Peut-on devenir informaticien sans diplôme ?

Par Sandrine Damie, publié le 20 Octobre 2022
6 min

Alors que les besoins dans les métiers du numérique sont croissants depuis des années, peut-on devenir informaticien sans diplôme ? On fait le point pour vous sur les pistes d’accès aux métiers du domaine de l’informatique avec ou sans diplôme.

Travailler dans l'informatique sans diplôme, est-ce possible ? Pour quels métiers ?

Même si la majorité des recrutements de candidats dans les métiers de l'informatique se fait à partir de bac+2, il existe encore des postes accessibles pour les informaticiens sans diplôme.

Certains autodidactes peuvent décrocher des postes dans le SAV (service après-vente) ou le dépannage informatique. Lors du recrutement sur un poste de dépanneur informatique, vous devrez démontrer vos capacités à résoudre rapidement un problème de base et vos connaissances théoriques (vocabulaire professionnel, process de résolution d’un dysfonctionnement, etc.). Bien souvent, une rapide formation interne est proposée aux nouvelles recrues pour suivre la méthodologie propre à l’entreprise.

De même, il existe encore des possibilités de recrutement pour devenir développeur web ou mobile pour tout autodidacte qui réussit à lancer un projet personnel sur internet : sans formation spécifique mais avec une mise en ligne d’un site internet ou d’une appli ou d'un programme qui fonctionne.

Informaticien sans diplôme : comment devenir autodidacte en informatique ?

Travailler dans l'informatique sans diplôme ne veut pas dire que vous n'avez pas les compétences nécessaires. Cela implique une autoformation et des projets personnels à montrer à un employeur. Le monde du travail et le secteur de l'informatique sont en évolution constante, il vous faudra donc rester curieux et vous informer sur les branches de l'informatique qui présentent des opportunités d'emploi pour vous.

Avec une persévérance sans faille, vous pouvez ainsi apprendre la programmation d’un langage spécifique avec des livres ou des cours en ligne via des plateformes d'apprentissage. Participer à des projets Internet en open source peut aussi démontrer vos compétences à coder sur un projet précis.

Vous savez développer des applications mobiles ? Lors d’un recrutement, montrez celles que vous avez créées et mises en ligne. Cela peut vous ouvrir des opportunités d’emploi.

Si vous aimez réparer les ordinateurs, avoir été bénévole dans une association de recyclage de matériel informatique, par exemple, peut aussi être valorisé auprès des entreprises qui recrutent. Pour être assembleur de PC, l'absence de diplôme peut donc se faire oublier.

Comment devenir informaticien sans le bac : les écoles qui forment aux métiers du web, à la programmation, pour apprendre à coder…

Avec des technologies de plus en plus complexes, avoir un diplôme en informatique est indispensable dans la majorité des métiers du numérique. Pour faire face à la pénurie d’informaticiens et de spécialistes, notamment des développeurs web et mobile, des écoles recrutant sans diplôme de niveau bac ont vu le jour. On peut citer L'école 42, WebForce3, Samsung Campus, Simplon, Wild code school, le Wagon, la Web @cadémie, etc.

Tout adulte, quel que soit son cursus de formation, peut tenter d’y obtenir une place. Pour cela, vous allez devoir démontrer votre motivation et vos connaissances informatiques lors d’entretiens et de mises en pratique sur plusieurs heures : ils s'apparentent à des concours d'entrée. Pratiquer le code de façon intensive ne doit pas effrayer les participants !

Une fois en formation, le rythme du cursus est soutenu dans le but d'être opérationnel en quelques mois. A la clé : des postes juniors de développeurs (web, mobile, back-end, front-end, full stack, etc.).

Métiers de l'informatique sans le bac : Zoom sur le label Grande École du Numérique

Le label Grande École du Numérique (GEN) est attribué à des formations menant aux métiers du numérique ouvertes à tous, sans distinction académique, économique ou sociale. Ces formations labellisées donnent l’opportunité aux femmes, aux personnes peu ou pas qualifiées éloignées de l’emploi et aux habitants des quartiers prioritaires de la politique de la ville (QPV) d’entamer une carrière dans le numérique.

D’une durée moyenne de huit mois, ces formations permettent d’acquérir rapidement des compétences clés grâce à un parcours professionnalisant. L’offre de formation de ces écoles labellisées s’est élargie au-delà du développement informatique offrant désormais des parcours de formation en cybersécurité, cloud, systèmes et réseaux, architecture et développement data, etc.

74 % des apprenants sont embauchés par une entreprise, créent leur propre entreprise ou poursuivent leurs études à la suite de leur formation.

Devenir informaticien sans diplôme ou études supérieures est encore possible dans de rares cas. Il est toutefois fortement conseillé de miser sur une formation de niveau bac+2 à bac+5 pour avoir une large palette de compétences et de connaissances. Vous serez ainsi prêt à vous lancer dans la carrière d’informaticien qui vous plaît : développeur web, data scientist, ingénieur en intelligence artificielle, expert en cybersécurité, architecte informatique, chef de projet informatique, etc.

À noter : dans le secteur du numérique, les salaires sont particulièrement attractifs sur des postes hyper-pointus, notamment autour de l’IA (intelligence artificielle) ou de la data, ou sur des offres où le nombre de diplômés ne couvrent pas les besoins en recrutement.

Etes-vous fait pour des études d’informatique ? Passez notre test en ligne !

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une Métiers

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !