Fiches métiers : Création, métiers d'art

Vous avez un bon coup de crayon et ne sortez jamais sans votre bloc à dessin ? Vous êtes intéressé par le secteur de la création et des métiers d’art, des métiers créatifs mais qui exigent aussi d’être rigoureux et de se former ? Découvrez-les à travers nos fiches. Elles détaillent, en plus des principales missions quotidiennes et des qualités nécessaires pour les exercer, le niveau d’études requis, les formations pour y accéder et le salaire moyen des débutants.  

Métiers du secteur

Description

Que recouvre le secteur des métiers d'art et de la création ?

Ce secteur est précis et il existe une définition légale des métiers d’art définie par le Conseil d’État. Il s’agit d’"une activité indépendante de production, de création, de transformation ou de reconstitution, de réparation et de restauration du patrimoine, caractérisée par la maîtrise de gestes et de techniques en vue du travail de la matière et nécessitant un apport artistique". Les très nombreux métiers de ce secteur exigent passion, talent et ténacité. Mais les professions les plus médiatisées, qui attirent un grand nombre de jeunes, ne sont pas forcément les plus accessibles. Car vivre de son art n’est pas chose facile. Du côté de la création, les professionnels qui s’insèrent le mieux sur le marché du travail sont les artistes polyvalents qui acceptent de mettre leur créativité au service de la communication, du marketing ou de l’industrie.

Voir aussi : Test : Êtes-vous fait pour les métiers de l'art et de la création ?

Quels sont les métiers du secteur de l'art et de la création ?

Le secteur de l’art et de la création regroupe 281 métiers, selon la dernière liste parue au  Journal Officiel en 2016, et se répartissent en 16 domaines d’activité : Ameublement et décoration ; Architecture et jardins ; Bijouterie, joaillerie, orfèvrerie, horlogerie ; Céramique ; Cuir ; Facture instrumentale ; Jeux, jouets et ouvrages mécaniques ; Luminaire ; Métal ; Mode et accessoires ; Papier, graphisme et impression ; Restauration ; Spectacle ; Tabletterie ; Textile ; Verre et cristal (retrouvez le détail de chaque domaine sur le site de l’Institut des métiers d’art). Sont donc concernés de multiples métiers, parfois connus ou plus rares, tous exercés par des passionnés. Du restaurateur d’art au costumier, en passant par le décorateur, le facteur d’instrument, le modiste ou encore le bijoutier-joailler, toutes ces spécialités sont synonymes de gestes précis et de grand savoir-faire.

Quels sont les salaires dans les métiers d'art et de la création ?

Les métiers de l’art et de la création s’exercent, soit en indépendant, soit dans la fonction publique (musée, archives, etc.). Les salaires sont donc plus aléatoires lorsqu’on est chef d’entreprise, variant en fonction de la quantité des commandes et de la nature des projets, là où, dans la fonction publique, ils obéissent à une grille indiciaire précise. Néanmoins, sous l’un et l’autre statut, les salaires dépassent le SMIC en début de carrière. Ils doublent en fin de carrière dans la fonction publique, et peuvent tripler en indépendant si on est spécialisé et reconnu.

Quelles études pour travailler dans le secteur de l'art et de la création ?

CAP, bac professionnel, BMA, DNMADE, DSAA, écoles supérieures d’art, licences, masters, école spécialisées, derrières ces formations se cachent des parcours diversifiés, depuis la troisième au bac+5, en école ou à l’université. Leur point commun : l’ancrage professionnel, la créativité, la pédagogie par projets, un rythme soutenu. Arts appliqués, arts plastiques, mode, etc., il existe de multiples chemins pour y arriver selon ses goûts, sa personnalité, sa manière d’apprendre, ses compétences et sa sensibilité.

Vous souhaitez vous former aux métiers de l'art et de la création ? Retrouvez toutes les informations dans nos fiches études dédiées : 

- Tout savoir sur les études d'arts appliquées

- Tout savoir sur les études d'arts plastiques

- Tout savoir sur les études d'arts du spectacle

Autres témoignages