BTS ou BUT, quelles différences et quelle filière courte choisir ?

Par Etienne Gless, publié le 09 Avril 2021
8 min

Formations courtes en deux ou trois ans, les BTS et les BUT (ex-DUT) présentent des similitudes mais ont aussi des caractéristiques bien distinctes. Profils d’étudiants, contenu des enseignements, stages, insertion professionnelle… découvrez notre tableau comparatif de ces deux cursus entre lesquels de nombreux bacheliers hésitent souvent.

Le brevet de technicien supérieur (BTS) et le nouveau bachelor universitaire de technologie (BUT), qui remplace le DUT à partir de la rentrée 2021, ont des points communs : ce sont des formations courtes qui se déroulent respectivement en deux et trois années d’études après le bac. Les deux cursus vous permettent d’être directement opérationnel dans le monde du travail une fois votre diplôme en poche.

La durée de ces deux formations courtes, techniques et professionnalisantes n’est désormais plus équivalente : si vous entrez en BTS en septembre 2021, vous suivrez une formation en deux ans (quatre semestres à valider) ; si vous intégrez un BUT, vous suivrez une formation qui dure désormais trois ans (six semestres à valider).

La quête du grade de licence en suivant un cursus BUT

Le diplôme national de BUT obtenu en trois ans après avoir validé 180 crédits ECTS confèrera donc à son détenteur le grade de licence. Le bachelor universitaire de technologie est ainsi aligné sur les standards européens, le fameux LMD pour licence (bac+3), master (bac+5) et doctorat (bac+8), ce qui facilitera les possibilités d’échanges à l'international.

Le BTS, qui s'obtient après validation de 120 crédits ECTS, ne vous confère pas ce grade de licence. Pour l'obtenir, vous devrez préparer en plus en un an une licence professionnelle. La licence pro est un diplôme national de niveau bac+3 sanctionnant un niveau correspondant à 180 ETCS, délivré par une université et conférant le grade de licence.

Lire aussi

Vous pourrez toujours obtenir un DUT

S’il n’apparaît plus sur Parcoursup, le diplôme universitaire de technologie (DUT) ne disparaît pas complètement : une fois validé ses deux premières années en BUT (120 crédits sur 4 semestres), l’étudiant obtient le DUT "nouvelle formule".

Avec son diplôme de DUT, un étudiant aura plusieurs choix : poursuivre en 3e année de BUT ; intégrer une licence professionnelle ; bifurquer vers des écoles de commerce ou d'ingénieurs par la voie des admissions parallèles. Attention toutefois, certaines écoles pourront décider d’exiger l’obtention du BUT et du grade de licence (bac+3) quand d’autres pourront maintenir le recrutement à niveau bac+2, comme actuellement. Les règles du jeu, qui interviendront en 2023 avec la première promotion de jeunes diplômés du BUT, ne sont pas encore fixées.

Lire aussi

Le BTS se prête à la poursuite d'études courtes, le BUT, aux études plus longues

Le choix d'un BTS ou d'un BUT n'a rien de définitif. Après un BTS, rien ne vous empêche en théorie de faire un BUT. Des entrées sont possibles à différents niveaux du nouveau cursus de bachelor universitaire de technologie grâce à des passerelles. Il vous sera ainsi possible d’entrer, après sélection, en 1re, 2e, voire dernière année de BUT après un BTS, mais une mise à niveau sera peut-être nécessaire pour muscler votre niveau dans les enseignements généraux.

La licence professionnelle reste la poursuite d'études la plus naturelle pour les titulaires d'un BTS. Elle permet de se spécialiser de manière plus poussée dans le domaine choisi, ou de développer une double compétence pour pouvoir monnayer un meilleur poste… et un salaire supérieur ! Par l'importante accordée aux enseignements généraux, le BUT autorise la poursuite d'études plus longues à bac+5 et plus : master professionnel, doctorat, grandes écoles de commerce ou d'ingénieurs, etc.

Lire aussi

BTS ou BUT : le tableau comparatif pour s'orienter

BTS/BTSA BUT
Diplôme et validation des études Diplôme professionnel national, le BTS ou BTSA (brevet de technicien supérieur agricole) est délivré après un examen final et à la suite d’un contrôle continu au cours des deux ans de formation (le CCF = contrôle en cours de formation). Le BTS correspond à 120 crédits européens. Diplôme national universitaire, le BUT est délivré sur la base du contrôle continu. La validation des connaissances s'effectue à la fin de chaque semestre : 30 crédits ECTS par semestre. Le diplôme de BUT vous donne accès au grade de licence ce qui facilite la poursuite d’études, notamment à l’international.
Durée des études 2 ans, sauf pour le BTS prothésiste-orthésiste et le BTS podo-orthésiste (3 ans). 3 ans
Inscription Sur Parcoursup. Possibilité de choisir la voie de la formation initiale scolaire ou de l’apprentissage. Sur Parcoursup.
Admission Sur dossier avec le bac de préférence compatible avec la spécialité de BTS choisie. Des tests ou entretiens de motivation sont parfois exigés pour des spécialités rares ou très demandées. Sur dossier avec le bac compatible avec la spécialité de BUT demandée. Des tests ou entretiens de motivation sont parfois exigés pour des spécialités rares ou très demandées.
Spécialisation Spécialisation immédiate en première année. Vous devez choisir une spécialité parmi 119 BTS ou BTSA. Spécialisation progressive à partir de la 2e année pour 21 des 24 spécialités. Spécialisation dès la première année pour les BUT Génie biologique, Information-communication et Carrières sociales.
Lieu d’études Le BTS se prépare en lycée, dans une section de technicien supérieur ou dans un centre de formation d’apprentis (CFA). Le BUT se prépare à l’université, dans un institut universitaire de technologie (IUT). Il en existe 113 en France.
Bac d’origine Priorité aux bacheliers professionnels (32% des élèves en 2019) et bacheliers technologiques (35%) pour entrer en BTS, qui accueillent tout de même des bacheliers généraux (17% en 2019). Les bacheliers pro et technos avec une mention "bien" ou "très bien" au bac sont admis de droit. Des places sont réservées dans chaque académie aux bacs pro dans leur spécialité d'origine. Les DUT accueillaient, en 2018, 65% de bacheliers généraux, 33% de bacheliers technologiques et seulement 1,6% de bacheliers professionnels. Dans chaque académie, 50% des places de BUT devraient être réservées aux bacheliers technologiques dans des spécialités proches.
Objectifs Acquérir des compétences dans une spécialité pointue. Plus d’une centaine de spécialités de BTS existent. Le BTS vise à une insertion professionnelle rapide. Acquérir des compétences générales et techniques dans un domaine professionnel large. Le BUT a une vocation plus généraliste que le BTS. Il comporte 24 spécialités.
Rythme de travail 32 à 35 heures de cours par semaine. Travail en groupe à effectif limité à 35 étudiants et en demi groupes pour un suivi rapproché. 35 à 40 heures de cours par semaine. Groupes de taille restreinte : maximum 28 en travaux dirigés (TD) et 14 en travaux pratiques (TP).
Programme d’études 2/3 d’enseignement professionnel 1/3 d’enseignement général (culture générale, mathématiques, langues…) En BUT, la formation, pour moitié générale et pour moitié professionnelle, favorise la poursuite d‘études plus longues.
Découverte de la vie professionnelle 8 à 16 semaines de stages en entreprise durant la formation, selon la filière choisie. 22 à 26 semaines de stages en entreprise et 600 heures de projets tutorés.
Alternance L’apprentissage est possible dès la première année de BTS La majorité des formations ne propose pas d'alternance en première année de BUT mais plutôt en 2ème et/ou 3ème année. Toutefois, environ 120 formations sur 930 proposent sur Parcoursup de suivre l'intégralité du cursus en alternance.
Insertion professionnelle 67,5% des diplômés de BTS sont en emploi 7 mois après l'obtention de leur diplôme. 87% des diplômés de l'actuel DUT sont en emploi 18 mois après l'obtention de leur diplôme.
Poursuite d’études Licences pro, écoles de commerce, écoles d’ingénieurs (souvent après une prépa ATS). La licence généraliste est une formation théorique peu adaptée après un BTS. Près de 90% des diplômés de l'actuel DUT sont en poursuite d'études : licence professionnelle, licence généraliste et master pro, écoles de commerce ou d’ingénieurs sur concours. Le BUT se prêtera davantage que le BTS à la poursuite d'études longues (bac+5).

Lire aussi

Découvrez les 24 spécialités de BUT (ex-DUT) ainsi que les 119 BTS en fiches

Articles les plus lus

A la Une BTS/DUT

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !