1. Concours : l'OVE récompense des mémoires et des thèses sur la vie étudiante
En bref

Concours : l'OVE récompense des mémoires et des thèses sur la vie étudiante

Envoyer cet article à un ami

Chaque année, l'Observatoire national de la vie étudiante décerne de 800 à 3.000 € de prix à des étudiants en master ou en thèse, dont le sujet de recherche porte sur la vie étudiante. Vous tentez votre chance ?

Affiche du concours Cette année encore, l'OVE (Observatoire national de la vie étudiante) organise le concours "La vie étudiante vue par les étudiants". Il s'adresse aux étudiants de master (M1 ou M2) et de doctorat, qui ont soutenu avec succès un mémoire ou une thèse sur les conditions de vie et d'études dans l'enseignement supérieur, quelle que soit la discipline, de médecine aux STAPS…

Le premier prix ou "prix Louis Gruel" remporte ainsi la somme de 3.000 €, et la possibilité de voir son travail proposé à la publication. Les deux autres prix sont de 1.500 et 800 €.

23 étudiants ont participé à la précédente édition. Le gagnant, Aden Gaide, a été récompensé pour son mémoire de master 2 en sociologie, intitulé "Les temporalités de la maternité étudiante. Cycle de vie, temps du quotidien". L'OVE a salué son travail qui "par son originalité et son aspect novateur, est un réel apport de connaissances, ouvrant des perspectives de recherches intéressantes sur un sujet peu étudié".

"Ce concours nous permet de mieux connaître les pratiques et les besoins de la population étudiante. On sert notamment de relais auprès des décideurs. Par exemple, lors d'une précédente édition, un mémoire sur l’insécurité alimentaire a suscité un grand intérêt des CROUS [Centres régionaux des oeuvres universitaires et scolaires]", explique Carole Waldvogel, directrice de l'OVE.

Un sujet original et des perspectives

Les inscriptions au concours sont déjà ouvertes. Il suffit de remplir le formulaire de candidature en ligne et de le retourner avec demande d'accusé de réception avant le 31 janvier 2016, à communication.ove@cnous.fr.

Des pièces complémentaires sont également à envoyer : le mémoire ou la thèse, son résumé (de 2.500 à 3.500 caractères espaces compris), l'avis du directeur de mémoire ou le rapport du jury de thèse, la note ou la mention obtenue.

"L'aspect académique est moins pris en compte que l'originalité et les pistes proposées. Ainsi un étudiant qui a eu une note qu'il ne juge pas excellente ne doit pas se censurer et mais tenter sa chance", conseille Carole Waldvogel. La remise des prix aura lieu entre mai et juin 2016.

À LIRE AUSSI

- Le mémoire de master, mode d’emploi.
- Mémoire, rapport de stage : la rédaction, un enjeu affectif.
- Règles de fond et de forme pour la présentation d'un mémoire.
- Choisir son sujet de mémoire.
- Mémoire, rapport de stage : les dix règles d’or du plan.

POUR VOUS AIDER À FINANCER VOS ÉTUDES

- Coût des études : ces à-côtés qui font monter la facture.
- Combien coûtent les études : l'addition pour 9 professions.
- Calculez le prix de vos études : notre moteur exclusif.
- Budget : comment ils ont financé leurs études.
- Bourses et aides : questions-réponses.
- Comment financer ses études à l'étranger.
- Ces mécènes qui aident les étudiants.
- Déclaration d’impôts : ce qui est toléré quand on est étudiant.