Conducteur(trice) de train (agence transverse)

Ferroviaire
Niveau d'études nécessaire
CAP, BEP
Salaire moyen
de 2.000 à 2.500 €
Sommaire du secteur

Description

Secteur Ferroviaire
Niveau d'étude minimal CAP, BEP
Bac conseillé Bac général, techno, pro
Alternance Oui
Sélectivité des études Faible
Insertion professionnelle Bonne
Salaire débutant De 2.000 à 2.500 €

Il est autonome et plus que jamais responsable et fiable. Seul, dans sa cabine, le conducteur est aux commandes de trains de voyageurs ou de marchandises, pour des trajets mais aussi des manœuvres.

Maîtrisant parfaitement les règles de la circulation ferroviaire, il est le garant de la sécurité des voyages et de la ponctualité des trains. Il peut lui arriver d’effectuer des dépannages de première nécessité, sur l’engin moteur, par exemple. Bien identifié par les voyageurs, c’est aussi lui qui assure leur information en cas de difficultés (incidents, retards).

Capable de s’adapter à toutes les situations, il travaille seul, mais communique en permanence avec les différents métiers en charge de la circulation.

Son quotidien varie en fonction de ses horaires de travail : il est mobilisable par roulement le jour, la nuit, les jours fériés et les week-ends, en fonction des besoins. Toujours en déplacement, il lui arrive d’avoir des jours de repos loin de son domicile.

Ses compétences

Concentration, communication, anticipation.

Sa formation

Un CAP, BEP ou bac général, technologique ou professionnel en électricité, électrotechnique, électronique, mécanique suffisent. Ou un autre diplôme de niveau même niveau dans ces spécialités.

Une expérience professionnelle dans le transport de personnes ou de marchandises, dans un domaine industriel ou dans le BTP, est particulièrement appréciée.

 

Autres témoignages