Les astuces pour gérer son stress avant un oral

Par Alexandre Malesson, publié le 10 Mai 2021
4 min

Grand oral, oral de français, oral du chef d’œuvre… En 2021, les oraux sont devenus des épreuves incontournables du baccalauréat, en classe de première comme en terminale. Et représentent un moment stressant pour les élèves. L’Etudiant vous livre les secrets pour rester zen avant de passer devant le jury.

Du stress et de l’angoisse. Si certains lycéens devaient résumer les sentiments procurés par les oraux du bac, ce serait sans doute par ces deux mots.

Dans de nombreux domaines, gérer son stress s’apprend par le travail. "Il faut avant tout être bien préparé, explique Nelson Kamen, formateur à l’art oratoire dans l'association Graine d’orateur 93. Je cite souvent Arthur Ashe, un tennisman américain : ‘Une des clefs du succès, c'est la confiance en soi. Une des clefs de la confiance en soi, c’est la préparation’. Plus vous vous exercerez, plus vous serez habitué et plus cette épreuve sera familière pour vous."

Lire aussi

S’entrainer à la maison et participer en cours

Seul face à une caméra, devant sa famille ou des amis… Les possibilités sont nombreuses pour se familiariser avec l’oral. "Il faut connaître ses points forts et sa marge de progression, complète Anne-Laure Hernandez, professeure de sciences économiques et sociales au lycée Léonard de Vinci, à Monistrol-sur-Loire (43). Chaque élève doit identifier ses faiblesses pour pouvoir les corriger."

Pas de secrets, donc, il faut soigner le mal par le mal. Pour Sophie Guérin, professeure de français au lycée Lapicque, à Epinal (88), "toutes les occasions peuvent être saisies : participer en classe, faire l’effort de prendre la parole en public, s’entraîner à répondre aux questions… Les élèves ont l'impression que c'est insurmontable. En réalité, si on a bien travaillé, ça se passe bien."

Se détendre avant l’oral

Mais même bien préparé, le stress peut très vite revenir à quelques minutes de l’oral. "Dans ces cas-là, je préconise des d’exercices de respiration à mes élèves, précise Anne-Laure Hernandez. Un peu comme au yoga : s'ancrer dans le sol, faire de longues inspirations et expirations ou des respirations abdominales… On se concentre, on fait le vide et on pense à autre chose."

"Ne révisez surtout pas dans les dernières minutes, complète Nelson Kamen. Il vaut mieux vous occuper avec quelque chose que vous avez l’habitude de faire : lire un livre, écouter de la musique ou même aller sur Tik Tok. Cela calmera vos angoisses !"

Lire aussi

Créer un espace de discussion

Une fois devant le jury, le fond comme la forme sont importants. Habillez-vous bien mais confortablement, sans tomber dans les excès (pas de tongs, ni de costume). "Nous allons faire attention à la qualité de la prise de parole et de l’interaction : un discours fluide, une argumentation efficace et un bon respect du temps, explique Anne-Laure Hernandez. Il faut créer une discussion avec le jury, ne pas répondre simplement oui ou non à leurs questions. N’apprenez pas tout par cœur, la spontanéité est très importante."

Sans se livrer à l’improvisation, il est en effet très peu conseillé de ne laisser aucune place à l’imprévu : "Il peut arriver pendant l'oral qu'on dise des bêtises ou qu'on se trompe de réponses, prévient Nelson Kamen. N’hésitez pas à vous reprendre et à prévenir le jury." Un conseil partagé par tous les spécialistes : savoir accepter une erreur et la corriger en plein oral montre que vous êtes mature et prêt à entamer des études supérieures.

Articles les plus lus

A la Une bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !