1. Parcoursup : comment booster votre dossier avec la rubrique "activités/centres d’intérêt" ?
Coaching

Parcoursup : comment booster votre dossier avec la rubrique "activités/centres d’intérêt" ?

Envoyer cet article à un ami
La pratique d'un sport collectif : une bonne façon de gagner de spoints pour Parcoursup ! // © plainpicture/Cavan Images/Andrew Lipovsky
La pratique d'un sport collectif : une bonne façon de gagner de spoints pour Parcoursup ! // © plainpicture/Cavan Images/Andrew Lipovsky

En 2019, sur Parcoursup, vous ne serez plus obligé de renseigner votre CV. Une nouvelle rubrique intitulée "Vos activités et centres d’intérêt" le remplace. Il vous faudra y mentionner vos compétences extrascolaires comme les stages, les séjours linguistiques, le bénévolat, les pratiques sportives… Voici nos conseils pour vous aider à mettre en avant vos points forts.

La rubrique "activités et centres d'intérêt" sur Parcoursup est facultative, cependant elle est importante pour votre dossier. Pourtant, en terminale, vous stressez à l'idée de ne pas avoir assez de vécu et de recul pour remplir les cases concernant vos expériences professionnelles et personnelles. Détrompez-vous ! Vous avez des compétences et des centres d’intérêt à valoriser.

Lire aussi : Parcoursup : le calendrier 2018–2019

Au total, vous pouvez compléter quatre rubriques : expériences d’encadrement et d’animation, engagement citoyen et bénévolat, expériences professionnelles et stages, pratiques sportives et culturelles. Aucune n’est obligatoire, mais les remplir – même une – vous fera gagner des points. Prenez donc le temps nécessaire pour rédiger : vous avez jusqu’au 3 avril.

Démarquez-vous !

La rubrique "activités/centres d’intérêt" doit vous permettre de vous démarquer et de mettre en avant votre personnalité, vos valeurs et vos qualités. C’est l’occasion de faire le point sur tout ce que vous savez faire, même si cela n’a aucun rapport avec la formation que vous visez. Cela montre déjà que vous êtes curieux et que vous avez envie d’apprendre.

Pour commencer, remontez jusqu’au collège. Vous avez peut-être participé à des associations ou des activités extrascolaires comme la chorale, le club de lecture ou d’autres activités littéraires, scientifiques, religieuses, sportives, artistiques… Votre implication est un atout.

Il peut aussi s’agir d’expériences personnelles qui vont au-delà de votre scolarité. Si vous avez des certifications comme le BAFA (brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur) ou si vous avez suivi des MOOCs (cours à distance) et obtenu un diplôme, précisez-le. Idem si vous avez passé des concours ou obtenu des prix. Attention, lors de votre inscription dans l’établissement, des justificatifs peuvent vous être demandés.

Lire aussi : Passer son BAFA, mode d'emploi

Vous aidez des élèves à faire leurs devoirs tous les mercredis, vous encadrez des enfants dans votre club de badminton, vous intervenez régulièrement dans l’association de votre quartier… Ce sont autant de compétences qui peuvent être importantes aux yeux de votre future formation.

Concernant vos expériences professionnelles, indiquez vos jobs d’été (baby-sitting, serveur, jardinier…) et vos stages (même de troisième). Si vous n’en avez pas fait, listez les événements auxquels vous avez participé comme des forums sur les métiers ou des conférences sur l’orientation, par exemple. Vous avez peut-être également participé à des stages en informatique ou des ateliers de peinture… Cela montre là encore que vous êtes actif et que vous vous intéressez à votre avenir.

Toutes les expériences comptent

Une fois que vous avez rassemblé toutes vos idées, un conseil : ne lésinez pas sur les détails. Il ne suffit pas simplement d'indiquer : "pratique du rugby et de l'allemand". Cela n’apportera pas grand-chose à votre candidature. Précisez la durée, votre niveau, votre intérêt pour cette activité et ce qu'elle vous a apporté.

Par exemple : "Je fais de l’équitation deux heures par semaine depuis sept ans. Je participe souvent à des compétitions car cela me permet de m’améliorer. Je suis aujourd’hui classé 15e sur 30 dans ma catégorie. J’aime m’occuper des animaux et être en contact avec la nature, ce sport rempli tous ces critères. Il m’a également permis d’être plus exigeant avec moi-même." Si vous êtes arbitre, précisez les fréquences auxquelles vous exercez, à quelles difficultés vous êtes confronté, comment vous vous préparez…

Lire aussi : Séjours linguistiques : trouvez la formule qu'il vous faut

Cela est aussi valable pour ce qui concerne les langues. Vous en pratiquez au moins deux depuis le collège, c’est un bon début. Vous lisez régulièrement des livres en anglais, vous êtes parti dans une colonie de vacances espagnole ou vous avez effectué un voyage humanitaire ? C’est encore mieux. Vous pouvez également préciser vos séjours à l’étranger ou tout simplement faire part de votre curiosité et de votre attrait pour un pays ou une culture en particulier.

Là encore, soyez précis sans chercher à en faire trop. Ne notez que les expériences qui vous semblent importantes et qui peuvent vous mettre en valeur. Dans chacune des quatre catégories, vous pouvez écrire jusqu’à 1.500 caractères, ce qui équivaut à une quinzaine de lignes, alors n’hésitez pas.

Faites-vous relire

Votre dossier est presque complet ? Avant de l’envoyer, prenez du temps pour vérifier une dernière fois toutes les informations. Faites-vous relire par vos parents, vos amis et même vos professeurs. En plus de corriger les fautes d’orthographe qui ont pu s’y glisser, vos proches vont peut-être vous aider à mettre en valeur d’autres compétences et qualités auxquelles vous n’aviez pas songé.