Pass sanitaire : les modalités pour voyager en Europe

Par Pauline Bluteau, publié le 11 Juin 2021 - Mis à jour le 27 Juillet 2021
5 min

Si vous prévoyez de voyager en Europe au cours de l'été ou à la rentrée, vous aurez potentiellement besoin de votre pass sanitaire, et ce, qu’il s’agisse d’une mobilité touristique ou étudiante.

Déjà effectif en France depuis le 21 juillet pour accéder aux lieux de loisirs et de culture, le pass sanitaire est désormais indispensable pour voyager en Europe. Depuis la réouverture des frontières le 9 juin dernier, les modalités de séjour à l'étranger se précisent. Le 1er juillet, le pass sanitaire européen a donc fait son apparition pour favoriser les déplacements au sein de l’espace européen. Voici ce qu’il faut savoir.

Lire aussi

Tests ou vaccination comme preuves pour voyager

Depuis le 1er juillet, le test PCR n'est plus l’unique condition pour entrer sur le sol d’un pays européen. Désormais, le pass sanitaire, ou certificat, peut vous être demandé lors d’un déplacement en Europe. Il contient la preuve de votre vaccination, de la réalisation d’un test PCR ou antigénique de maximum 72 heures ou encore, d’un rétablissement du Covid-19 de moins de six mois. Seuls les autotests n’entrent pas dans le cadre du pass sanitaire.

Pour ce qui est des vaccins, quatre sont reconnus par l’Agence européenne du médicament : Pfizer, Moderna, AstraZeneca et Johnson & Johnson. La vaccination est dite "complète" lorsque qu’elle s’est déroulée deux semaines* après la deuxième injection (ou quatre semaines après l’unique injection pour Johnson & Johnson).

Attention, certains pays peuvent ajouter des consignes supplémentaires en fonction de l’évolution de la crise sanitaire et des variants. D'autres pays font également des distinctions selon si vous arrivez en voiture, en train ou en avion. Pensez donc à bien vérifier les modalités avant votre départ sur le site France Diplomatie.

Lire aussi

Un pass sanitaire valable au sein de l’espace européen uniquement

Ce pass sanitaire est à la fois valable en France et dans tout l’espace européen. Ce qui comprend les 27 pays de l’Union européenne ainsi qu'Andorre, l'Islande, le Liechtenstein, Monaco, la Norvège, Saint-Marin, la Suisse et le Vatican.

Vous pouvez obtenir votre attestation de vaccination auprès de l’Assurance maladie. Le document "Certificat Covid numérique UE" contient un QR code délivrant toutes les informations sur l'état de votre vaccination (vaccin administré, nombre de doses, date et pays de la vaccination). Il est traduisible en anglais sur l'application TousAntiCovid, où vous pouvez également télécharger directement votre pass. Si cela ne fonctionne pas, une capture d'écran du QR code peut être présentée aux autorités. Toutes les personnes de plus de 12 ans doivent présenter ce pass sanitaire pour voyager.

En dehors de l’Europe, en revanche, le certificat européen n’est pas valable. Encore une fois, chaque pays dicte ses propres modalités d’entrée sur son territoire.

Lire aussi

Pas de pass sanitaire pour se rendre au Royaume-Uni

Comme indiqué ci-dessus, le Royaume-Uni fait aussi partie des pays qui n’acceptent pas le pass sanitaire européen. Actuellement, pour vous y rendre, vous devez justifier d'un motif impérieux et présenter un test PCR ou antigénique négatif de moins de 72 heures lors de votre départ mais aussi à votre arrivée sur le sol britannique. Vous serez ensuite soumis à une quarantaine de dix jours avant le passage d’un autre test.

*Le pass sanitaire est actif en France au bout d'une semaine après la deuxième injection, ce qui n'est pas le cas dans le reste des pays européens.

Articles les plus lus

A la Une étudier à l'étranger

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !