1. Supérieur
  2. Parcoursup - Inscriptions dans le supérieur
  3. Parcoursup : zoom sur les principaux cursus accessibles après le bac
Boîte à outils

Parcoursup : zoom sur les principaux cursus accessibles après le bac

Envoyer cet article à un ami
Prenez le temps de consulter les différents cursus pour faire votre choix. // © iStock/SDI Productions
Prenez le temps de consulter les différents cursus pour faire votre choix. // © iStock/SDI Productions

Licence, DUT, BTS, CPGE, écoles spécialisées… Difficile de s’y retrouver parmi tous les diplômes accessibles juste après le bac. Pourtant, la majorité de ces formations seront présentes sur Parcoursup en 2020. L’Etudiant vous aide à faire le point.

Même s’il existe des formations comme les diplômes universitaires ou les mentions complémentaires qui ne durent qu’une année après le bac, le premier niveau post-bac s’acquiert à partir d’un bac+2. Certains d’entre vous poursuivrons jusqu’au bac+5 voire bac+8 ou bac+11 dans des cursus comme la médecine.

Avant d’en arriver là, prenez le temps d’analyser le champ des possibles. Durée, sélectivité, contenu de la formation, taux de réussite, possibilité d’effectuer son cursus en alternance… Ce sont autant de critères que vous devez prendre en compte avant de vous lancer sur Parcoursup.

• BTS, DUT et CPGE : les diplômes niveau bac+2

Zoom sur le BTS

Durée. Le brevet de technicien supérieur (BTS) s’obtient en deux ans.
Sélectivité. L’entrée en section de technicien supérieur (STS) se fait sur présentation du dossier scolaire et peut s’accompagner d’une épreuve écrite et orale pour certaines spécialités à très faible effectif. Sur Parcoursup, des places sont exclusivement réservées aux bacheliers professionnels.
Enseignement. La formation se déroule en lycée, les promotions sont restreintes et les professeurs accessibles. Comptez 30 heures de cours par semaine avec des travaux dirigés et des travaux pratiques. Huit à douze semaines de stage par an sont obligatoires.
Taux de réussite. Il s’élève à 74,5% sur le plan national avec un taux plus élevé pour les bacheliers généraux. Deux étudiants sur trois obtiennent leur BTS en deux ans.
Alternance. Les étudiants ont généralement la possibilité d’effectuer tout leur cursus en alternance, la seule condition est de trouver un employeur.
Passerelles. Les passerelles sont rares en cas d’abandon en cours d’année mais les poursuites d’études ou les réorientations sont possibles en licence, vers un DUT ou une grande école.
Poursuites d’études. Vous pouvez commencer à travailler directement après votre BTS. Certains préféreront poursuivre leurs études en licence professionnelle (bac+3) ou vers des grandes écoles comme les écoles de commerce ou d’ingénieurs qui sélectionnent sur concours.

Lire aussi : Quelles différences entre un BTS et un DUT ?

Zoom sur le DUT

Durée. La formation en institut universitaire de technologie (IUT) se déroule en deux ans.
Sélectivité. Les étudiants sont sélectionnés sur leur dossier scolaire (note, motivation, appréciations des professeurs…). Les critères peuvent différer selon les filières, en fonction des capacités d’accueil. Sur Parcoursup, des places sont réservées en priorité aux bacheliers technologiques.
Enseignement. Les IUT font partis de l’université mais l’enseignement se rapproche davantage de celui en STS : une trentaine d’heures de cours et travaux dirigés, dix semaines de stages minimum par an et un contrôle continu tout au long de l’année.
Taux de réussite. Deux étudiants sur trois obtiennent leur DUT (diplôme universitaire de technologie) en deux ans. Au niveau national, le taux de réussite s’élève à 77% avec des disparités en fonction des filières.
Alternance. La quasi-totalité des spécialités proposent un DUT en alternance. Certaines la développent plus que d’autres : techniques de commercialisation, gestion des entreprises et des administrations, génie mécanique…
Passerelles. Elles sont assez rares en cours de cursus même si vous pouvez tout de même vous réorienter vers une autre spécialité de DUT en cours d’année.
Poursuites d’études. Les diplômés s’orientent généralement vers une école de commerce ou d’ingénieurs (bac+5). Il est aussi possible d’intégrer l’université pour effectuer une licence professionnelle (bac+3).

Lire aussi : Les questions à se poser avant d'entrer en BTS ou DUT

Zoom sur les classes prépas (CPGE)

Durée. Les classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) s’effectuent en deux ans.
Sélectivité. Les candidats doivent avoir un bon dossier pour intégrer une prépa (minimum 12/20 de moyenne générale). La plupart des étudiants sont des bacheliers généraux mais la formation est ouverte à tous les profils.
Enseignement. Le rythme de travail est très intense : 30 heures par semaine sans compter le travail personnel. La rigueur et l’autonomie sont de mise pour réussir.
Taux de réussite. La prépa ne permet pas d’obtenir un diplôme mais 120 crédits ECTS. La majorité des étudiants poursuivent leurs études après la prépa mais certains préfèrent redoubler leur deuxième année pour retenter leur chance aux concours l’année suivante.
Alternance. Elle est quasi inexistante en prépa.
Passerelles. L’obtention de crédits ECTS permet d’obtenir des équivalents pour intégrer une licence.
Poursuites d’études. Les CPGE débouchent ensuite sur des grandes écoles qui permettent d’obtenir un bac+5.

