Réorientation et passerelles entre filières : rebondir en cas de décrochage ou d'échec scolaire

La première année d'étude est souvent remise en question. À l'université comme en école d'ingénieurs, le décrochage peut vite se faire sentir. Pour l'éviter au mieux, voici les outils pour raccrocher ainsi que les différentes pistes de réorientation.

Karine Naboulet  —  Publié le

Si vous décrochez à l'université.
Si vous décrochez pendant vos études de santé.
Les mesures pour lutter contre l'échec scolaire.
Si vous décrochez pendant la prépa.
Si vous décrochez en école d'ingénieurs.
Si vous décrochez en BTS.
Décrochage : et au collège / lycée ?

 

Si vous décrochez à l'université

Se réorienter après un échec à la fac

se reorienter apres un echec a la facQuelques mois après votre entrée première année à la fac, vous perdez pied ? Erreur d'orientation, rythme qui ne vous convient pas, notes décevantes.... Si avant la fin de la L1, vous souhaitez changer de voie, l'Etudiant vous présente 7 pistes à envisager pour rebondir au mieux sans avoir l'impression de perdre votre année.

- En L1, j’ai envie de me réorienter en BTS ou en DUT.
- J’ai envie de changer de licence…
- J’ai envie d’entrer dans une école de commerce ou d’ingénieurs postbac…
- J’ai envie de partir à l’étranger…
- J’ai envie de rentrer dans une école privée…
- J’ai envie de faire une formation en alternance…
- J’ai envie de passer des concours administratifs.
 

Étudiants décrocheurs : comment raccrocher ?

etudiants decrocheursIls décrochent leur bac puis décrochent de la fac. Pas forcément mauvais élèves ou paresseux, nombreux sont ceux qui quittent l’université sans diplôme. Certains reprennent le chemin des études. Le plus souvent par une autre voie. Enquête, témoignages et conseils.

- Université, ce qui fait décrocher les étudiants…
- Des initiatives pour aider au "raccrochage".
- Témoignages : ces décrocheurs d’université qui ont repris des études.
- 5 conseils pour raccrocheurs.
 

Du côté des parents : l'aider à rebondir à la fac

echec a la fac L’échec en première année de fac est plutôt courant… et pas forcément une catastrophe. À condition d’en tirer les leçons pour repartir du bon pied.

- Des passerelles et des réorientations possibles à l'université.
- Se réorienter : un apprentissage sur la durée.
- Les passerelles comme sorties de secours.
 

Étudiants en L1 : risquez-vous de décrocher ?

Contrairement aux apparences des premiers mois de la rentrée, la 1re année de licence est très exigeante. Pour éviter de vous en rendre compte un peu tard, voire d’abandonner, faites ce test : il vous aide à évaluer vos risques de décrochage et vous aiguille vers des solutions pour réussir votre année (ou votre réorientation !).

- Test : étudiants en L1, risquez-vous de décrocher ?

 

Si vous décrochez pendant vos études de santé

Rebondir après un échec en première année de médecine (PACES)

Blouse de médecinLa PACES (première année commune aux études de santé) : ¼ d’admis à un concours (médecine, sage-femme, odontologie ou pharmacie) de fin d’année pour ¾ de recalés. Où se réorientent ces étudiants ? Quelle décision prendre si vos résultats ne sont pas à la hauteur ? Quels plans B s’offrent à vous ? L'Etudiant fait le point sur les réorientations.

- Après un échec en 1re année de médecine : plus de possibilités pour rebondir ?
- Objectif de la PACES : faciliter les passerelles.
- Échec en PACES : rebondir dans une autre filière santé.
- Échec en 1re année de médecine (PACES) : rejoindre une L2.
- Aller directement en L3 après 2 échecs en PACES.
- Témoignage : Georges, en école de commerce après 2 échecs en PACES.
 

Projet AVOSTTI

Etudiants de PACES à l'université Joseph-Fourier Grenoble 1En 2013, les 13 écoles du réseau Polytech recruteront plus de 500 nouveaux élèves ingénieurs via le programme AVOSTTI (Accompagnement des vocations scientifiques et techniques vers le titre d’ingénieur). Un moyen de trouver du sang neuf, notamment du côté des étudiants en santé de première année reçus-collés.

- Projet AVOSTTI : les écoles d’ingénieurs Polytech repêchent les étudiants de PACES.
 

Réussir ses études de santé : questions/réponses

Etudiante en sciences, médecineEst-ce risqué d’aller en médecine sans bac S ? En quoi consiste le concours de PACES ? En cas d’échec, quelles possibilités ? En choisissant pharmacie, sage-femme ou odontologie, quels sont les débouchés ? Pour quelques questions posées par des jeunes et leurs parents sur les salons de l’Etudiant, l’auteure de "Réussir ses études santé" (éditions l’Etudiant) apporte ses réponses expertes. Extraits.

- En cas d'échec en L1 santé (PACES), quelles études courtes ensuite ?
- En cas d'échec en PACES, puis-je intégrer une école d'ingénieurs ?
- En cas d'échec en L1 santé (PACES), quelles sont les autres formations médicales et paramédicales ?
- En cas d'échec en L1 santé (PACES), faut-il redoubler ?
- En cas d'échec en L1 santé (PACES), quelles sont les passerelles vers l'université ?
- Fac de médecine : qu'est-ce que le tutorat ?
- 1re année de médecine : comment les étudiants sont-ils accompagnés ?
 

Chat spécial PACES

Chat, internet, réseaux sociauxSe renseigner sur l'établissement qui pourra vous accueillir, s'organiser tout au long de l'année pour tenir le coup, trouver les bonnes méthodes pour travailler efficacement, voire-même comment réagir en cas de redoublement, et préparer les débouchés... Pierre Catoire, président de l'ANEMF (Association nationale des étudiants en médecine de France), et Virginie Bertereau, journaliste à la rédaction de l'Etudiant, ont répondu à vos questions sur les études médicales, et en particulier la PACES.

- Revivez le chat spécial "réussir ses études de santé et sa PACES".
- Échec en cours de PACES, comment réagir.

 

Les mesures pour lutter contre l'échec scolaire

Se réorienter en cours d'année étudiante : comment profiter des rentrées de février

Etudiante devant son ordinateurVos études vous déplaisent ? N'attendez pas la fin de l'année scolaire pour réagir. Dès le second semestre s'offrent à vous des procédures de réorientation et des rentrées décalées. Voici comment pouvoir en profiter.

- Se réorienter en cours d’année étudiante : comment profiter des rentrées de février.
- Filière par filière, les solutions pour vous réorienter en février.
 

Écoles de la 2e chance : quand les décrocheurs retrouvent confiance

Ecole de la deuxième chance - Tour Boucry- ParisLes écoles de la deuxième chance (dites E2C) accueillent des jeunes de 18 à 25 ans qui ont quitté le système scolaire sans diplôme et les aident à se construire un projet. La condition ? Être motivé ! Reportage dans celle du XVIIIe arrondissement de Paris.

- Écoles de la 2e chance : quand les décrocheurs retrouvent confiance.
 

Plan licence : les facs luttent contre l'échec

plan licenceRéduire de moitié l’échec en premier cycle d’ici à 5 ans, c’est le but du plan licence. Mais le sujet mobilise les universités depuis plusieurs années. Premier bilan.

- Plan licence : un plan global, pas une révolution.
- Plan licence : priorité à l'accompagnement.
- Plan licence : des différences suivant les disciplines.
- Plan licence : l’orientation personnalisée fait défaut.
- Plan licence : à Metz, des heures supplémentaires.
- Plan licence : au Havre, plus d'accompagnement personnalisé.
- Simone Bonnafous : "La pédagogie au service de l’étudiant est réhabilitée".
 

Plan réussite en licence : un maigre bilan

Deux ans après son lancement, quels sont les premiers résultats du plan pour la réussite en licence destiné à aider les étudiants de première année ? Si les universités ont multiplié les initiatives et renforcé les dispositifs comme le tutorat ou l’enseignant référent, il manque encore des résultats chiffrés pour évaluer l’effet sur la réussite. Esquisse d’un 1er bilan et présentation de quelques initiatives à Reims, Brest et Paris 13.

- Université : les premiers résultats du plan pour la réussite en licence.
- Bilan plan licence à Reims : pari sur l’orientation.
- Bilan plan licence à Brest : au secours des échoués de médecine.
- Bilan plan licence à Paris 13 : une remise à niveau en français.
 

Plan "anti-échec" à la fac

EtudianteChaque année des dizaines de milliers de jeunes sont laissés sur le bord de la route après avoir passé quelques mois ou quelques années à l’université. Alors que Valérie Pécresse présente son plan pour la réussite en licence, l’Etudiant s’est penché sur les causes de l’échec massif à l’université.

- Université : pourquoi tant d’échecs ?

 

Si vous décrochez pendant la prépa

Ma prépa est un échec : comment me réorienter ?

ma prepa est un echec comment me reorienterRythme ultra-exigeant, ambiance concurrentielle entre élèves, notes médiocres… Les raisons de se décourager en cours de 1re année de prépa sont nombreuses. Même si la grande majorité des élèves de CPGE (classes préparatoires aux grandes écoles) vont au bout de leur cursus, les abandons existent. Panorama des réorientations possibles par type de prépa, et conseils pour rebondir.

- 6 réflexes à avoir avant d'abandonner la prépa.
- Rebondir après une prépa grâce aux crédits ECTS.
- Se réorienter après une prépa littéraire.
- Se réorienter après une prépa scientifique.
- Se réorienter après une prépa économique et commerciale.
 

Prépa : est-ce vraiment l'enfer ?

se reorienter Compétition détestable, ouvertes uniquement aux meilleurs, il faut y oublier sa vie perso… Par-delà les clichés, nous avons voulu voir quelle était la vraie vie dans les prépas, grâce à ceux qui l’expérimentent au quotidien.

- La prépa, le pari de plus en plus de bacheliers.
- L’entrée en prépa : le choc des premiers mois.
- La prépa, entre compétition et émulation.
- Pour réussir en prépa : organisation et… décompression !
Être passé par une prépa ? Au final, sans regret !
- Avis d’expert sur les prépas : Dominique Monchablon, psychiatre, chef de service du Relais étudiants lycéens à Paris.
- Avis d’expert sur les prépas : Nicolas Vermersch, directeur général de Michael Page, cabinet de conseil en recrutement de cadres.
 

Prépa HEC : les bonnes et les mauvaises raisons de cuber

Examens ©  lightpoet/ShutterstockLes résultats d’admissibilité dans les écoles de commerce viennent de tomber, apportant leurs lots de joie et… de déceptions. Si vous n’avez pas été pris dans l’école de vos rêves, il peut être tentant de refaire une année supplémentaire de prépa ECE ou ECS, autrement dit de "cuber". Mais la décision n’est pas facile à prendre, surtout si vous êtes admis à de nombreuses autres écoles. Comment faire son choix ?

- Prépa HEC : faut-il cuber ?
 

Classes prépas : quelle stratégie en cas d'échec au concours ?

Adolescente tristePlus encore que la première, la deuxième année de CPGE est entièrement tournée vers la préparation des concours. Voici des conseils d’enseignants et de ceux qui ont passé les épreuves, extraits de "Bien choisir sa classe préparatoire", de Myriam Greuter et Philippe Mandry, publié aux édition l'Etudiant.

- Les stratégies en cas d'échec au concours.

 

Si vous décrochez en école d'ingénieurs

Rebondir après un échec en premier cycle d'école d'ingénieurs

Rythme trop soutenu, exigences élevées dans toutes les disciplines, sans compter parfois un déménagement dans une nouvelle ville… pour certains étudiants, la première année en école d’ingénieurs postbac n’est pas une réussite. Des passerelles pour rebondir existent. Reste à trouver la solution adaptée sans attendre le dernier moment pour y réfléchir !

- Après un échec en 1e cycle d’ingénieur : redoubler ou changer de voie ?
- Après un échec en 1e cycle d’ingénieur : les équivalences avec la fac.
- Après un échec en 1e cycle d’ingénieur : prendre un nouveau départ en IUT.
- Intégrer une autre école après un échec en 1e cycle ingénieur : au cas par cas.

 

Si vous décrochez en BTS

BTS : face au décrochage

Parce que le risque d'abandon en cours de STS (section de techniciens supérieurs) n'est pas négligeable, les lycées mettent en place des ripostes pour aider leurs élèves à s’accrocher et… raccrocher.

- BTS : face au décrochage.

 

Décrochage : et au collège / lycée ?

- Rentrée 2013 : les mesures de Vincent Peillon pour améliorer l’orientation.
 

Décrochage scolaire : ces lycées qui donnent une deuxième chance

Yanice - lycée intégral du lycée Lazare Ponticelli de Paris - // © Etienne GlessQuelle solution quand on a lâché l'école très tôt et que l'on a envie de reprendre le chemin des cours ? Des microlycées accueillent les décrocheurs motivés pour les mener au bac, voire au-delà. Zoom sur ces établissements alternatifs qui aident à raccrocher.

- Décrochage scolaire : ces lycées qui donnent une deuxième chance.
- Yanice : “L'équipe du microlycée a fait revivre mon rêve de faire de longues études”.- Quel lycée près de chez vous pour "raccrocher" ?
 

La 4e au collège : comment passer le cap de l'année de tous les dangers

collège - couloirLa 4e, année du risque de décrochage au collège

Pour certains collégiens, la classe de 4e rime avec baisse des résultats, parfois démotivation, voire décrochage. La “faute” à une exigence accrue du programme et des enseignants, mais également à quelques chamboulements personnels propres à cette période de l'adolescence.

- La 4e, année du risque de décrochage au collège.
 

Ennui scolaireAu collège, comment repérer que l'on est en train de décrocher ?

Pour éviter qu'un simple relâchement ne vire au véritable décrochage, mieux vaut en repérer très vite les signes avant-coureurs.

- Au collège, comment repérer que l'on est en train de décrocher ?
 

Vie scolaire - étudiants levant la main pour se faire interrogerÉchec scolaire au collège : comment raccrocher ?

Priorité numéro un en cas de “décrochage” : comprendre d'où vient le relâchement. S'agit-il d'un problème de méthodes de travail ? De concentration ? De motivation ? À chaque raison sa solution.

- Échec scolaire au collège : comment raccrocher ?
 

Résoudre des problèmes de maths // © lightpoet - FotoliaMaths, histoire-géo, français : ce qu'on attend vraiment de vous en 4e

L'année de 4e est très exigeante : les enseignants attendent de vous plus de réflexion et moins de par cœur. Détails des changements auxquels vous êtes confrontés, matière par matière.

Maths, histoire-géo, français : ce qu'on attend vraiment de vous en 4e
 

S.O.S “À 13 ans, difficile de résister aux mille sollicitations dont on fait l'objet”

Dédramatiser tout en étant attentifs aux difficultés : tel est pour Brigitte Prot, psychopédagogue, le meilleur moyen pour les parents d'aider leurs ados de 4e à vivre autant de changements. Interview.

- Brigitte prot, psychopédagogue : “À 13 ans, difficile de résister aux mille sollicitations dont on fait l'objet”
 

Échec scolaire : initiatives pour aider les jeunes à raccrocher avec l'école

Renvoi, échec scolaire, orientation subie ou mal choisie, problèmes familiaux, psychologiques, sociaux… 130.000 élèves du secondaire quittent chaque année le système scolaire sans diplôme. Après une rupture avec l’école, il est pourtant possible d’y revenir. Découvrez les passerelles qui permettent de "raccrocher".

- Après le décrochage, passer un "vrai bac" au Micro-Lycée de Sénart.
- Elèves "décrocheurs" : retrouver l’envie de se lever au LSI.
- La MGi (mission générale d'insertion), passerelle vers le lycée professionnel.
 

Décrochage scolaire : pourquoi ils quittent l'école sans diplôme ?

Surmenage, anxiété, insomnie Quelque 150.000 jeunes quittent l'école sans diplôme. Cette rupture se produit le plus souvent en passant du collège au lycée. Ennui en cours, notes décevantes, sentiment d'incompréhension, d'isolement, voire d'humiliation… découvrez les raisons qui poussent certains à décrocher, pour mieux les repérer.

- Échec scolaire : 7 "décrocheurs" sur 10 estiment avoir été mal conseillés.
- Échec scolaire : les signes avant-coureurs du décrochage.
 

Comment mettre mon ado au travail

reorientationDémotivation, chute des notes, conflits relationnels… face à ces difficultés rencontrées par de plus en plus de jeunes, les parents sont souvent démunis. À partir de cas réels d'adolescents en souffrance scolaire, Maria Poblete, journaliste, propose des solutions concrètes dans son ouvrage "Comment mettre mon ado au travail" (Ed. l’Etudiant). Interview et extraits.

- Maria Poblete : "Évitez que la question de l’échec scolaire de votre enfant ne s’invite à tous les repas".
- Virginie : l’incapacité à gérer ses études quand la famille va mal.
- Virginie : démotivation au lycée, l’appui des professionnels pour "raccrocher avec l’école".
- Virginie : décrochage au lycée, les solutions quand ça ne va pas fort à la maison.
- Claire, la rébellion de l’enfant modèle. Le rejet face à une pression parentale trop forte.
- Claire : une enfance calme et une scolarité irréprochable.
- Claire : en début de troisième, la rébellion.
- Claire : une crise d’adolescence qui entraîne une baisse des résultats scolaires.
- Claire : faire face au décrochage scolaire, une tâche difficile pour les parents.
- Claire : en seconde, le déclic.
- Décrypter le cas de Claire.



POUR ALLER PLUS LOIN
À découvrir aux éditions l'Etudiant :
"100 questions-réponses pour bien s'orienter", par Bruno Magliulo.


Karine Naboulet

en savoir
Jobs, stages et alternance
Nos annonces en alternance par domaine

Nos annonces de stages par domaine
Etudes, formations et établissements
Les établissements par domaine

 

blog comments powered by Disqus

en savoir
Jobs, stages et alternance
Nos annonces en alternance par domaine

Nos annonces de stages par domaine
Etudes, formations et établissements
Les établissements par domaine




Trouver une formation

Annuaire de l'enseignement supérieur

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...

Annuaire de l'alternance

Recherche express
Nom de la formation ou de l'établissement...



uimm_banner_300x150-200114






calcul-salaire










Le blog de l'orientation



Découvrez « Conseils de classe »,
un blog de Bruno Magliulo, inspecteur d'académie honoraire, ancien professeur de sciences économiques et sociales et auteur dans la collection l’Etudiant.
Vous pourrez y débattre librement de tous les sujets liés à l’orientation et à l'actualité éducative.







OK

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation des cookies pour vous proposer notamment des publicités ciblées en fonction de vos centres d'intérêt. Gérer les cookies sur ce site