Sociologie

Les études de sociologie mêlent la théorie (lecture d'essais et de la presse) et la pratique (enquêtes sur le terrain).

Sociologie

Les études de sociologie, d'anthropologie et d'ethnologie exigent de la curiosité et un intérêt pour les sciences sociales au sens large et les sujets de société. Vous étudierez les phénomènes sociaux et les relations qui régissent les rapports des individus, entre eux ou au sein d'un groupe, en vue d'expliquer l'impact de la dimension sociale sur les représentations (façons de penser) et les comportements (façons d'agir) humains.

Peu d'étudiants inscrits en licence de sociologie poursuivent jusqu'au doctorat en vue de devenir enseignant-chercheur. Le plus souvent, après la licence, ils optent pour un master (bac+5) de la même filière ou pour un master en aménagement du territoire et urbanisme, en développement social, en sciences politiques, en organisation du travail, en ressources humaines, etc. 

Licence de sociologie : théories et enquêtes de terrain

La licence de sociologie est proposée dans près d'une quarantaine d'universités en France. Elle vise à la connaissance des principales théories sociologiques et des évolutions des sociétés occidentales (dont la société française), ainsi qu’à la maîtrise des différents outils utilisés dans le cadre des enquêtes de terrain (questionnaire, entretien, observation, dépouillement d'archives).

Au programme : questions de société, description et analyse des phénomènes sociaux, pratiques de l'investigation socio­logique et statistiques appliquées à la sociologie.

Le cursus comporte aussi une ouverture sur les autres sciences humaines et sociales, telles que l'histoire, la géographie, la philosophie, la psychologie, les sciences de la communication et de l'information, et une langue vivante.

En L3, les facs proposent des parcours métiers de l’enseignement (avec une poursuite en master MEEF), anthropologie, journalisme (à Lille), sociologie de l’urbain, ethnologie, métiers du social, sciences politiques, documentation… Les étudiants mènent des en­quêtes sur le terrain ; ils apprennent à rédiger un questionnaire, à conduire un entretien, à définir un échantillon et à analyser des résultats.

À l’issue de la licence, les spécialisations des masters dans la filière sont nombreuses : études et diagnostics sociologiques à Nice, genre, politique et sexualité (en recherche  à l’EHESS Paris), sociologie et développement des organisations à Lyon 2, etc. 

Licence sciences de l’homme, anthropologie, ethnologie

Moins de dix universités proposent cette mention de licence. Dans les rares cas où le cursus débute en L3, les étudiants admis sont le plus souvent issus d'une L2 en sociologie ou plus largement en sciences sociales.

Pluridisciplinaire, la formation est en lien avec d'autres matières (sociologie et histoire notamment). Au fil du cursus, l'étudiant se spécialise en anthropologie-ethnologie et se forme aux techniques de l'enquête ethnographique. Celle-ci repose sur une pratique directe du terrain et a pour but la compréhension des spécificités des groupes culturels et sociaux.

Les programmes et parcours varient d'une université à l'autre et peuvent s'organiser par aire culturelle (Afrique, Asie, Océanie…) ou par domaine d'études (anthropologie de la ville, politique, religieuse…).

Lire aussi : Les meilleurs masters à la fac : 259 formations au banc d'essai

Info plus
liens-socio.org, portail francophone des sciences sociales.
apse-asso.fr, site de l'Association des professionnels en sociologie de l'entreprise.
msh-reseau.fr, Réseau des Maisons des sciences de l'homme.
afs-socio.fr, site de l'Association française de sociologie.

Retour aux études par secteur.

Autres témoignages