1. L'assurance auto jeune conducteur : une assurance qui se distingue
Partenariat

L'assurance auto jeune conducteur : une assurance qui se distingue

Envoyer cet article à un ami
Permis : Quelle assurance auto choisir ? // © Fotolia
Permis : Quelle assurance auto choisir ? // © Fotolia

Vous venez d’avoir votre permis de conduire et vous allez bientôt acquérir une voiture ? Il faut également penser à l’assurance auto jeune conducteur qui coûte parfois plus de 100€ / mois !

Qu’est-ce que l’assurance auto jeune conducteur ?

Les dossiers d’assurance auto jeune conducteur sont traités de manière distincte par les assureurs. Ces derniers ont mis en œuvre une assurance auto spécifique, comprenant des clauses particulières, parfois personnalisables, car ils considèrent que les risques qu'encourent les personnes inexpérimentées sur la route sont plus importants. Il est essentiel alors d'être au fait des particularités relatives au jeune conducteur.

Lire aussi : Le guide complet de l’assurance auto jeune conducteur sur Quel-Assureur.com

La notion de jeune conducteur

Un jeune conducteur, ce n'est pas nécessairement un conducteur jeune. La notion de jeune conducteur n'a pas toujours à voir avec l'âge mais est plutôt associée au niveau d'expérience du propriétaire du permis de conduire. Elle influence conséquemment la tarification d’un contrat d’assurance auto. Le statut de jeune conducteur permet d'évaluer le niveau d’expérience de conduite d’un assuré et du risque à assurer.

Appartiennent à la catégorie des jeunes conducteurs l’ensemble des automobilistes propriétaires d'un permis de conduire émis il y a moins de trois ans, les individus qui souscrivent pour la première fois un contrat d'assurance auto à leur nom, ceux qui ne possèdent pas d’assurance auto depuis les trois dernières années ainsi qu'un conducteur dont le permis est révoqué et est contraint de le renouveler.

Les différents profils jeunes conducteurs

Un jeune conducteur peut être considéré comme conducteur principal. Toute personne qui possède son propre véhicule et l'utilise régulièrement doit souscrire un contrat à titre de conducteur principal auprès de sa compagnie d'assurance. À défaut, si un accident survient, les garanties pourraient ne pas être prises en compte.

Un jeune automobiliste peut également avoir le statut de conducteur secondaire. Il est appelé ainsi lorsqu'un parent l'ajoute à son contrat d'assurance pour qu'il puisse utiliser sa voiture. La situation est similaire entre deux conjoints. Dans tous les cas, le jeune conducteur cumule du bonus s'il n'enregistre pas d'accident responsable à son dossier. Si, en revanche, il est reconnu responsable d'un accident, le bonus du conducteur principal et le sien sera impacté et le montant de cotisation revu à la hausse. À noter qu'il peut y avoir plus d'un conducteur secondaire sur un même contrat d'assurance.

En ce qui a trait enfin au conducteur occasionnel, celui-ci n'est pas déclaré sur un contrat d'assurance et n'accumule pas de bonus. En cas d'accident responsable de ce dernier, il entraîne un malus à l'assuré du véhicule qui voit augmenter sa franchise.

Prix de l’assurance jeune conducteur

Le tarif d'une assurance jeune conducteur est établi en fonction de nombreux critères. Parmi ceux-ci, le fait d'avoir suivi ou non un cours de conduite accompagné peut faire fluctuer de manière notable le coût de la prime d'assurance. Ensuite, il y a une différence de tarif d'assurance entre un jeune conducteur âgé de moins de 25 ans et celui âgé de plus de 25 ans. Mentionnons également que le coût de la prime d'assurance varie entre un jeune conducteur qui possède un contrat pour son propre véhicule ou est rattaché à celui de ses parents et celui qui n'en possède pas.

Le Bonus/malus : qu'en est-il au juste ?

Le Bonus/Malus – autrement nommé coefficient de réduction/majoration (CRM) – est un système réglementé par le Code des Assurances et concerne la plupart des véhicules terrestres à moteur. Lorsqu'il est nouvellement assuré, le Bonus du jeune conducteur est établi à 0 et augmente par la suite s'il n'est tenu responsable d'aucun sinistre. Plus élevé est le bonus, plus bas est le montant de la prime d'assurance. L'assurance jeune conducteur réévalue le bonus/malus tous les ans, au terme du contrat.

À l'inverse du bonus, un assuré qui enregistre un accident responsable obtient un malus qui augmente sa prime d'assurance. Certaines situations ne sont toutefois pas incluses dans l'application malus, comme l'incendie, le vol, la tempête… qui ne sont pas attribuables à l'assuré. Le calcul du Bonus/Malus d'une assurance est simple est relativement simple à comprendre avec ce tableau :

Nombre d'années sans accidentCalcul du coefficientBonusPrix
après 1 an1 × 0,95 = 0,950,95950 €
après 2 ans0,95 × 0,95 = 0,900,90900 €
après 3 ans0,90 × 0,95 = 0,850,85850 €
après 4 ans0,85 × 0,95 = 0,800,80800 €
après 5 ans0,80 × 0,95 = 0,760,76760 €
après 6 ans0,76 × 0,95 = 0,720,72720 €
après 7 ans0,72 × 0,95 = 0,680,68680 €

Comparer les assurances jeune conducteur pour économiser

Afin de dénicher une assurance jeune conducteur compatible avec votre budget, il est fortement recommandé d'examiner plusieurs offres d'assurance et de les comparer entre elles pour profiter de la plus avantageuse. Pour ce faire, des comparateurs d'offres d'assurance sont disponibles en ligne.

Ces outils en lignes gratuits qui vous garantissent une prise en main facile, vous permettent d'avoir accès à toute l'information dont vous avez besoin pour faire le bon choix, les tarifs moyens en vigueur notamment. Vous aurez ainsi tous les éléments en main pour négocier votre contrat d'assurance en fonction des critères que vous aurez établis.

En conclusion, que l'on soit étudiant, jeune travailleur ou nouveau conducteur, assurer un véhicule lorsqu'on possède peu d'expérience peut être synonyme de casse-tête. La meilleure stratégie à adopter pour faire le meilleur choix est de vous renseigner auprès de toutes les sources fiables qui existent et de sélectionner les éléments d'information qui vous conviennent le mieux.