Décryptage

Concours SESAME : un dispositif anti-triche renforcé pour les épreuves 2023

Le concours SESAME, 100% à distance, souhaite le zéro fraude lors de ses épreuves.
Le concours SESAME, 100% à distance, souhaite le zéro fraude lors de ses épreuves. © insta_photos / Adobe Stock
Par Clémentine Rigot, publié le 03 octobre 2022
4 min

Pour lutter contre la triche lors des épreuves de son concours unique et digital, le concours SESAME - qui permet d'accéder à 17 formations d'écoles de commerce - a mis en place toute une stratégie de détection, se voulant à la pointe des examens à distance.

Le concours SESAME est la porte d’entrée vers 17 programmes d’écoles de commerce. Mais, particularité : le concours se passe en une seule journée d’examens écrits.

Vers le zéro fraude pour le concours SESAME

Pour surveiller les milliers de candidats chez eux, derrière leur écran, SESAME s'appuie sur TestWe qui a développé un système de détection de la triche très pointu. En plus de présenter sa pièce d’identité le jour de l’examen, le candidat doit filmer le lieu où il compose. "Le son est enregistré pendant toutes les épreuves et des photos sont prises toutes les deux secondes", explique Thomas Lagathu.

Un concours d'accès aux écoles de commerce sous haute surveillance

Tous ces éléments permettent au logiciel de détecter un regard qui se détourne, l’utilisation d’un smartphone ou le chuchotement d’une réponse par un proche. Et en cas de fraude détectée, la facture est salée : c’est le renvoi du concours.
Pas possible non plus de chercher les réponses aux QCM des cinq épreuves (langues vivantes, "enjeu contemporain", "raisonnement et compétence", "analyse documentaire") sur internet : le logiciel déconnecte toutes les autres fonctionnalités de l’ordinateur.
Une surveillance accrue, au plus près de l’élève, à la fois digitale grâce au logiciel, et humaine, puisque 200 examinateurs visionnent les moments de l’épreuve où la triche est suspectée.

Les réponses aux QCM minutées

Pour pousser la lutte anti-fraude encore plus loin, le temps imparti pour certaines questions a été réduit. "Pour l’épreuve de raisonnement logique, verbal et numérique, on n’a qu’une minute par question, il faut répondre du tac au tac !", se souvient Lucas, qui a décroché une place à l’EM Normandie l’année dernière.
L’étudiant, qui a réussi brillamment son concours, admissible dans toutes les écoles tentées, concède que cette formule peut ne pas faire l’unanimité. "Pendant les épreuves, on est dans notre bulle, concentrés à fond. Mais on a moins l'habitude de se focaliser sur un ordinateur que sur une feuille. Pour certains, ça peut être plus compliqué qu'en présentiel. Il faudrait laisser davantage le choix pour ceux qui ne sont pas à l'aise."

Se préparer au concours SESAME

Pour mettre toutes les chances de leur côté, les équipes du concours recommandent aux candidats, indépendamment de leur année de terminale, de se préparer via la plateforme prepaSESAME. Elle propose, au fil de l’année, des outils d’entrainements.

Les élèves peuvent ainsi visionner des vidéos pédagogiques, réviser des fiches thématiques et s’entrainer sur des QCM, faisables aussi sur smartphone, de quoi se faire la main à tout moment de la journée. "Il faut s'y mettre tôt et ne pas se contenter des bases du lycée, mais développer une méthodologie", conseille Lucas.
Vous souhaitez intégrerune grande école ?

Rendez-vous au Salon Grandes écoles près de chez vous et construisez votre projet d’orientation ! J’y vais

Vous aimerez aussi

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !