Comment les universités accompagnent les étudiants vers l'emploi

Par Amélie Petitdemange, publié le 17 Février 2022
7 min

Depuis 2018, les universités ont une mission de professionnalisation inscrite dans la loi. Elles se sont majoritairement investies dans cette mission en proposant de nombreuses actions pour accompagner l'insertion professionnelle des étudiants. L'Etudiant fait le point avec les exemples de la Sorbonne Paris 1, à l'Université de Lille, à Nanterre et à Paris-Panthéon-Assas.

Huit chefs d'entreprise sur dix jugent que les diplômés d'universités ne sont pas assez préparés à la vie professionnelle, selon un Sondage Opinion Way pour France Universités (anciennement CPU) publié en octobre dernier. Depuis la loi ORE (Orientation et réussite des étudiants) de 2018, les universités ont pourtant une mission de professionnalisation. Ainsi, les dispositifs d’aide à l’insertion sur le marché du travail se développent.

Lire aussi

Le BAIP, un bureau d'aide à l'insertion professionnelle de l'université

C’est notamment le rôle du BAIP, le bureau d’aide à l’insertion professionnelle présent dans votre université. A l’Université de Nanterre par exemple, il organise des mises en relation avec des professionnels, des ateliers d'aide à la professionnalisation des futurs diplômés, ainsi que des séminaires et des colloques. Tout au long de l’année universitaire, le bureau propose des évènements de professionnalisation : forums stage et alternance, journée jobs, rencontres métiers, ateliers de coaching sur les techniques de recherche de stage/alternance/emploi et sur la posture professionnelle… Un "Forum job étudiant" aura par exemple lieu le 7 avril 2022.

Le BAIP gère aussi les conventions de stages et diffuse des offres de stages, d’emploi et d’alternance. Il peut vous accompagner dans la rédaction de votre CV et de votre lettre de motivation et dans la préparation de votre entretien d’embauche.

À l’Université de Lille, plusieurs structures et dispositifs accompagnent également les étudiants à intégrer le marché du travail. Tout au long de l’année, l'université dispense des ateliers en présentiel et à distance et accueille les étudiants au BAIP pour des entretiens individuels.

L'événement "A vos stages", qui a lieu chaque année en novembre ou décembre, est par exemple l'occasion pour les étudiants de rencontrer des chargés de recrutement et des professionnels en recherche de stagiaires, dans différents secteurs d’activité, à travers des entretiens de 15 minutes. L’université a par ailleurs créé son propre réseau professionnel, Lilagora, qui propose près de 30.000 offres.

Lire aussi

Des formations dédiées à l'insertion professionnelle

Des universités dispensent aussi des cursus dédiés à l'accompagnement vers l'insertion professionnelle. C'est notamment le cas de l'Université Paris-Panthéon-Assas qui réserve ce programme aux diplômés de master de Paris 2 et aux étudiants qui ont obtenu une licence à Paris 2 mais pas de place en master. Ce cursus est dispensé en formation initiale mais ne délivre pas de diplôme. La formation de 200 heures est répartie en conférences et en ateliers sur la rédaction de CV et de lettre de motivation, l’aisance orale et l’entretien d’embauche, mais aussi la découverte de métiers et de l’entrepreneuriat.

A la Sorbonne Paris 1, un DU (diplôme universitaire) sur l'insertion professionnelle a vu le jour en 2020. "Les inscrits ont le statut d’étudiant pendant un an, ce qui leur permet d’avoir des conventions de stage. En même temps, ils assistent à des conférences professionnelles et bénéficient d’un accompagnement personnalisé", explique Florent Pratlong, vice-président délégué chargé de l'entrepreneuriat, du partenariat entreprise et de la professionnalisation à la Sorbonne Paris 1.

Travailler sur les attitudes et les capacités des étudiants

D'autres actions sont également mises en place pour favoriser l'insertion professionnelle des étudiants d'université. Le BAIP de la Sorbonne Paris 1 propose ainsi de nombreuses initiatives, qui s'adaptent selon les disciplines. "On n'accompagne pas un étudiant en économie comme un étudiant en géographie", souligne Florent Pratlong.

Des conférences sont par exemple organisées avec l'APEC (Association pour l'emploi des cadres) sur les évolutions du marché du travail et des métiers, sur les soft skills… "Il y a aussi tout un travail sur les attitudes et les capacités des étudiants, ils peuvent passer de tests pour mieux comprendre leur fonctionnement. L'insertion professionnelle ne se limite pas à la construction d’un CV !", affirme Florent Pratlong.

L'université travaille aussi à constituer un réseau d’alumni commun, car il est pour l'instant organisé par masters. Une plateforme unique sera créée à cet effet. Paris 1 a par ailleurs un service qui mesure l’insertion professionnelle de ses étudiants, baptisé Sorbonne Data.

Lire aussi

Accompagner l'entrepreneuriat

Comme assurer un emploi aux étudiants peut aussi passer par la création d'entreprise, de nombreuses universités organisent des projets pour accompagner l'entrepreneuriat. La Sorbonne Paris 1 a lancé en avril dernier sa semaine de l'entrepreneuriat, qui aura désormais lieu chaque année. Plus de 1.000 participants ont assisté à des conférences et à un concours de pitchs. Les étudiants entrepreneurs sont aussi accompagnés par une personne dédiée à Paris 1.

L’Université de Lille a de son côté créé un incubateur, Cré’Innov, pour favoriser la création d’entreprises innovantes. Etudiants, chercheurs, doctorants, sont accompagnés sur chaque étape du processus de création : coaching personnalisé, recherche de financements, hébergement, networking etc.

Initiatives communes des universités pour favoriser l'insertion professionnelle

Les universités sont par ailleurs alliées dans certains dispositifs pour l'insertion de leurs étudiants. Le job board Réseau pro regroupe par exemple six universités. Il est ouvert aux étudiants et diplômés de l'Université Paris 1-Panthéon- Sorbonne, de Nanterre, de Paris-Panthéon-Assas, de l'UPEC (Paris-Est-Créteil), de la Sorbonne Paris-Nord et de la Sorbonne Nouvelle. Plus de 20.000 recruteurs postent des milliers d'offres sur cette plateforme.

La plateforme PEC (Portefeuille d'expériences et de compétences) est quant à elle dédiée à l'identification et la mobilisation de vos expériences et de vos compétences. Elle regroupe 29 universités françaises et vous permet notamment de réaliser votre bilan de compétences. La Sorbonne Paris 1 a pour objectif d'accompagner 900 étudiants par an avec cette plateforme et des enseignants formés à la démarche du portefeuille de compétences.

Articles les plus lus

A la Une Université

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !