Tous HanScène : deux étudiantes de l'Iseg Bordeaux remportent le prix Vie étudiante

Par Amélie Petitdemange, publié le 25 Juin 2021

Ilona Gerbaud et Manon Garreau, en première année de communication à l'Iseg Bordeaux, ont remporté le prix Vie étudiante du concours de films Tous HanScène, jeudi 24 juin.

1.000 étudiants provenant de 450 établissements ont participé à la 9e édition de Tous HanScène. Ce concours de court-métrage veut changer le regard sur le handicap et améliorer l’inclusion des jeunes en situation de handicap dans les études ou dans l’emploi.

Ce jeudi 24 juin 2021, les 11 vidéos lauréates sont projetées à l'UGC Ciné Cité (Paris 19e). Elles ont été sélectionnées par les salariés des entreprises partenaires. Pour le prix Vie étudiante, ce sont les employés de Publicis et de Bureau Véritas qui ont visionné les 42 vidéos candidates. "C'était une année difficile pour la vie étudiante, une année moins festive. Vous avez remis des rayons de soleil dans une année grise avec des vidéos très émouvantes", déclare la représentante de Publicis avant d'annoncer les lauréats.

Ce sont Ilona Gerbaud et Manon Garreau, en première année à l'ISEG Bordeaux, qui remportent le prix pour leur vidéo "Tous Ensemble". Les deux étudiantes mettent en scène une jeune femme sourde et muette qui n'arrive pas à suivre les cours à distance pendant le confinement. Ses amis font appel à un interprète en langue des signes pour l'aider à suivre les cours et lui redonnent le sourire.

190 vidéos étudiantes

Avec 190 vidéos tout prix confondus, la participation a atteint un record. "C’est deux fois plus que l’an dernier. Le précédent record était de 100 vidéos, lors de la 5e édition !", se réjouit Christian Grapin, directeur de l’association TREMPLIN Handicap-Etudes Entreprises qui organise l'événement.

Avec des vidéos de trois minutes, les étudiants réalisateurs ont sensibilisé le grand public à la problématique de l’inclusion des jeunes en situation de handicap dans les études supérieures et dans la vie quotidienne. L'objectif est aussi d'inciter plus de collégiens et lycéens en situation de handicap à prolonger leurs études, alors que seuls 8% des jeunes scolarisés en situation de handicap sont en études supérieures.

Articles les plus lus

A la Une engagement et vie associative

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !