Quel métier des entreprises de géomètres-experts est fait pour vous ? Réponse avec l’OPCO Atlas et l’UNGE !

Par L'Etudiant Fab, publié le 16 Decembre 2022
8 min

En France, il existe environ 1 200 entreprises de géomètres-experts. En leur sein, plusieurs métiers sont représentés tels que le technicien géomètre, chargé de mesurer et représenter les terrains et les bâtiments, l’urbaniste, tête pensante de l’aménagement, ou encore le BIM Modeleur… Lequel vous ressemble le plus ? Réponse avec l’OPCO Atlas et l’Union Nationale des Géomètres-Experts (UNGE).

Les entreprises de géomètres-experts remplissent un grand nombre de missions ayant un dénominateur commun : fournir une expertise de la mesure. Ils étudient les possibilités de construction et d’aménagement, positionnent avec précision les futurs projets sur le terrain, réalisent le diagnostic énergétique des bâtiments, définissent les quotes-parts des copropriétés… Cette variété implique de multiples compétences réparties entre plusieurs métiers au sein d’une même entreprise.

Si vous poussez la porte de l’une d’elles, vous rencontrerez ainsi des géomètres-experts, des techniciens géomètres, des BIM Modeleurs ou encore des urbanistes, et peut-être même des pros chargés de mesurer le niveau de la mer ou des montagnes comme le mont Blanc. Oui, le monde entier a besoin de la mesure, dans l’intérêt général et le souci d’un cadre de vie durable.

Vous aussi, vous pouvez rejoindre cet univers passionnant. En 2023, ce ne sont pas moins de 3 000 postes qui sont à pourvoir, dans une branche où les femmes sont de plus en plus représentées. Reste à identifier le métier qui vous convient. Pour cela, l’Union Nationale des Géomètres-Experts (UNGE), en association avec l’OPCO Atlas, organisme qui vous accompagne dans vos formations et vos projets, a choisi de vous présenter les différentes professions et formations concernées. Le choix est vaste !

Le géomètre-expert, la pierre angulaire du secteur immobilier

Le rôle du géomètre-expert est principalement de mesurer et de représenter les propriétés immobilières, puis de les garantir en couplant ses mesures à une analyse juridique. Qu’il atteste la géométrie d’un viaduc, définisse le fonctionnement d’une copropriété, délimite un espace naturel sensible, participe à la création d’un écoquartier, le géomètre-expert est très polyvalent. Il effectue ces prestations lui-même ou en coordonnant ses équipes. Ses productions et les conseils qu’il apporte sont essentiels aux professionnels de l’immobilier, aux élus locaux et aux particuliers. À la croisée des chemins et pierre angulaire, ses conclusions créent le monde de demain !

Généralement dirigeant de son entreprise, seul ou en tant qu’associé, il peut également exercer en tant que salarié. Accessible après une formation d’ingénieur géomètre dispensée par les écoles habilitées (ESTP de Paris, ESGT du Mans et INSA de Strasbourg) ou l’obtention du Diplôme de géomètre-expert foncier délivré par le Gouvernement (DPLG) pour les profils issus de formations proches, cette profession est taillée pour vous si vous êtes une personne rigoureuse, soucieuse de l’environnement, entreprenante et que vous aimez bouger et échanger.

Le technicien géomètre, au cœur de l’action


Le technicien géomètre s’occupe très concrètement de la réalisation des mesures et de la production des plans et maquettes numériques 3D en coordination avec les géomètres-experts et les ingénieurs géomètres. Sa palette de compétences est très variée afin qu’il soit à l’aise sur le terrain dans tout type d’environnement, en ville comme à la campagne, ainsi qu’au bureau. Il maîtrise les appareils de mesure de précision – antennes GPS, stations totales robotisées, drones et scanners 3D – ainsi que les logiciels permettant de traiter et représenter les données recueillies sur le terrain. En fonction de l’organisation de l’entreprise dans laquelle il travaille, il pourra avoir des missions spécialisées et pointues ou bien très variées : chaque profil trouve son bonheur en fonction de ses aspirations ! Plusieurs formations mènent au métier de technicien géomètre. Vous pouvez notamment passer par un bac pro TGT (Technicien Géomètre Topographe) ou un BTS MGTMN (Métiers du Géomètre Topographe et de la Modélisation Numérique). Plusieurs licences existent aussi, dont une licence professionnelle mention Cartographie, topographie et systèmes d’information géographique, ou Travaux publics, spécialité Technicien en géo-mesures et foncier. La formation TP Technicien Géomètre en Cabinet, équivalant à un BTS MGTMN et dispensée dans les centres AFPA et GRETA, est également une voie d’accès appréciée des entreprises.

Ce métier nécessite de la rigueur et le sens de l’observation. Si vous aimez les nouvelles technologies et l’environnement, mais aussi rêver au monde de demain, vous y trouverez votre compte.

L’urbaniste, un visionnaire

L’urbanisme opérationnel est une compétence majeure des entreprises de géomètres-experts, qui font aujourd’hui appel aux urbanistes pour renforcer leurs équipes. Aux côtés du géomètre-expert, l’urbaniste est celui qui « pense » le projet : cet aménagement fait-il sens ? Est-il bien inséré dans son environnement et répond-il aux souhaits de la collectivité ? Son rôle : concevoir le projet, le défendre auprès de la collectivité et des administrations et partager sa vision. L’urbaniste travaille en collaboration avec les géomètres dans son entreprise, mais aussi, en interne ou externe, avec des sociologues, des géographes, des architectes, des conseillers en environnement, des paysagistes et des juristes. Grâce à ses compétences transversales, il sera à l’origine de « la signature » de l’entreprise sur le projet… qui verra bientôt le jour !

L’urbaniste au sein d’une entreprise de géomètres-experts est un acteur majeur de l’aménagement du territoire. Ainsi, si vous aimez bouger, argumenter, rêver au monde de demain, penser les territoires et imaginer des espaces où il fait bon vivre, ce métier est fait pour vous. Pour y accéder, il existe la licence pro Métiers de l’aménagement du territoire et le master pro Urbanisme et aménagement. Il est également possible de passer par une école d’ingénieurs avec spécialisation Urbanisme. L’obtention d’un diplôme d’architecte paysagiste, avec spécialisation en urbanisme, est aussi une porte d’entrée.

BIM Modeleur, l’artiste de la bande


Longtemps appelé dessinateur 3D, le BIM (Modeleur Building Information Model) modeleur traduit en maquette numérique les données techniques récoltées par les géomètres, grâce à des logiciels 3D. Il modélise alors les bâtiments sur ordinateur, obtient des plans de construction ou de rénovation qui viennent agrémenter ceux de l’architecte et crée des supports indispensables à la réalisation des projets d’urbanisme.

Pour devenir BIM Modeleur, un sens de la créativité et de l’esthétisme sont requis, ainsi qu’une parfaite maîtrise des logiciels 3D. Un BTS MGTMN, suivi d’une licence pro BIM ou Projets numériques, permettra d’y accéder.

Votre choix se dessine ?

Tous ces métiers passionnants demeurent indispensables à l’aménagement du territoire. Vous êtes séduit(e) ? Les différentes formations exposées ci-dessus vous tendent les bras. À noter qu’elles ouvrent la possibilité, pour la plupart, à des contrats d’apprentissage. Autrement dit, en parallèle des cours et de la théorie, vous évoluez sur le terrain ! L’alternance vous permet ainsi de découvrir en pratique le métier que vous visez. Un moyen de progresser rapidement, de faire le point sur vos désirs et vos attentes et de développer un réseau professionnel.

Articles les plus lus

Contenus supplémentaires

A la Une Métiers

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !