Terminale STI2D : comment garder le cap en ingénierie, innovation et développement durable ?

Par Camille Jourdan, publié le 27 Avril 2021
4 min

Alors que la fin du lycée se profile, les spécialités n’ont pas été soumises aux épreuves du bac. L’Etudiant vous livre quelques conseils pour bien mettre à profit vos dernières semaines de cours, à la maison ou au lycée, et vous préparer au mieux à l’année prochaine.

Quel que soit l’enseignement spécifique que vous avez choisi pour votre année de terminale (architecture et construction, énergie et environnement, innovation technologique et système d’information et numérique), votre projet et la préparation du grand oral occuperont certainement la majeure partie de votre temps jusqu’à fin juin. Un premier conseil : restez assidu aux classes virtuelles.

Préparer le grand oral

En développant votre projet, gardez en tête la finalité du grand oral et "travaillez et retravaillez les deux questions qui seront présentées au jury afin qu’elles soient les plus pertinentes possibles", insiste François Meunier, qui enseigne au lycée Clos Maire, à Beaune (21), et qui a développé avec son collègue Dominique Fichot un site où vous retrouverez des conseils.

Son collègue Éric Lauruol, au lycée Cugnot de Neuilly-sur-Marne (93), incite ses élèves à anticiper les questions qui seront posées par le jury, en glissant des mots-clés au cours de leur présentation. Ses astuces pour s’entraîner à l’oral : s’enregistrer et réciter sa présentation à quelqu’un de sa famille : "Il faut qu’il ou elle comprenne ce que vous dites", précise-t-il.

Lire aussi

Refaire des exercices et ne pas négliger les maths

Outre la préparation de ce grand oral, vous passerez des évaluations "type bac" en contrôle continu pour le 3e trimestre. Pour réviser, n’hésitez pas à regarder les annales, car les sujets restent similaires malgré la réforme du bac. En plus de vous assurer une bonne note, vous acquerrez les savoir-faire indispensables à votre poursuite d’études : "savoir appréhender un sujet, chercher des informations et trouver des réponses", résume Éric Lauruol.

Simon Lonni, professeur au lycée Kléber de Strasbourg (67), propose de rédiger "des fiches personnelles au fur et à mesure [des cours], avec un exercice type dedans".

Impossible cependant de résoudre les exercices si vos bases en mathématiques ne sont pas solides. "Les notions aussi basiques que la factorisation, la multiplication ou les ordres de grandeur doivent être maîtrisées", alerte Éric Lauruol.

Connaître les formules ne suffit pas : "Il faut être capable de les appliquer et de leur donner du sens", ajoute le professeur, qui conseille simplement de revoir les programmes de 4e et de 3e, ou de visionner de courtes vidéos sur YouTube.

Appliquer ses connaissances au quotidien

Un dernier moyen efficace de bien intégrer votre programme d’ingénierie, innovation et développement durable : "Réutilisez les connaissances vues en cours au sein de votre vie personnelle, sur des projets qui vous passionnent", recommande Martin Laine, enseignant au lycée Hippolyte Fontaine, à Dijon (21). "Par exemple, certains élèves se servent de la modélisation 3D pour se fabriquer de petits objets, ou résolvent des problèmes mécaniques sur des objets de leur quotidien". Vos cours prendront alors un autre sens et vous gagnerez en autonomie et en capacité de réflexion, qualités essentielles pour l’année prochaine.

A la Une révisions du bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !