1. Étudier en Chine : comment choisir son université
Décryptage

Étudier en Chine : comment choisir son université

Envoyer cet article à un ami
Le portail CUCAS répertorie en anglais les formations ayant lieu dans plus de 600 universités chinoises. // © Tim Graham/ Robertharding/ Plainpicture
Le portail CUCAS répertorie en anglais les formations ayant lieu dans plus de 600 universités chinoises. // © Tim Graham/ Robertharding/ Plainpicture

La Chine accueille environ 10.000 étudiants français chaque année, dont un tiers à Pékin et presque autant à Shanghai. L'aventure vous tente ? Nos pistes pour vous aider à vous repérer.

Apprendre le chinois, enrichir son CV ou vivre une expérience originale. Autant de bonnes raisons qui poussent un nombre croissant d'étudiants français à poser leurs valises dans l'Empire du Milieu. Quelle que soit la vôtre, nous vous recommandons d'entamer les démarches au moins un an à l'avance. Vous aurez ainsi le temps de comparer les programmes et d'évaluer la réputation des établissements.

En échange ou en solo ?

De nombreux accords franco-chinois ont été signés pour favoriser les échanges universitaires. Renseignez-vous auprès du service des relations internationales de votre fac ou de votre école pour savoir si cette possibilité existe. Votre choix se limitera alors aux établissements partenaires.

Sans accord d'échange, vous devrez vous inscrire directement dans une université chinoise. Bonne nouvelle : pour faciliter la venue des étudiants étrangers, le pays a mis en place un site en anglais ! Le portail CUCAS (China's University and College Admission System) répertorie les formations existant dans plus de 600 établissements et vous accompagne dans chaque étape, de la demande de bourse à la réservation d'un logement. Les inscriptions se font entre décembre et janvier pour la rentrée suivante.

Si vous ciblez une fac en particulier, n'hésitez pas à postuler directement sur son site Internet. Il vous sera alors demandé de fournir vos diplômes, vos bulletins de notes, un lettre de motivation et une lettre de recommandation.

Lire aussi : Les bonnes raisons de partir étudier en Chine

En chinois ou en anglais ? 

Pour intégrer un cursus diplômant avec des cours en chinois, vous devez obligatoirement passer le HSK, équivalent du TOEFL. Le niveau 4 (courant) est requis pour s'inscrire en licence ("xuéshi") ou en master ("shuoshi").

Vos connaissances en chinois ne sont pas suffisantes ? Soyez rassuré(e) : les universités chinoises, désireuses d'attirer des étudiants étrangers, proposent de plus en plus de cours en anglais. En tant qu'étudiant(e) non anglophone, vous devrez cependant justifier votre niveau avec un score minimal de 80 au TOEFL ou de 6,5 à l'IELTS.

Autre option : partir en Chine pour étudier le chinois. Les plus grandes universités de l'Empire du Milieu ont créé des centres de langue destinés aux étudiants étrangers. Ces enseignements garantissent une progression rapide, en même temps qu'une immersion dans la culture chinoise. Pas de diplôme à la clé mais vous pouvez passer le HSK : un semestre permet de valider le niveau 2. C'est une stratégie intéressante pendant une année de césure ou à la sortie des études, si vous envisagez de retourner en Chine par la suite.

Pékin ou Shanghai ?

Pour pratiquer le mandarin (langue chinoise la plus parlée dans le monde), vous aurez essentiellement le choix entre Pékin et Shanghai. Les ambiances sont très différentes dans ces deux villes. Bien qu'elle soit la capitale, Pékin est plus pittoresque que Shanghai, une ville cosmopolite et d'accès facile pour les étrangers.

Hong Kong est également une destination enrichissante, surtout si vous visez un cursus en anglais. Mais si vous souhaitez vous immerger dans la culture chinoise, privilégiez les villes du centre comme Xi'an et Wuhan. Vous aurez moins d'occasions de croiser des concitoyens !

Lire aussi : Partir étudier en Chine : une expérience dépaysante et appréciée des employeurs

Ivy League chinoise

Un autre critère à prendre en compte est la notoriété des universités. La Chine a créé la ligue C9 en 1998 qui regroupe les neuf meilleures universités du pays. Un équivalent de l'"Ivy League" aux États-Unis. L'objectif du gouvernement est de faire grimper ces établissements dans le top 100 des classements mondiaux.

Times Higher Education 2017 QS Top Universities 2017 Shanghai (ARWU) 2016
1 Peking University 29e Tsinghua University 24e Tsinghua University 58e
2 Tsinghua University 35e Peking University 39e Peking University 71e
3 USTC 153e Fudan University 43e Fudan University 101-150e
4 Fudan University 155e Shanghai Jiao Tong U. 61e Shanghai Jiao Tong U. 101-150e
5

Nankin 201-250e

 USTC 104e USTC 101-150e

La crème des universités chinoises se répartit sur la côte Est, à Anhui (USTC), Heilongjiang (Harbin Institute of Technology), Jiangsu (Nankin), Pékin (Pékin et Tsinghua), Shaanxi (Xi'an JiaoTong), Shanghai (Fudan et Shanghai JiaoTong) et Zhejiang (Zhejiang). Mais ne changez pas vos plans si l'établissement de votre choix ne figure pas dans le C9 ! Les classements internationaux mettent l'accent sur la recherche et, avant le doctorat, d'autres critères sont à prendre en compte : les disciplines enseignées, la situation géographique, la taille du campus ou encore la présence d'étudiants étrangers.

Liens utiles

Le site CUCAS propose des classements par disciplines et villes pour choisir son université.
Sur le site de l'ambassade de France en Chine,  téléchargez le Guide des programmes diplômants enseignés en anglais à Pékin (PDF) et le guide Étudier à Pékin (PDF).
Préparez votre séjour à Shanghai sur le site Study in Shanghai.

Etudier en Chine : suivez le guide !

Votre décision est prise : vous allez partir étudier en Chine. Mais comment choisir l'université ? Combien va vous coûter l'inscription ? Où vous loger ? On fait le point sur les étapes à franchir.

Test : Êtes-vous prêt(e) à partir étudier en Chine ?
Coûts des études, bourses, jobs… quel budget pour la Chine ?
Visa, assurance, test de langue… quelles formalités pour étudier en Chine ?
Logement, transport, budget… la vie étudiante en Chine
• Comment débuter votre carrière en Chine ?