Banque-assurance

De bac+2 à bac+5, de nombreuses formations permettent de faire carrière dans la banque ou l'assurance.

Banque-assurance

Le monde de la banque et des assurances se modernise et se diversifie. Internationalisation du marché, nouveaux produits, nouveaux services, développement du conseil... le secteur et les acteurs doivent s’adapter. À côté des métiers de chargé de clientèlegestionnaire de patrimoinedirecteur d’agence… apparaissent de nouvelles fonctions, comme celles de risk manager ou encore de data scientist.

Et même si l’évolution profite davantage aux profils commerciaux qualifiés, l’un des grands attraits du secteur est qu'il offre toujours de belles perspectives de carrière en interne à des personnes débutant avec un "petit" niveau d’études initial. En effet, grâce à la formation continue et aux promotions internes, on peut passer d’un poste de simple gestionnaire à celui de gestionnaire confirmé, voire à des fonctions d’encadrement ! 

Les filières courtes : BTS et DUT*

Le BTS assurance aborde notamment le droit et l'économie et inclut un stage de trois mois. Il débouche sur des postes en assurance de biens ou de personnes dans tous types d’entreprises.

Le BTS banque conseiller de clientèle (particuliers) est la formation de choix pour les étudiants souhaitant se former aux techniques bancaires à la gestion de clientèle et à la communication professionnelle.

Le BTS management commercial opérationnel (BTS MCO)  est axé sur le management d’une équipe commerciale, le management de projets d’action commerciale, sur la relation avec la clientèle et la gestion de l’offre de services et de produits. Il comprend un stage en entreprise de douze à quatorze semaines.

Le BTS négociation et digitalisation de la relation client (BTS NDRC) forme des techniciens supérieurs en relation clientèle. Il enseigne l'art de prospecter de nouveaux clients et de les fidéliser. Il comporte un stage en entreprise de seize semaines.

Le DUT carrières juridiques (DUT CJ) aborde les disciplines juridiques, l’économie, la gestion, les techniques d’expression et de communication. Un stage de dix semaines est obligatoire en seconde année.

Le DUT techniques de commercialisation (DUT TC) est le plus généraliste des diplômes commerciaux à bac+2 et celui qui prépare le mieux à la poursuite d’études. On y apprend à animer et à communiquer, à connaître l’entreprise, à maîtriser les outils de gestion, à négocier... La formation est complétée par un stage de dix semaines au minimum. Attention dans le programme les mathématiques sont presque aussi importantes que les langues !

Lire aussi :  Comment postuler dans la banque.

À l'université : des cursus spécialisés en banque ou assurance

L’université offre aussi un certain nombre de cursus spécialisés en banque et assurance. On compte ainsi près d'une centaine de licences professionnelles … et le même nombre de masters


À noter qu’après un M1 de droit, de sciences économiques ou d'AES, il est également possible de préparer le diplôme de l'un des quatre l’Institut des assurances rattachés aux universités de  Lyon 3, Aix-Marseille 3Paris 1 et Paris-Dauphine (Paris 9). Une dizaine de facultés d’économie et une trentaine d'IAE (instituts d’administration des entreprises) proposent aux étudiants d’intégrer dès la L3 d’économie et gestion un parcours banque finance et/ou assurance. C’est le cas par exemple de la licence de gestion parcours banque à l'université de Nantes ou encore la licence économie gestion parcours risque assurance à l’Institut des risques industriels, assurantiels et financiers (IRIAF) de Poitiers.

Une cinquantaine d'écoles spécifiques

Une cinquantaine d’écoles assurent des cursus spécifiques. Parmi elles, on peut citer l’Enass (École nationale d’assurances). Cette école publique dispense plusieurs formations : une licence professionnelle conseiller, souscripteur  gestionnaire en assurance, un master management de l’assurance en alternance et un MBA (Master of Business Administration) en management d’entreprise d'assurance.

À savoir : les diplômés des écoles supérieures de commerce  ou d’IEP (instituts d’études politiques) sont également recherchés : leur formation polyvalente leur permet de s’adapter aux besoins du secteur.


* Attention réforme : à la rentrée 2021 le DUT deviendra un diplôme intermédiaire intégré dans le BUT (bachelor universitaire de technologie) délivré en 3 ans.


Voir aussi : l'interview vidéo de Jean-Christophe Benzo, directeur financier.
et Convaincre en entretien d'embauche avec une pro (vidéo) !

Retour aux études par secteur.

Autres témoignages