Parcoursup : les études supérieures en un coup d’œil

Par Elodie Auffray, publié le 21 Decembre 2020
6 min

De nombreuses formations, toutes aussi différentes les unes des autres, sont accessibles juste après le bac. L'Etudiant en a sélectionné une dizaine pour vous livrer les points essentiels à connaître.

Filières courtes ou longues, professionnalisantes ou généralistes, privées ou publiques… Les formations post-bac ne manquent pas. Pour vous aider à vous y retrouver, l'Etudiant vous propose un panorama général (et non exhaustif) des cursus à la fois universitaires (licence et BUT) ou spécialisés de bac+1 à bac+3 (BTS, DNMADE, EFTS, diplôme d'État d'infirmier, formations du paramédical) et jusqu'à bac+5 (CPGE, écoles d'ingénieurs, écoles de commerce, IEP, écoles d'art et écoles d'architecture).

Les formations universitaires

L'université offre un choix très vaste de formations théoriques mais aussi professionnelles.

Spécificités Les + Les –
Licence Elle se prépare en trois ans et donne accès au master puis au doctorat. Elle propose une formation qui reste assez généraliste dans de très nombreux domaines : sciences, économie, droit, lettres, santé… C'est le seul type de cursus qui n'est pas considéré comme sélectif sur Parcoursup. Sauf pour les doubles licences et, de fait, pour les filières en tension comme les STAPS. Dans le public, les frais d'inscription sont modestes. Ces études, peu encadrées, nécessitent beaucoup d'autonomie. Seuls quatre étudiants sur dix obtiennent leur licence en trois ou quatre ans.
BUT (ex-DUT) À la rentrée 2021, le BUT (bachelor universitaire de technologie) remplace le DUT (diplôme universitaire de technologie). Il se prépare en trois ans. L'enseignement reste tourné vers le monde professionnel, alliant cours magistraux et pratique. Les étudiants bénéficient des avantages de l'université, comme la présence d'enseignants-chercheurs et des frais d'inscription réduits, tout en profitant d'un encadrement renforcé. La sélection peut être drastique, notamment dans l'information-communication, les carrières sociales et le tertiaire en général.

Les formations spécialisées de bac+1 à bac+3

Ces études courtes et professionnalisantes privilégient la pratique.

Spécificités Les + Les –
BTS Le brevet de technicien supérieur s'obtient en deux ans. La formation, qui se déroule au lycée, offre un cadre similaire. Le BTS prépare à une spécialité professionnelle ciblée et permet une insertion rapide. Si beaucoup continuent en licence professionnelle, l'accès en licence générale, en écoles de commerce ou d'ingénieurs est un peu plus compliqué.
DNMADE Ouvert à tous les bacheliers, le diplôme national des métiers d'art et du design propose 14 mentions (mode, livre, graphisme, animation…). Ces cursus d'arts appliqués durent trois ans. Les diplômés peuvent intégrer directement le marché du travail ou poursuivre dans une école supérieure d'art ou en master à l'université. Les demandes sont nombreuses alors que les places sont limitées (souvent pas plus de 15).
EFTS Les établissements de formation en travail social délivrent quatre diplômes d'Etat post-bac en trois ans : éducateur spécialisé, technique spécialisé, de jeunes enfants ou assistant de service social. Les étudiants sont suivis personnellement. Selon le diplôme et l'établissement visés, la sélection peut être rude.
Diplôme d'Etat infirmier Ce cursus en trois ans mêle, à égalité, les temps de formation à l'école et les stages cliniques. L'insertion professionnelle est facile et les domaines d'exercice variés. C'est le vœu le plus formulé sur Parcoursup, mais les places sont limitées. La sélection se fait sur dossier.
Formations du paramédical Ergothérapeute, psychomotricien, pédicure-podologue, audioprothésiste, technicien de laboratoire, manipulateur radio, orthophoniste et orthoptiste : ces formations, sélectives, durent trois ans (cinq pour l'orthophonie). Ces cursus entretiennent un lien fort avec le monde professionnel, entre les stages, les travaux dirigés et les interventions de spécialistes. Les frais de scolarité peuvent être conséquents, mais des aides sont possibles.

Les formations spécialisées jusqu'à bac+5

Ces cursus longs sont aussi très sélectifs.

Spécificités Les + Les –
CPGE Littéraires, économiques ou scientifiques, les classes préparatoires aux grandes écoles s’effectuent en deux ans, au lycée. Elles dispensent un enseignement théorique, pluridisciplinaire et de haut niveau. Elles ne délivrent pas de diplôme, mais préparent à tous les cursus longs. C'est la voie royale pour accéder aux grandes écoles. La pression est forte et le rythme intense : à un emploi du temps chargé, il faut ajouter un travail personnel soutenu.
Écoles d'ingénieurs La moitié des écoles recrute post-bac, sur concours. Publiques ou privées, elles mènent en cinq ans au titre d'ingénieur dans des domaines variés. L'enseignement est plus concret et plus spécialisé qu'en classe préparatoire. L'ambiance est aussi moins stressante. L'accès aux écoles les plus prestigieuses reste largement soumis au passage par la case prépa.
Écoles de commerce Elles délivrent des diplômes en trois, quatre et cinq ans. Accessibles sur concours, elles dispensent une formation généraliste tournée vers le monde de l'entreprise et l’international. Ces écoles sont ouvertes à des profils divers. La vie associative y est très dynamique et permet de s'investir différemment. Le coût de ces établissements privés dépasse souvent 10.000 euros par an. Des aides existent.
IEP Les dix instituts d'études politiques dispensent en cinq ans une formation pluridisciplinaire axée sur les sciences sociales. Ils forgent une culture générale et des méthodes de travail solides. Cette formation réputée offre des débouchés variés dans la fonction publique mais aussi l'associatif, les institutions internationales ou encore les entreprises. La sélection, sur concours ou sur dossier, complétée d'un oral, est draconienne.
Écoles d'art Théâtre, arts plastiques, musique… Il existe une multitude d'écoles d'art, publiques ou privées, accessibles après le bac. Parmi elles, les écoles supérieures d'art délivrent des diplômes en trois et cinq ans. La créativité, la curiosité et la personnalité des candidats passent avant les résultats scolaires. Les écoles supérieures d'art trient sur le volet. Chacune organise son concours.
Écoles d'architecture Au total, 22 écoles délivrent le diplôme d'Etat d'architecte en cinq ans. Pour s'installer à son compte, il faut ajouter une sixième année. À l'image du métier, la formation croise les sciences et les arts. L'accès est très sélectif. Si elles sont ouvertes à tous, les profils scientifiques y sont majoritaires.

Articles les plus lus

A la Une Parcoursup

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !