Accueil Annuaire des métiers
Graphiste web
Polyvalent, le graphiste web travaille sur plusieurs supports. // © W PRODUCTION/Adobe Stock

Graphiste web


De l’idée à sa mise en forme, le graphiste s’attache à rendre beau et efficace de multiples productions visuelles. Un métier décliné en plusieurs spécialités en fonction des techniques maîtrisées et des supports. Ses outils ? Crayon, souris, palette graphique, logiciels de retouche d’images…


On l'appelle aussi

Designer graphique • Infographiste • Maquettiste


Chiffre clé

Niveau d'Etudes
Bac+2
Bac+4/5
Bac+3
Niveau de Salaires
de 1500€ à 4000€
Recrutement / Embauche
Faible
Volume d’emplois
Faible

Les questions fréquentes

Qu’est-ce que le design graphique ?

Personnaliser un site de e-commerce, concevoir la maquette d’une affiche ou le logo d’un emballage ne fait pas appel aux mêmes règles graphiques. Pour autant, les savoir-faire sont similaires : exprimer la demande du commanditaire en image, adopter sa charte, intégrer les contraintes de son support. Sans oublier de s’intéresser à sa cible (les codes d’un ado fan de rap par exemple) et de s’inspirer des tendances. Dans tous les cas, ordinateur, palette graphique et logiciels de création sont ses outils de travail.

Graphiste ou infographiste ?

Selon son contexte d’exercice, le graphiste peut travailler sur un seul type de support ou intervenir sur différents médias et étapes de la réalisation (de l’idée à la mise en forme). Certaines techniques (illustration, infographie, animation, webdesign…) peuvent devenir une activité à part entière ou permettre à un généraliste de se démarquer. 

Où exercent les graphistes ?

Même si la polyvalence est la norme, les opportunités sont surtout du côté du web et du multimédia. Le graphiste exerce en agence (web, pub, communication), au service com d’une entreprise, au studio d’une rédaction ou d’un éditeur, souvent aussi comme indépendant (freelance) en recherche constante de nouveaux clients.   

Et le salaire du graphiste ?

Selon son profil, ses premières réalisations et la qualité de son book, le salaire d’un graphiste junior dépasse rarement les 2.500 €. Avec de l’expérience, il peut atteindre 4.000 €. Le revenu des free-lance est assez aléatoire, surtout depuis la multiplication des sites de prestations à mini-prix.

Etudes conseillées

Bac+2
BTS spécialisé en réalisation d’un projet de communication option plurimédias ou produits imprimés.
Bac+3
Le choix est vaste à ce niveau : DN MADE (diplôme national des métiers d’art et du design) mention graphisme ou numérique, BUT* dans sa spécialité communication visuelle, licences professionnelles dans des spécialités design ou multimédia ou diplômes d’écoles privées. * Bachelor universitaire de technologie (en 3 ans). À la rentrée 2021, il remplace le DUT (en 2 ans).
Bac+5
Plusieurs filières pour affiner son profil : DSAA design (diplôme supérieur d'arts appliqués) mention graphisme, DNSEP (diplôme national supérieur d'expression plastique), options communication ou design, École nationale supérieure d’art ou nombreuses écoles privées.
  • Public
DSAA design mention graphisme Lycée des Arènes - Toulouse - (31)
  • Public
DSAA design mention graphisme Lycée Saint-Exupéry - Marseille - (13)

C'est fait pour moi si

Les évolutions de carrière

Les métiers du même secteur