Céramiste

Création, métiers d'art
Niveau d'études nécessaire
CAP
Salaire moyen
de 1.480 à 1.999 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Création, métiers d’art
Niveau d’études minimal CAP
Bac conseillé STD2A
Alternance Oui
Sélectivité des études Faible à forte
Insertion professionnelle Moyenne
Salaire débutant De 1.480 à 1.999 €

Dans son atelier, l’humidité et l’odeur d’argile créent l’ambiance. L’artisan-céramiste, aussi appelé potier, fabrique de la vaisselle, des pots, des tuiles, des carrelages décoratifs avec, pour unique matériau, la terre cuite, qu’il fabrique lui-même. Il la lave, la pétrit, la piétine même ! Ensuite, vient l’heure du façonnage.

Habile et minutieux, il travaille la matière à l’aide de tours et de moules. Mais il peut aussi la modeler directement avec des spatules, des stylets et des racloirs. Chaque pièce est séchée puis décorée.

Le céramiste n’exerce pas seulement en petit atelier. Il peut aussi travailler pour l’industrie. Son rôle est alors davantage tourné vers l’encadrement et le contrôle qualité.

Ses compétences

Fabriquer, modeler, décorer.

Sa formation

Les CAP tournage en céramique et décoration en céramique apportent les techniques de base. Le BMA céramique et le BT (brevet de technicien) dessinateur en arts appliqués option céramique permettent en plus d’acquérir les techniques de décor.

Après le BMA, il est possible de préparer le DMA arts textiles et céramiques option arts de la céramique (École Duperré à Paris, lycée Léonard-de-Vinci à Antibes [06], ou lycée Jean-Pierre-Vernant à Sèvres [92], lycée Le Gué-à-Tresmes à Congis-sur-Theraouanne [77]), ou le BTS concepteur en art et industrie céramique, accessible après un bac STD2A.

 

Autres témoignages