1. Bac
  2. Bac 2020 : votre motivation pourra vous faire gagner de précieux points
Coaching

Bac 2020 : votre motivation pourra vous faire gagner de précieux points

Envoyer cet article à un ami
Malgré le travail à distance, il est important de conserver votre motivation. // © Anthony MICALLEF/HAYTHAM-REA
Malgré le travail à distance, il est important de conserver votre motivation. // © Anthony MICALLEF/HAYTHAM-REA

Le bac 2020 sera noté au contrôle continu sur l’année de terminale. Et si les dernières notes ne suffiront peut-être pas à faire remonter votre moyenne, votre assiduité et votre motivation peuvent avoir un fort impact, jusqu’à vous faire décrocher le diplôme ou une mention.

La fin d’année approche avec sa foule d’incertitudes. Parmi elles, la prise en compte des notes du troisième trimestre dans votre moyenne de contrôle continu. Si vous avez 9,9 de moyenne générale, est-ce que vous pourrez remonter la pente et décrocher votre bac ? Si vous avez 11,8, est-ce qu’une mention reste envisageable ?

La motivation sera regardée avant les notes

Sans savoir exactement le nombre de notes que vous pourrez ajouter à votre moyenne générale, difficile de faire des calculs. Mais rassurez-vous, "on va juger l’envie au-delà des performances", prévient David Schalk, professeur d’histoire-géographie au lycée Saint-Pierre Chanel de Thionville (57). Ce qui comptera avant tout, c’est donc votre attitude.

Lors de ses annonces concernant les nouvelles modalités du bac 2020, le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer avait prévenu : "Nous avons voulu garantir l'équité et la qualité, notamment au travers de l'assiduité et de la motivation." Ces notions seront bel et bien prises en compte. "Beaucoup de profs vont utiliser la note d’assiduité pour évaluer la fin de l’année, confirme David Schalk. Ça va se jouer sur l’examen du livret scolaire."

Lire aussi : Coronavirus : le bac 2020 n’aura pas moins de valeur que les autres

Objectif : arrondir votre moyenne au point supérieur

Comme chaque année, votre dossier scolaire peut donc faire pencher la balance, en arrondissant votre note du bac au supérieur, ou pas. "Si un élève qui a 9,8 de moyenne a un nombre d’absences trop important, il ira passer les rattrapages", explique l’enseignant lorrain. À l’inverse, "la motivation sera valorisée".

Concrètement, "il faut être présent, poser des questions, envoyer des mails, montrer qu’on existe et qu’on est motivé". Et n’attendez pas le retour en classe, cette motivation se sent déjà à distance : "Sur Discord (application de discussion en ligne, NDLR), ce sont toujours les mêmes qui posent des questions. On les voit et on ne les oublie pas."

Donnez du sens à votre fin d’année

Mais alors, comment conserver une motivation dans cette situation particulière ? "Il faut mettre du sens sur les deux derniers mois de cours, suggère Virginie Albert, psychopédagogue à Belfort (90). Et se souvenir toujours de ce but : pourquoi on le fait, pourquoi on y va." Dans le cas présent, si votre moyenne flirte avec un chiffre rond, votre objectif de la fin de l’année est simple : avoir le bac, aller aux rattrapages ou avoir une mention.

La psychologue conseille de ne pas attendre. "Avec le confinement, on a adopté un rythme plus lent, mais pour renforcer la motivation, il faut retrouver un sentiment d’efficacité personnelle." Et la motivation, c’est comme le syndrome de la page blanche : "C’est en agissant qu’on se motive." Lorsque les cours auront repris, vous pourrez aussi profiter de la dynamique du travail en groupe avec vos camarades, qui seront dans le même cas que vous.

Lire aussi : En confinement, comment se préparer aux épreuves du bac et du brevet ?

Posez des questions, montrez de l'envie

Cette motivation se manifestera inévitablement auprès de vos professeurs. Même pour les élèves timides. "On ne change pas en deux mois, concède Virginie Albert, mais il suffit de se montrer un minimum. Levez le doigt, posez des questions, montrez un tout petit peu d’envie… Les profs verront ces petits changements."

Et si vraiment la motivation vous manque, vous pouvez aussi la segmenter. "Il faut jouer sur les forts coefficients, conseille David Schalk. En S, il vaut mieux avoir le prof de maths dans sa poche car lors de l’évaluation du livret, on va plus l’écouter que le prof d’histoire-géo. Ça fait un peu flatteur, mais ça permet de gagner des points." Et potentiellement, ça peut vous donner le bac !