Parcoursup : les CAES, ces commissions qui vous aident à trouver une place dans le supérieur

Par Pauline Bluteau, mis à jour le 24 Juin 2021
5 min

Les commissions d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) ne vous disent peut-être rien et pourtant, chaque année, elles aident des milliers de candidats à trouver une place dans une formation du supérieur. A partir du 2 juillet 2021, tous les candidats en attente ou refusés sur Parcoursup pourront les solliciter.

Les CAES (commissions d’accès à l’enseignement supérieur) sont un peu la face cachée de Parcoursup : assez discrètes voire mystérieuses, peu de candidats les connaissent alors qu’elles peuvent s’avérer d’une grande aide. Chaque académie et/ou région en dispose d’une. Leur but : trouver une affectation à tous les candidats qui n’auraient pas reçu de proposition d’admission dans le supérieur pour la rentrée.

Éplucher au cas par cas les dossiers des candidats

A partir du 2 juillet, les candidats qui n’ont pas obtenu de proposition d’admission, en phase principale comme en phase complémentaire, sur Parcoursup peuvent solliciter la CAES de leur académie.

Lorsque vous envoyez votre demande d’accompagnement, le rectorat a accès à l’intégralité de votre dossier Parcoursup. Chaque commission, composée de cinq ou six représentants de l’enseignement supérieur public et privé (vice-président d’université, responsables de BTS, de prépa, représentants de la région, directeurs de CFA…) doit ensuite l’examiner. Au total, 50 personnes sont mobilisées pour répondre aux candidats des Hauts-de-France. "Nous avons quatre commissions : une par type de bac (général, technologique et professionnel) et une dernière pour les étudiants en réorientation ou en reprise d’étude."

La responsable de la commission reprend tout votre parcours : vos notes, vos vœux, vos lettres de motivation… mais aussi et surtout votre préférence. Souvenez-vous, pour valider votre inscription sur Parcoursup, vous aviez dû remplir une rubrique intitulée "Ma préférence". C’est à partir de ces éléments que vous aviez indiqués que la commission peut ensuite vous faire une nouvelle proposition d’admission.

Lire aussi

Des propositions qui diffèrent selon le profil du candidat et les places vacantes

Ces propositions vont à la fois dépendre de votre profil mais aussi des places vacantes au sein de la région ou l’académie. Les commissions connaissent en temps réel les formations pour lesquelles des places sont encore disponibles.

Mais il faut parfois faire des concessions, et les CAES proposent à certains candidats d'élargir leurs vœux pour augmenter leurs chances. Les bacheliers professionnels font partie de ceux qui sollicitent les commissions. Si leur profil le permet, la CAES peut leur proposer de suivre une formation en apprentissage. Dans ce cas, les candidats sont accompagnés jusqu'à ce qu'ils trouvent un employeur. Parfois, la commission peut aussi proposer des classes passerelles qui permettent aux bacheliers de se remettre à niveau pendant un an.

Une attention particulière est aussi réservée à la mobilité, les places proposées restant dans la région du bachelier. "Si un candidat refuse notre proposition, nous le rappelons pour connaitre les motifs", explique Dominique Lévêque, déléguée de la région académique à l’information et l’orientation (DRAIO). "Ils ont souvent besoin d’être rassurés, nous devons alors leur expliquer ce qui nous a conduit à leur faire une telle proposition. S’il s’agit de difficultés financières, nous les informons sur les dispositifs dont ils peuvent bénéficier."

Lire aussi

La CAES disponible jusqu’en septembre

Les CAES interviennent tout l’été et jusqu’au mois de septembre. Vous n’avez rien à perdre à les contacter et ce quelle que soit votre situation. Tout l’intérêt des CAES est de vous proposer une place au sein d’une formation dans laquelle vous avez toutes vos chances de réussir. Dans les Hauts-de-France, si un candidat est inscrit en phase complémentaire et n’a toujours pas obtenu de proposition au bout d’une semaine, la commission peut accélérer la procédure. "

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une Parcoursup

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !