Admission postbac : une formation peut-elle exiger que je réponde par un "oui définitif" à une proposition d'admission sur APB ?

Par Natacha Lefauconnier, Bruno Magliulo, publié le 05 Mars 2014 - Mis à jour le 20 Janvier 2016
2 min

LA QUESTION APB DU JOUR – Nombre de candidatures, ordre des vœux, modalités de sélection… sur ces aspects et de nombreux autres, vous nous avez posé vos questions lors d'un chat “APB”. L’occasion pour la rédaction de l'Etudiant de vous donner, chaque jour jusqu'à la fin de la première phase d’APB (le 20 mars), des réponses et des conseils pour réussir vos inscriptions dans le supérieur. Thème du jour : de l'importance de ne pas vous laisser influencer dans vos réponses à APB.

Une formation peut-elle exiger qu'on réponde par un "oui définitif" lorsqu'on obtient une proposition d'admission sur APB ? 


Lorsque vous créez votre dossier de candidat sur Admission-postbac, il vous est demandé de signer une "Charte des droits et des devoirs des candidats". Que vous devez, bien entendu, lire attentivement !

Dans la partie "J'ai le droit de", la quatrième information est particulièrement importante. Il est stipulé qu'en tant que candidat, je peux "choisir, sans subir une quelconque influence extérieure, de répondre 'oui mais' et pas 'oui définitif' à la proposition d'admission qui m'est faite, dans le cas où je souhaite attendre une proposition mieux classée dans ma liste de vœux."
 

Cliquez pour agrandir.

APB-2014-charte

Comme l'indique Bruno Magliulo dans APB, l'admission postbac décryptée pour les nuls (First éditions), la situation dans laquelle une formation qui fait partie du portail commun exigerait que vous répondiez immédiatement par un "oui définitif" lors des première et deuxième phases d'admission d'APB est strictement interdite. Vous avez le droit de vous décider lors de la troisième phase d'admission si vous espérez une meilleure proposition.

Une école privée pourrait, par exemple, vous demander un chèque pour "réserver votre place" – chèque qui ne serait pas remboursé en cas de désistement. Si vous êtes victime d'une telle pression, vous devez en aviser aussitôt les responsables du site APB. Utilisez pour cela la rubrique "Contact/Mes messages" de votre dossier candidat. Cela devrait suffire à faire rentrer dans le rang la formation qui se permet d'agir ainsi. Dans le cas contraire, un recours en référé auprès d'un tribunal administratif vous donnera raison.

Articles les plus lus

A la Une Parcoursup

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !