1. Admission postbac : que faire si j’ai oublié de répondre à une proposition d’admission sur APB ?
Boîte à outils

Admission postbac : que faire si j’ai oublié de répondre à une proposition d’admission sur APB ?

Envoyer cet article à un ami

Nombre de candidatures, ordre des vœux, modalités de sélection… sur ces aspects et de nombreux autres, il vous manque des informations pour bien choisir votre orientation postbac. L'Etudiant vous accompagne tout au long de la période de pré-inscription pour vous donner des réponses concrètes à vos questions et des conseils pratiques pour remplir vos dossiers de candidature.

Quelles solutions s'offrent à moi si j'ai oublié de répondre à une proposition d'APB durant les phases d'admission ?

Il y a trois phases d'admission sur Admission-postbac. La première débutera le 8 juin à 14 heures (voir le calendrier complet). Dans le cas où APB ne vous fait pas de proposition, patientez jusqu'à la prochaine phase d'admission. Si on vous fait une proposition lors la première phase d'admission, vous devrez impérativement y répondre avant le 13 juin à 14 heures (pour rappel des réponses possibles, voir l'encadré ci-dessous). 

Si vous oubliez de répondre avant la date limite, vous serez considéré comme démissionnaire : tous vos vœux seront annulés et APB ne vous fera plus de proposition. 

Vous pouvez alors demander votre réintégration à la formation qui vous était proposée auprès de l'établissement concerné. Si l'établissement accepte de vous réintégrer, vous ne pouvez pas refuser cette proposition. Si l'établissement refuse, il peut vous permettre de participer à la procédure complémentaire pour l'ensemble des formations présentes sur APB.

Lire aussi : Une formation peut-elle exiger que je réponde par un "oui définitif" ?

Une solution de secours : la procédure complémentaire 

Si APB vous a classé en "démission automatique" faute d'avoir répondu dans les délais, la procédure complémentaire pourra peut-être vous sauver ! Elle a été instaurée pour que tous les établissements remplissent leurs classes. Vous pouvez vous y inscrire à partir du 27 juin (à 14 heures).

Il y aura évidemment moins de possibilités qu'en procédure normale : les formations très demandées (formations sélectives les plus cotées, licences à capacité limitée...) seront probablement déjà complètes. Mais celles dont les effectifs ne sont pas complets participeront à la procédure complémentaire, cela vaut le coup de s'y intéresser ! 

4 réponses possibles à une proposition d’admission
 "OUI DÉFINITIF" : vous acceptez DEFINITIVEMENT la formation qui vous est proposée. Plus aucune autre formation ne vous sera soumise. Vous ne pourrez pas aller en procédure complémentaire. Il ne vous reste plus qu’à vous inscrire auprès de l’établissement.

"OUI, MAIS" : vous acceptez la proposition qui vous est faite, mais vous espérez avoir une formation mieux placée dans votre liste de vœux. Si, lors d’une phase ultérieure, une meilleure offre vous est faite (pour info : moins de 10 % des candidats progressent dans leurs vœux entre la 1re et la 3e phase d'admission), vous perdrez vos droits sur cette proposition initiale et sur toutes les formations moins bien placées. Si vous n'obtenez pas de nouvelle proposition, vous devez reconfirmer la proposition actuelle et vous reconnecter à la prochaine phase.

"NON, MAIS" : vous refusez la formation mais maintenez vos demandes pour les vœux mieux placés. Attention, vous ne serez pas sûr d’avoir une autre proposition aux étapes suivantes. Si vous n’en avez pas, vous ne pourrez plus être admis dans la formation que vous aviez refusée, ni dans celles moins bien placées dans votre liste.

"DÉMISSION GÉNÉRALE" : vous n’êtes plus candidat à aucune formation (par exemple, si vous êtes accepté dans une formation qui recrute hors APB).