Quelles études et quels diplômes pour se préparer aux métiers de l’hôtellerie ?

Par Marine Richard, publié le 16 Novembre 2021
5 min

La crise sanitaire a rebattu les cartes dans l’hôtellerie avec une baisse de 237.000 salariés entre février 2020 et février 2021, selon une étude de la Direction de l’animation de la recherche, des études et des statistiques (Dares) de septembre 2021, mais avec la reprise, 110.000 postes seraient à pourvoir. Zoom sur les formations et diplômes pour accéder aux métiers de l’hôtellerie.

Études courtes ou longues, de nombreux cursus s’offrent à vous pour travailler dans le secteur hôtelier. Du CAP au master en passant par le bachelor, ces formations spécialisées vous ouvrent les portes des métiers de l’hôtellerie du service aux clients au management d’établissement.

CAP, bac techno, les formations courtes en hôtellerie

  • CAP Commercialisation et Services en Hôtel-Café-Restaurant (RNCP niveau 3). Le CAP a toute sa place dans l'hôtellerie. En un ou deux ans, il permet d’accéder rapidement au monde du travail. À noter qu’il est possible de suivre le CAP en apprentissage et donc d’être rémunéré pendant ses études.
  • L’école Ferrandi propose notamment cette formation. Le recrutement se fait sur dossier (à remplir via le site internet de l’école) et entretien de motivation. Vous pourrez à l’issue de la formation intégrer un hôtel et devenir maître d'hôtel après quelques années d’expérience.
  • Le bac technologique STHR sciences et technologies de l’hôtellerie et de la restauration. Il s’agit d’un diplôme d’État qui vise une poursuite d’études supérieures en BTS par exemple. Les enseignements technologiques portent sur l’économie et la gestion hôtelière, les sciences et technologies culinaires, les sciences et technologies des services. La formation comprend également quatre semaines de stage d’initiation ou d’application en milieu professionnel.

La poursuite d’études ou l’intégration de formations longues doit être envisagée si vous souhaitez prendre plus rapidement des postes à responsabilité, centrés sur le management d’établissements hôteliers.

Lire aussi

Un bac+3 pour devenir manager dans l’hôtellerie

Le bachelor spécialisé dans les métiers de l’hôtellerie

Ce diplôme en trois ans est dispensé par des écoles privées, à renommée internationale. À titre d’exemple, l’Institut Paul Bocuse propose un bachelor management international de l’hôtellerie, visé par l’État. Pour une rentrée en septembre, il faut candidater via la plateforme Parcoursup. L'admission se fait ensuite sur concours.

L’école Ferrandi, membre de l’AACSB, un label américain qui distingue les écoles de commerce pour la qualité de leurs formations au management, offre également un bachelor management hôtelier et restauration en partenariat avec l’ESCP Business School. Les admissions se font là aussi via Parcoursup après un bac général ou technologique. Cette formation est faite pour vous si vous vous destinez à une carrière de directeur d’hôtel.

Les frais d’inscription en bachelor varient considérablement d’un établissement à l’autre. Veillez à bien vous renseigner auprès de chacune d’elles. À Ferrandi, comptez 12.500 euros la première année puis 12.200 par an pour les deux années suivantes.

Lire aussi

Formations longues à bac+5 : un master pour diriger des établissements hôteliers

Des masters universitaires spécialisés en hôtellerie

Certaines universités délivrent des masters d’hôtellerie internationale comme Nice Côte d’Azur. L’objectif ? Former les futurs responsables de groupes hôteliers internationaux. Elle bénéficie d'un réseau conséquent : hôtels 3, 4 et 5 étoiles comme le Negresco, le Carlton à Cannes…. L'université Panthéon Sorbonne délivre aussi un master gestion des activités touristiques et hôtelières. La procédure de candidature se fait via le portail e-candidat de l’université Paris 1.

Des masters grande école pour intégrer le milieu hôtelier

Les écoles privées suisses sont reconnues parmi les meilleurs établissements du monde. Elles délivrent aussi des masters. On peut citer l’école hôtelière de Lausanne, première au classement QS 2021 et l’école Glion, troisième.

En France aussi des grandes écoles proposent de se spécialiser en management du secteur hôtelier. La formation peut être une majeure du programme Grande école comme à Skema Business School ou Excelia Business School.

De son côté l’école Vatel propose un MBA in International Hotel Management pour préparer de futurs managers du secteur de dimension internationale.

Lire aussi

Des MSc à vocation internationale

Les masters of science, masters spécialisés à vocation internationale, délivrent un diplôme bac+5. L’Institut Paul Bocuse, membre de l’AACSB depuis 2020 et de l’EFMD, un organisme international qui accrédite les formations des écoles de commerce et de management, propose par exemple un MSc en management international de l’hôtellerie, en partenariat avec l’emlyon, une école de commerce labellisée par la Conférence des grandes écoles. Vous aurez ainsi un double diplôme (titre RNCP niveau 7 et un MSc). Vous étudierez dans trois villes différentes : Lyon, Paris et Shanghai ou Las Vegas. L’éligibilité se fait sur dossier avant un entretien vidéo.

Articles les plus lus

A la Une écoles spécialisées

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !