Classement général des villes étudiantes 2020-2021

Découvrez notre classement général des villes étudiantes 2020-2021.
Pour faire votre propre classement, choisissez les critères, qui sont les plus importants pour vous, en sélectionnant un profil ci-dessous.
Sommaire du dossier
44 villes

Classement général des villes étudiantes 2020-2021

Gheorghe Cerescu
Pauline Bluteau
Lola Ayache
Publié le 14.09.2020

L’Etudiant vous dévoile son classement général des villes étudiantes de France 2020-2021. Au total, 44 villes ont été passées au crible au regard de cinq grandes familles de critères que sont l’attractivité, la formation, la vie étudiante, le cadre de vie et l’emploi. En prime, découvrez les quelques nouveautés de cette édition.

null


C’est une tradition qui, malgré le Covid-19, ne connaît pas la crise. Comme chaque année depuis 2006, l’Etudiant publie son classement des villes étudiantes françaises où il fait bon vivre. Basé sur l’analyse de cinq familles de critères et pas moins de 16 indicateurs, ce palmarès évalue à la fois l’attractivité, la qualité des formations et de la vie étudiante mais aussi le cadre de vie et la situation de l’emploi des 44 unités urbaines de plus de 8.000 étudiants. Un classement qui connaît quelques nouveautés cette année mais sans changements majeurs.

Un top 10 quasi stable

Une fois de plus, Toulouse monte sur la première marche du podium, devant Lyon et Rennes qui, cette année gagne une place. Montpellier, Nantes et Grenoble se tiennent quant à elles dans un mouchoir de poche. En revanche, Bordeaux progresse et se classe septième. Strasbourg et Paris suivent mais cette année, c’est Aix-Marseille qui intègre le top 10 et referme la marche (voir tableau général ci-dessous).

Des nouveautés à considérer

Des métropoles en pole position cette année encore et ce, malgré l’arrivée de nouveaux indicateurs. Parmi eux, la qualité de l’air, la présence des transports de nuit et la part d’étudiants internationaux dans les universités (et non plus en échange Erasmus). Certaines villes telles que Reims, Orléans, Brest et Chambéry ont ainsi gagné des points et quelques places dans le classement général.

Pour autant, tous les indicateurs pèsent le même poids dans la notation finale. L’attractivité liée au nombre d’étudiants, la présence et la diversité des formations sur le territoire mais aussi l’accès à l’emploi conservent toute leur importance. Les nouveautés ne permettent donc pas d’obtenir des changements conséquents dans le classement général 2020-2021 qui naturellement favorise les métropoles. C’est d’ailleurs pour cette raison, que cette année encore, l’Etudiant a constitué trois classements, en fonction de la taille (en nombre d’étudiants) des villes. Des palmarès qui permettent une comparaison plus équitable entre les métropoles, les grandes et les moyennes villes.

Rang 2020
Évol. /2019
Ville
Cochez jusqu'à 3 villes et comparez les.
Pour en savoir plus sur une ville, cliquez dessus.
Critères
Total
1 2 3 4 5
1 = Toulouse 120
2 = Lyon 113
3 Rennes 112
4 Montpellier 111
5 = Nantes 110
6 Grenoble 109
7 Bordeaux 108
8 Strasbourg 107
9 Paris 105
10 Aix-Marseille 102
11 Angers 101
12 = Lille 99
12 Poitiers 99
14 Nancy 97
15 Clermont-Ferrand 96
16 Nice 95
17 Dijon 93
18 = Caen 89
19 Brest 86
20 Besançon 85
21 Orléans 84
22 Rouen 83
22 Tours 83
24 Pau 82
24 Saint-Étienne 82
24 La Rochelle 82
24 Chambéry 82
28 Limoges 81
29 Amiens 80
30 = Arras 79
31 Reims 78
32 = Le Mans 77
33 = Mulhouse 76
34 Metz 75
35 = Avignon 73
35 Troyes 73
37 Nîmes 70
38 Le Havre 69
39 Toulon 66
40 Perpignan 64
41 Valenciennes 63
42 Saint-Denis de La Réunion 60
43 Douai-Lens 48
44 = Pointe-à-Pitre 32