L'actu de l'emploi : des plans de jobs étudiants et un plan B pour la rentrée

Par Etienne Gless, publié le 20 May 2020
4 min

Aujourd'hui, demain, après-demain : l’actu de l’emploi se décline en trois temps cette semaine ! S’occuper d’enfants maintenant, travailler dans le tourisme cet été pour économiser et envisager un plan B pour la rentrée… Nos pistes par tous les temps, surtout celui du déconfinement.

Déconfinement : les jobs de garde d’enfants fleurissent

Des millions de parents sont confrontés au casse-tête de la reprise du travail et sont parfois soumis à des horaires de travail décalés pour ne pas engorger les transports. De leur côté toutes les écoles n’ont pas rouvert leur portes. Le déconfinement progressif n’est pas de tout repos mais il crée des opportunités de jobs étudiants dans le domaine de la garde d’enfants.

Le réseau Kangourou Kids (118 agences en France ) propose ainsi plus de 1.000 postes (garde d’enfants, sortie d’école, aide aux devoirs) et organise un job dating national le 4 juin prochain. Comme dans tous les métiers des services à la personne, autant que le CV, ce sont vos qualités personnelles, votre sens du contact et votre empathie qui comptent.

Lire aussi

Jobs d’été : restez en alerte, ils arrivent !

Chaque année, plusieurs centaines de milliers d’étudiants prennent un job estival pour se constituer un bas de laine durant l’année universitaire ou mettre du beurre dans les épinards. Cette année, vous êtes l’arme au pied car les nombreux secteurs pourvoyeurs de jobs sont encore à l’arrêt ou redémarrent très lentement. Soyez prêts à dégainer CV et lettre de motivation !

Le secteur du tourisme va redémarrer au mois de juin et les Français passeront leurs vacances essentiellement en Hexagone : campings, hôtels, restaurants, cafés, centres aérés, colonies de vacances, petits musées vont devoir embaucher en urgence des saisonniers, des CDD et des extras. Les premières offres de réceptionniste, d’agent touristique ou de réceptionniste camping ont même commencé à fleurir mi-mai après l’annonce du plan de relance du tourisme par les pouvoirs publics. D'ores et déjà vous pouvez aller travailler quelques heures par semaine dans un établissement pour personnes âgées : les Ehpad ayant rouvert à la visite recherchent actuellement des animateurs culturels !

Lire aussi

Devenir prof' : un plan B pour la rentrée de septembre

Les Cassandre assurent qu’à partir de septembre les entreprises vont se séparer d’un nombre important de salariés et ne vont pas embaucher. Nombre d’entreprises vont même plutôt réduire la voilure et licencier pour assurer leur survie à court ou moyen terme. Si vous estimez comme jeune diplômé que l’emploi sera bouché dans le secteur privé à la rentrée, le secteur public offre des perspectives de repli. En particulier, le bon vieux métier de prof’ remplaçant.

L’académie de Versailles propose ainsi actuellement 450 postes de professeurs contractuels : il s’agit de CDD de 12 mois à temps plein (18 heures d’enseignement par semaine) ou à temps partiel (durée hebdomadaire variable) qui couvrent l’année scolaire entière. Signer un CDD d’un an avec l’Éducation nationale vous permettra d’y voir plus clair en 2021 sur le marché de l’emploi privé.

Lire aussi

Articles les plus lus

A la Une jobs, stages, emploi, alternance

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !