1. BTS traitement des matériaux, option traitements de surface
Boîte à outils

BTS traitement des matériaux, option traitements de surface

Envoyer cet article à un ami

Pour le BTS traitement des matériaux, option traitements de surface, retrouvez en un clic le programme, les modalités d’admission, les débouchés, le nombre d’établissements qui le proposent et le taux de réussite. Source : Direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP), session 2016. En cas d’absence d’information, vous trouverez la mention : NC (non communiqué). 

Ce BTS est accessible en alternance.

OÙ SE FORMER au BTS traitement des matériaux, option traitements de surface

Pour trouver votre futur établissement :
- consultez notre annuaire des formations
- pour une formation en alternance, consultez notre annuaire de l'alternance

LES CHIFFRES CLÉS du BTS traitement des matériaux, option traitements de surface

- Nombre d'établissements : environ 10

- Origine des admis en 2017 (1re année commune aux 2 options) : 25 % bac STI2D, 16,4 % bac S, 16,4 % bac STL, 10 % bac pro, 3,6 % bac STMG, 28,6 % autre

- Taux de réussite : 81,3 %

LE PROGRAMME du BTS traitement des matériaux, option traitements de surface

1re année :

- Volume horaire hebdomadaire : français (3 h) ; langues vivantes (3 h) ; mathématiques (3 h) ; économie et gestion d’entreprise (1 h) ; sciences physiques appliquées (13 h) ; sciences et techniques industrielles (11 h)

- Volume horaire total de la 1re année : 1020 h

2e année :

- Volume horaire hebdomadaire : français (3 h) ; langues vivantes (3 h) ; mathématiques (3 h) ; sciences physiques appliquées (13 h) ; sciences et techniques industrielles (12 h)

- Volume horaire total de la 2e année : 1020 h

- Stage en entreprise : 8 semaines en fin de 1re année

Consulter le programme détaillé :

Le programme pédagogique national du BTS traitement des matériaux (pdf).

LES DÉBOUCHÉS du BTS traitement des matériaux, option traitements de surface

Le technicien supérieur en traitements thermiques des matériaux intervient dans des domaines qui recouvrent un ensemble d’opérations ayant pour but de modifier les caractéristiques superficielles des matériaux afin de leur conférer des propriétés spécifiques telles que : résistance à la corrosion, amélioration de l’aspect, amélioration des caractéristiques physiques et mécaniques superficielles (dureté, conductibilité, glissement…).  Les techniques utilisées sont : des revêtements métalliques (zinc, chrome, or…) ou non métalliques (peinture, plastique…) ; des traitements de conversion (anodisation…) ou mécaniques (polissage…).
Les principaux secteurs d’activité concernés sont : industries de la métallurgie ; industries mécaniques ; construction de véhicules automobiles, aéronautique spatiale ou ferroviaire ; fabrication de machines agricoles, de matériel de manutention ou machines outils ; équipement du bâtiment et des travaux publics ; fabrication de matériel électronique ou électrique ; fabrication d’équipement ménager ; industries de l’ameublement et matériel de bureau ; fabrication d’instruments et de matériel de précision ; optique, lunetterie, bijouterie, orfèvrerie ; matériel médical et biomédical …

- Exemples de métiers : opérateur(trice) ou technicien(ne) en traitement des matériaux

- Poursuite d'études : prépa ATS, écoles d'ingénieurs, licence professionnelle (analyse, qualité et contrôle des matériaux produits ; chimie et physique des matériaux ; matériaux et structures : fonctionnalisation et traitement des surfaces ; matériaux et structures : gestion, conception et industrialisation ; métiers de l'industrie : conception et processus de mise en forme des matériaux)

POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"Bien choisir son BTS ou son DUT", par Christèle Boisseau-Potier.