1. Vos professeurs, premiers "alliés" de votre réseau
Boîte à outils

Vos professeurs, premiers "alliés" de votre réseau

Envoyer cet article à un ami
Passerelles entre vous et le monde du travail, les professeurs sont les fondations de votre réseau : ne les négligez pas. // © Fotolia
Passerelles entre vous et le monde du travail, les professeurs sont les fondations de votre réseau : ne les négligez pas. // © Fotolia

Et si vos enseignants étaient l'un des maillons de votre futur réseau ? Avant même de débuter dans le monde du travail, pensez au potentiel qu'ils représentent. Pour ce faire, voici les conseils de Maxime Maeght, auteur de "Étudiants, jeunes professionnels : comment construire votre réseau".

Parce qu'ils disposent bien souvent d'un réseau étoffé, il peut vous être très utile d'approfondir vos relations avec vos professeurs.

Une mine d'infos

Première raison pour vous tourner vers eux : ils peuvent vous permettre d'affiner votre stratégie professionnelle. Les vacataires et les chargés de travaux dirigés sont particulièrement en prise avec le monde professionnel.

À lire aussi : tous nous conseils emploi.

Pensez aussi à croiser leurs conseils avec ceux des professionnels et experts qui interviennent plus ponctuellement en cours : ils peuvent vous transmettre des opportunités de stage ou d'emploi, pour leur propre structure ou dans celle de l'un de leurs contacts. Soyez-y attentif.

Des recommandations utiles

Puisqu'ils sont souvent très introduits et visibles dans leur secteur, les professeurs disposent généralement d'un gros potentiel de recommandation. Certains d'entre eux sont ainsi questionnés par des anciens élèves ou des recruteurs sur les meilleurs éléments de leurs promos. Certains professeurs vacataires profitent même des cours pour débusquer les élèves les plus prometteurs pour leurs équipes.

Comment les faire jouer le jeu ?

Plus de doute sur le potentiel des profs pour votre "réseau" ? Reste maintenant à les solliciter. Adaptez vos techniques d'approches à vos professeurs. Voici quelques astuces pour échanger progressivement avec eux.

Adaptez-vous aux usages de chacun d'entre eux

Certains refusent par exemple d'échanger ce type d'informations ou de se connecter sur les réseaux sociaux professionnels avec leurs étudiants actuels, alors que d'autres n'y voient aucun problème. Posez-leur la question en cas de doute.

Évaluez la taille de leur auditoire

Un professeur "star" ou faisant cours dans un gigantesque amphithéâtre ne pourra pas répondre aux questions de tout le monde.... Du moins en même temps, dès le début d'année. Certains donnent leurs e-mails, mais d'autres ne pourront se rendre disponibles que ponctuellement bien plus tard. Deux conseils : tentez quand même votre chance, une fois la rentrée passée, à la fin du cours et pensez aussi aux colloques ou conférences non obligatoires qui vous permettront peut-être d'échanger plus facilement.

Trouvez le bon timing

Commencez par participer en cours – et à tenir la distance - et à obtenir de bons résultats avant de le solliciter. Pour autant, n'attendez pas nécessairement la fin de l'année pour le faire : il sera souvent trop tard pour postuler en stage. À vous de voir si vous vous sentez suffisamment légitime pour demander une recommandation. Vous pouvez également procéder plus finement en demandant à votre professeur s'il sait où vous pouvez postuler pour faire telle activité. Il vous dira peut-être d'appeler quelqu'un de sa part, par exemple un de ses anciens élèves. De même, si vous êtes intéressé par un autre service de l'entreprise pour laquelle il travaille, vous pouvez également lui demander à qui envoyer votre CV. Peut-être même vous proposera-t-il de le transmettre lui-même !

Gardez le contact, même après le diplôme

Donnez régulièrement de vos nouvelles. Certains professeurs peuvent devenir d'excellents mentors, notamment ceux qui mettent un point d'honneur à ne pas recommander leurs étudiants actuels. Une fois sorti(e) de l'école, vous ne serez plus un étudiant mais déjà un jeune pro... de son réseau.

Pour aller plus loin

“Étudiants, jeunes professionnels : comment construire votre réseau”, éditions Eyrolles, par Maxime Maeght.