Coaching

Parcoursup : que faire si je suis en liste d’attente ?

Chaque année, près de la moitié des candidats sur Parcoursup sont placés sur liste d'attente.
Chaque année, près de la moitié des candidats sur Parcoursup sont placés sur liste d'attente. © Adobe stock/Antonioguillem
Par Maelle Lions-Geollot, mis à jour le 24 mai 2024
4 min

Les résultats Parcoursup sont tombés, et vous êtes, comme beaucoup d’étudiants, sur liste d’attente. Si cette situation est certes stressante, cela ne signifie pas que votre sort est scellé. Plusieurs solutions s'offrent à vous pour mettre toutes les chances de votre côté.

Vous êtes sur liste d’attente pour votre formation préférée, voire pour tous vos vœux ? Pas de panique, vous n'êtes pas le/la seul(e). Chaque année, près de la moitié des candidats sont placés sur liste d'attente. Tout simplement parce qu’il y a au total plus de vœux qu'il n'y a de places dans les formations : cette année, un élève de terminale a confirmé en moyenne 13,5 vœux.

L'Etudiant dresse la liste de ce que vous pouvez faire pour trouver votre affectation à la rentrée prochaine.

Prenez votre mal en patience

Tout d’abord, rassurez-vous : votre place dans la liste d’attente va évoluer. Les candidats qui ont plusieurs propositions ne pourront en accepter qu’une seule et renonceront ainsi obligatoirement à tous leurs autres vœux, ce qui vous fera gagner des places.

Plusieurs indicateurs comme votre position dans les listes d’attente et d’appel et le rang du dernier candidat appelé peuvent vous aiguiller sur vos chances d'intégrer la formation.

Maintenez les voeux qui vous intéressent

Vous avez reçu une proposition d’admission mais vous préférez un vœu "en attente" ? Acceptez tout de même cette proposition par sécurité et maintenez le ou les vœux en attente qui vous intéressent toujours. Et n'oubliez pas de renoncez à ceux qui ne vous plaisent pas pour libérer ces places.

Si vous êtes toujours sur liste d’attente pour certains vœux, vous devrez les classer par préférence entre le 1er et le 3 juillet. La plateforme prendra en compte cet ordre de priorité pour envoyer les dernières propositions avant la fin de la phase d’admission, le 12 juillet.

Faites des voeux en procédure complémentaire

Si votre position s'éternise dans les listes d’attente, vous pouvez envisager de vous inscrire à la phase complémentaire de Parcoursup, à compter du 11 juin. Vous pourrez ainsi formuler jusqu’à dix nouveaux vœux dans des formations disposant encore de places.

Il faudra vous connecter régulièrement : l’offre évoluera en fonction des places libérées par d’autres candidats, notamment dans les premières semaines. Pour vous aider, la carte interactive de Parcoursup, qui affiche les formations accessibles, est actualisée chaque jour.

Cette fois, pas de listes d'attente, les formations doivent vous donner une réponse ferme.

Faites-vous accompagner par le CIO

Si vous êtes en liste d'attente, vous pouvez demander un entretien avec le centre d'information et d'orientation (CIO) afin de redéfinir votre projet d’études. L’occasion de faire un point sur votre situation, comprendre les causes des difficultés et trouver des solutions.

Vous pourrez, par exemple, envisager d’autres formations, notamment hors Parcoursup lorsque celles-ci répondent à votre projet.

Demandez l’aide de la commission dédiée

Si vous n'avez toujours reçu aucune proposition d'admission le 4 juillet, vous pourrez solliciter la CAES (commission d'accès à l'enseignement supérieur) mise en place dans les rectorats. Celle-ci est chargée d’étudier les dossiers des candidats sans place pour les aider à s’orienter.

En fonction de ce que vous avez indiqué dans la rubrique "Préférences", le recteur vous proposera la solution la plus adaptée. Vous ne serez pour autant pas obligé d’accepter les formations qui vous seront proposées.

Vous aimerez aussi

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !