5 choses à savoir avant de louer son premier studio

Par L'Etudiant Fab, publié le 28 Juin 2021
7 min

L’heure est venue de vous envoler du cocon familial et de louer votre premier studio ? Voici les précieux conseils de La Banque Postale, de la recherche à l’assurance de votre prochain « chez vous », pour franchir le pas de cette nouvelle porte.

Bien cibler sa recherche

La recherche de logement est un vrai défi de nos jours. Écumer des centaines d’annonces se révèle très chronophage et il devient difficile de s’y retrouver dans cette profusion. Par ailleurs, le marché de l’immobilier est tellement à flux tendu dans certaines grandes villes qu’il faut faire preuve d’une grande réactivité. Pour bien vous préparer, il est judicieux de définir en amont vos priorités. Confort, transports, vie de quartier, colocation, meublé ou vide, autant de points à équilibrer en fonction de son budget. Pour vous faciliter la tâche, La Banque Postale vous aide à peser le pour et le contre dans ce dossier, qui détaille les différents critères et les étapes clés d’une recherche.

Et si vous êtes amené(e) à effectuer vos études dans une nouvelle ville, n’hésitez pas à chercher votre logement avant même d’y avoir mis les pieds : la démocratisation des visites virtuelles a grandement facilité ce genre de pratique.

Se constituer un dossier locatif solide

Dans la jungle de l’immobilier, on se retrouve forcément en concurrence avec d’autres aspirants locataires. La compétition est rude et c’est la qualité de votre dossier qui sera décisive. Mettez donc toutes les chances de votre côté en bâtissant en amont un dossier en béton armé. La Banque Postale a ainsi rédigé un guide complet, idéal pour établir la check-list des différentes pièces justificatives et bien comprendre chaque étape de la location.

Pour être sûr(e) de ne pas laisser passer le studio de vos rêves, veillez à vous munir d’un dossier locatif complet dès votre première visite.

Trouver un garant

Pour louer un logement, d’autant plus lorsque l’on est jeune étudiant et que l’on n’a pas encore de revenus fixes, les propriétaires demandent désormais la plupart du temps un garant. Il s’agit habituellement d’un proche qui est d’accord pour se porter caution vis-à-vis du règlement mensuel de vos loyers. Votre dossier locatif doit alors justifier de la présence d’un garant et de ses propres revenus financiers.

Pourtant, il peut être délicat de demander à quelqu’un de son entourage d’assumer un tel rôle, surtout dans la mesure où certains propriétaires réclament parfois des garanties démesurées. Pensez à vérifier ce que dit la loi pour éviter les pratiques abusives.

Dans le cas où vos proches sont dans l’incapacité de se porter garant ou tout simplement parce que vous n’avez personne à qui demander, La Banque Postale s’est associée à deux partenaires qui permettent de répondre à ce besoin en répondant à tous les profils de clientèle :

  • VISALE, qui s’adresse principalement aux jeunes étudiants de moins de 30 ans et aux jeunes qui entrent tout juste sur le marché du travail, se porte garant gratuitement (sous conditions). Il suffit de tester son éligibilité et de faire la demande en ligne directement.
  • UNKLE se porte aussi garant pour 3,5 % du loyer mensuel ou 2,8 % du loyer annuel. La cible de locataires éligibles est beaucoup plus large : il n’y a pas de limitation d’âge, de statut, de ressources ou de loyer. L’un des avantages d’UNKLE est que le dossier est étudié en deux heures et que le certificat d’éligibilité est envoyé en moins de 48 heures.

Pour les deux dispositifs, les parcours sont 100 % digitaux.

Les aides : un soutien à ne pas négliger

Derrière la location de son premier studio s’impose le nouveau défi de piloter son propre budget de A à Z. De nombreuses dépenses annexes sont à prévoir dans l’immédiat (frais d’agence, dépôt de garantie, assurance habitation, frais de mise en service du gaz, de l’électricité et d’un fournisseur internet…).

Heureusement, plusieurs aides sont disponibles selon votre profil et peuvent être salutaires pour votre qualité de vie, le cas échéant :

  • Les APL (Aide Personnelle au Logement), accordées par la CAF – elles prennent parfois la forme d’ALS (Allocation de Logement Social).
  • Mobili-Jeune, une subvention de loyer destinée aux jeunes alternants, encadrée par Action Logement.
  • Loca-Pass, un prêt à 0 % pour financer son dépôt de garantie, proposé par Action Logement.
  • le FSL (Fonds de Solidarité pour le Logement), rattaché aux départements et destiné aux personnes en difficulté financière.
  • Des aides à échelle régionale (par exemple l’A.I.L.E. à Paris).

Choisir son assurance habitation

En tant que locataire, vous avez l’obligation de souscrire une assurance habitation, conformément à la loi française. Pour vous aider à mieux piloter votre budget, La Banque Postale vous propose une Assurance Habitation spécialement conçue pour les étudiants, de 18 à 29 ans. Idéale pour les petits budgets puisqu’elle ne s’élève qu’à 5 euros par mois pour assurer son studio (ou 8 euros par mois pour un deux pièces) les deux premières années [1]. Simple et rapide : vous pouvez la souscrire en ligne en quelques clics !

L’Assurance Habitation vous couvre contre l’essentiel (dégâts des eaux, bris de glace) et vous propose des garanties complémentaires, comme le vol et la tentative de vol à partir de 2 euros supplémentaires par mois [2].

Bien choisir son logement et y habiter en toute sérénité est donc crucial pour se concentrer sur ses études supérieures. La Banque Postale et L’Étudiant vous souhaitent le meilleur dans cette quête parfois fastidieuse, mais aussi souvent synonyme d’un réel épanouissement personnel avant d’entrer pleinement dans la vie active !

[1]. Tarifs en vigueur au 01/01/2021. Offre valable sur votre prime d’assurance Habitation (hors garanties complémentaires, dont le vol) pour toute nouvelle souscription d’un contrat d’assurance Habitation auprès de La Banque Postale Assurances IARD. Offre valable exclusivement pour les assurés âgés de 18 à 29 ans inclus, qui souhaitent assurer leur résidence principale de deux pièces maximum et qui optent pour un niveau de capital mobilier de 2 500 euros pour une pièce, ou 5 000 euros pour deux pièces, une franchise de 120 euros et sans garantie des objets précieux.

[2]. Dans les limites et conditions prévues aux Conditions Générales et Particulières de votre contrat d’Assurance Habitation.

LA BANQUE POSTALE ASSURANCES IARD – S.A. au capital de 241 713 000€. Siège social : 30 Boulevard Gallieni 92130 Issy les Moulineaux. RCS Nanterre 493 253 652. Entreprise régie par le Code des assurances.

LA BANQUE POSTALE – S.A. à Directoire et Conseil de Surveillance au capital de 6 585 350 218 €. Siège social : 115 rue de Sèvres 75275 Paris CEDEX 06 – RCS Paris 421 100 645. Intermédiaire d’assurance immatriculé à l’ORIAS sous le n° 07 023 424.

Articles les plus lus

A la Une vie étudiante

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !