans une maison d'édition, je me suis aperçu que le boulot d'assistante d'édition n'était pas assez vivant pour moi. Surtout, j'avais envie d'écrire. J'ai donc continué en licence pro de journalisme à l'IUT [institut universitaire de technologie] de Lannion [22].”
Ce qu'elle fait aujourd'hui. “Je suis journaliste pigiste pour plusieurs rédactions à Paris. Je complète mon salaire en étant chargée de conférences sur des salons : je recherche, contacte et accueille les intervenants.”

Propos recueillis pas LE



Pour aller plus loin

TÉMOIGNAGES
- Vidéo : dans les coulisses d'une école de journalisme
- Vidéo : zoom sur le métier d'Olivier Emond, journaliste-radio à France Info
- Vidéo : James André, journaliste Reporter d'Images à France 24
- Harry Roselmack : "À 20 ans, j'ai décroché mon DUT de journalisme”
- Les débuts de 2 jeunes diplômés en journalisme


Retour aux études par secteur.

Partager l'info
RSS Facebook Myspace Scoopeo Pioche TapeMoi wikio google Live Bookmarks MyYahoo netvibes digg delicious blogmarks Technorati Furl


Les études par spécialité


Les écoles à la une

Zoom sur

Voir toutes les fiches






calcul-salaire










Le blog de l'orientation



Découvrez « Conseils de classe »,
un blog de Bruno Magliulo, inspecteur d'académie honoraire, ancien professeur de sciences économiques et sociales et auteur dans la collection l’Etudiant.
Vous pourrez y débattre librement de tous les sujets liés à l’orientation et à l'actualité éducative.







OK

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt. Gérer les cookies sur ce site