Matière appréciée mais mal maitrisée, le paradoxe des mathématiques au collège

Par Thibaut Cojean, publié le 06 Octobre 2020
4 min

Selon une récente étude du ministère de l’Éducation nationale, le niveau des collégiens de troisième en mathématiques baisse. Une large majorité des élèves apprécie pourtant la discipline, mais près de trois sur quatre se disent stressés par celle-ci.

Le niveau des collégiens continue de baisser en mathématiques, selon une récente note d’information du ministère de l’Éducation nationale. Mais ces résultats nous apprennent aussi que si les collégiens craignent les évaluations, ils apprécient les mathématiques.

Lire aussi

Un écart entre les catégories sociales

Le dernier rapport Cedre, un dispositif d’évaluation des acquis mis en place par le ministère, permet de constater l’évolution du niveau des élèves de troisième en maths entre 2008, 2014 et 2019. Pour cette dernière édition, 8.000 élèves de 310 collèges ont été évalués, entièrement sur ordinateur.

Premier constat : la baisse de niveau semble continue. De 250 en 2008, le score moyen des élèves interrogés est passé à 243 en 2014 puis 237 en 2019.

Deuxième constat : l’écart entre les catégories sociales se resserre. En 2008, les élèves les plus favorisés comptaient en moyenne 40 points de plus que les moins favorisés. En 2014, l’écart est monté à 49. Mais en 2019, il est retombé à 34. Cela s’explique car le niveau des élèves issus de catégories favorisés a fortement diminué sur cette dernière édition, alors que celui des élèves les moins favorisés est resté relativement stable.

Troisième constat : pour la première fois, il y a plus d’élèves en difficulté que d’élèves performants. En 2019, on compte 24,6% d’élèves en difficultés en mathématiques, contre 22,2% d’élèves performants. En 2008, ils étaient respectivement 15 et 28,6%.

Lire aussi

La peur des mauvaises notes

L’étude montre donc que la baisse de niveau en mathématiques concerne tous les élèves. Comment l’expliquer ? Sans donner de réponses, un sondage présenté à la fin du rapport explore quelques pistes. On y apprend qu’une large majorité d’élèves (74,2%) s’inquiète à l’idée de recevoir des mauvaises notes en maths. Plus d’un sur trois (38,1%) avoue même devenir "nerveux" au moment de travailler sur un problème.

Pour autant, 71,2% des élèves ont une image positive des maths et pensent que c’est une matière importante pour la suite de leurs études.

Par ailleurs, l’évaluation de 2019 a fait ressortir que les exercices déjà passés en 2018 par un panel similaire sont moins bien réussis sur l’ordinateur qu’en format papier. Or, presque un élève sur quatre (23,9%) déclare ne jamais se servir de matériel informatique en maths, et seuls 15,7% déclarent utiliser des ordinateurs ou tablettes à chaque cours.

Lire aussi

Les plus lus Collège

A la Une Collège

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !