1. Bac 2019 : fuite ou pas fuite en maths ?
En bref

Bac 2019 : fuite ou pas fuite en maths ?

Envoyer cet article à un ami
 // © Sandrine Chesnel
// © Sandrine Chesnel

Des candidats auraient reçu le sujet de maths des séries ES et L avant l'épreuve, le 21 juin 2019. Le ministère de l'Education nationale va porter plainte. Allez-vous repasser l'épreuve ?

Vendredi 21 juin 2019, coup de stress pour les candidats du bac L et ES. Leur épreuve de maths passée, une suspicion de fuites du sujet de mathématiques des séries ES et L vient d'être annoncée par le ministère de l'Education nationale.

"Il y a effectivement des suspicions qui concernent une zone géographique limitée : quatre ou cinq établissements en Île-de-France dans lesquels un nombre encore inconnu de candidats ont reçu par réseaux privés, comme Snapchat, les sujets en amont des épreuves", a déclaré le ministère, en fin d'après-midi. Celui-ci va déposer deux plaintes : une administrative et une pénale.

Une épreuve à repasser ?

Le ministère a ajouté qu'il ne prévoyait pas de faire repasser l'épreuve car le problème semblait "suffisamment circonscrit et identifié". Si cela devait se faire, cela serait durant la session de septembre. Et de rappeler les sanctions encourus par les personnes mises en cause. La personne à l’origine de la fuite risque jusqu’à trois ans de prison. L'enquête est en cours pour connaître son identité.

Lire aussi : Bac 2019 : quels risques en cas de fraude ?

Sur les réseaux sociaux, les candidats au bac, qui avaient jugé leur épreuve difficile et dénoncé des erreurs dans le sujet, sont montés au créneau. Si une pétition est lancée pour refaire l'épreuve, auront-ils gain de cause ?

À plusieurs reprises, l'examen du baccalauréat a été entaché par des fuites ou des suspicions de fuites de sujets. Les dernières en date remontent à 2017 avec les épreuves expérimentales de physique-chimie et de SVT (sciences de la vie et de la Terre), mais aussi de philo pour les bacs techno.