Lire aussi : Suivez Aurélien, en prépa scientifique : "Je suis impatient"

 // © elen31/Adobe Stock
// © elen31/Adobe Stock

• Licence, grandes écoles, écoles spécialisées : les diplômes niveaux bac+3 à bac+5

Zoom sur la licence

Durée. Une licence s’obtient en trois ans ou en quatre ans dans le cadre du dispositif "Oui, si".
Sélectivité. Seules les doubles licences sont considérées comme sélectives et recrutent sur dossier. Pour les autres filières, les universités prennent le temps d’évaluer les candidatures et font des propositions selon leurs capacités d’accueil.
Enseignement. La formation est générale et théorique, et ce, quelle que soit la filière. Les stages sont facultatifs sauf pour les formations qui proposent des cursus professionnels. Il est possible d’effectuer des semestres à l’étranger en fonction des partenariats de votre établissement.
Taux de réussite. La majorité des étudiants à l’université sont diplômés d’un bac général. Le taux de réussite est plus faible pour les bacheliers pro et techno mais des parcours aménagés peuvent être mis à leur disposition ("oui, si"). Un quart des étudiants réussissent leur licence en trois ans.
Alternance. Elle est accessible en licence professionnelle.
Passerelles. Les réorientations sont possibles vers les BTS, DUT et les écoles post-bac. Les écoles d’ingénieurs ou de commerce sont accessibles en admission parallèle à bac +2/3.
Poursuites d’études. Les diplômés poursuivent généralement leurs études par un master (bac +5) à l’université pour se spécialiser dans leur domaine de prédilection.

Lire aussi : Qu'apprend-on en licence de STAPS ?

Zoom sur les grandes écoles post-bac

Durée. Pour être diplômé d’une école de commerce ou d’ingénieurs, comptez trois à cinq années d’études, selon la durée du programme que vous choisissez.
Sélectivité. Les écoles sélectionnent sur dossier mais aussi sur concours (écrit et oral). Prévoyez des frais d’inscription au concours (une centaine d’euros) et des frais de scolarité pouvant dépasser les 10.000 € l’année. Les bacheliers généraux et certains bacheliers technologiques (STI2D, STL, STMG) sont les plus nombreux à intégrer ces écoles.
Enseignement. Les premières années sont assez généralistes. À partir de la quatrième année, les étudiants commencent à se spécialiser. À savoir également, les cursus des grandes écoles sont souvent orientés vers l’international et la vie étudiante occupe une place importante dans la formation.
Taux de réussite. Il est globalement assez élevé. Les écoles proposent du tutorat pour favoriser l’égalité des chances.
Alternance. De plus en plus d’écoles proposent leur formation en alternance. L’apprentissage se développe également : les grandes écoles comptabilisent 15% d’apprentis.
Passerelles. Les réorientations en cours d’année sont assez difficiles, même s’il est toujours envisageable de se rediriger vers l’université ou l’IUT après une première année.
Poursuites d’études. Vous pouvez commencer à travailler après l’obtention de votre diplôme que ce soit à bac+3, bac+4 ou bac+5. La majorité des étudiants préfèrent en général poursuivre leurs études jusqu’au grade master (bac+5). Pour les ingénieurs, il est possible d’effectuer un doctorat (bac+8) à l’université après vos cinq années d’études.

Lire aussi : Découvrez notre classement des écoles de commerce post-bac en 4 ou 5 ans

Zoom sur les écoles spécialisées post-bac

Durée. Selon les formations, le cursus s’effectue en moyenne entre trois à cinq ans. Cela concerne différents domaines : social, paramédical, art, architecture, comptabilité, communication, transport…
Sélectivité. La plupart des établissements sont désormais présents sur Parcoursup où le dossier scolaire occupe une part importante de la sélection. Certaines écoles continuent également à recruter leurs étudiants via des concours écrits et des entretiens.
Enseignement. Ce sont des formations assez professionnalisantes, ainsi les écoles allient souvent théorie et pratique, avec une part importante de stage.
Taux de réussite. Tout dépend des formations : élevé dans les formations paramédicales, plus faible en écoles d’architecture et en écoles d’art.
Alternance. Les périodes de stage sont fréquentes pour permettre aux étudiants d’appréhender plusieurs spécialités. L’alternance est donc moins recommandée mais possible en école d’architecture ou en école d’art par exemple.
Passerelles. Les étudiants peuvent se réorienter vers une licence, un DUT ou un BTS en fin d’année ou de cursus mais les passerelles en cours d’années sont plus rares.
Poursuites d’études. Tout dépend du diplôme et du titre que vous visez. Pour devenir expert-comptable, il faut poursuivre son cursus jusqu’au bac +8 par exemple. Le diplôme d’architecte s’obtient à bac +5 mais vous pouvez également continuer à vous spécialiser jusqu’en bac +7 voire bac +8.

Lire aussi : J'ai mes chances en études de santé, si…

Pour aller plus loin : Parcoursup : cinq conseils pour trouver votre voie / Calendrier Parcoursup 2019-2020 : toutes les dates à retenir / Hôtellerie-restauration : quelles sont les formations sur Parcoursup ? / #EnTerminale : une rentrée intense et Parcoursup déjà en vue