Études de chimie : portes ouvertes sur un avenir lumineux

publié le 07 Janvier 2021
5 min

En 2020, en France, le secteur de la chimie reste l’un des plus attractifs pour les jeunes qui souhaitent poursuivre des études scientifiques. On compte, sur notre seul territoire, pas moins de 3 300 entreprises et 218 000 salariés dont l’activité alimente la plupart des pans de l’économie. Faire des études de chimie, c’est la garantie de débouchés solides avec jusqu’à 17 000 recrutements par an. C’est aussi une véritable sécurité de l’emploi, puisque 95 % des postes proposés sont en CDI[1].

Déconstruire les préjugés : les études de chimie ne permettent pas seulement d’être chimiste

Dans l’imaginaire collectif, on a tendance à associer la chimie uniquement à l’expérimentation en laboratoire. C’est bien entendu une possibilité, surtout si vous êtes naturellement curieux(se), intéressé(e) par la science et que vous souhaitez créer et innover. Vous pourrez alors vous orienter vers les métiers de la recherche et de l’innovation comme directeur(trice) R&D, technicien(ne) d’analyse chimique ou technicien(ne) de formulation.

En revanche, si après vos études de chimie vous souhaitez vous orienter vers la fabrication et la production et que vous avez le sens pratique et logique, alors des métiers comme opérateur(trice) de fabrication ou technicien(ne) de maintenance industrielle sont faits pour vous.

Pour ceux qui ont le sens du détail, ont envie d’un avenir professionnel qui s’inscrit dans la santé et la lutte pour la préservation de notre belle planète, pensez, par exemple, à vous pencher sur des métiers comme ceux de responsable hygiène, santé et environnement ou responsable qualité. Vous pourrez ainsi vous assurer que certains produits sont fabriqués dans le respect des normes, lutter pour la santé des salariés ou encore celle de l’environnement.

Par ailleurs, la chimie et le marketing ou les relations commerciales ne sont pas indissociables. Après vos études de chimie, vous pouvez choisir de représenter une entreprise ou un produit, en devenant par exemple chef de produit marketing, ingénieur technico-commercial ou encore responsable des ventes. Le secteur a plus que jamais besoin de commerciaux pour accroître les affaires et comprendre les nouveaux besoins des consommateurs.

Enfin, parce que la chimie reste un secteur industrialisé, vous n’aurez pas de mal à accéder à des métiers pour des services support comme acheteur(se), responsable cybersécurité ou ressources humaines.

Choisir des études de chimie, c’est se donner la possibilité d’accéder à une profession engagée dans la lutte pour préserver l’avenir de notre planète.

Étudier la chimie, c’est faire un pas dans l’une des industries qui réduit sans cesse ses émissions de CO2.

Les enjeux industriels sont croissants : la chimie, en France, est la deuxième exportatrice, juste derrière l’aéronautique et loin devant l’automobile[2]. Elle est pourtant en constante évolution et parce qu’elle a toujours été tournée vers l’avenir, elle a su trouver une dynamique forte pour participer elle aussi à la préservation de l’environnement. En 2020, la chimie enregistrait une baisse de 60 % de ses émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990, et la courbe ne cesse de chuter.[3]

Étudier la chimie, c’est se donner l’opportunité d’accéder à des métiers qui œuvrent pour la transition écologique.

Vos études de chimie peuvent également vous permettre d’accéder aux métiers de demain. Ceux qui sont au cœur des préoccupations actuelles et qui feront l’avenir de notre monde. Il vous sera possible de vous impliquer dans l’économie circulaire, la production décarbonée, la mobilité durable, les habitats durables, les énergies renouvelables ou encore les matériaux issus de la chimie du végétal. Vous participerez alors à un avenir industriel plus responsable.

Étudiez la chimie et participez à un engagement RSE mondial

En 1985, déjà, la chimie prenait un engagement mondial en signant la charte Responsible Care©, qui vise à garantir une gestion sûre des produits chimiques, la promotion de leur rôle dans l’amélioration de la qualité de vie et leur contribution au développement durable.

Études de chimie : women empowerment

Il s’agit du secteur industriel où les femmes sont les plus présentes ! 39 % contre 29 % dans les autres.[4] On retrouve donc, au sein des entreprises, plus de parité dans les organisations et les hiérarchies.

En plus de l’intensification des recrutements et d’une courbe de croissance de +1,9 % par an depuis 10 ans[5], la chimie française donne sa chance à ceux qui font des études de chimie et qui souhaitent se professionnaliser durant leur parcours. Ainsi, les compagnies accueillent plus de 6 000 jeunes alternants par an. Forte de ses neuf prix Nobel, la France rayonne au niveau mondial et poursuit son chemin vers un avenir prospère et radieux.

Articles les plus lus

A la Une supérieur

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !