Bac 2021 : les E3C deviennent les EC

Par Thibaut Cojean, publié le 01 Juillet 2020
4 min

Le ministre de l'Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer a suivi la plupart des recommandations du comité de suivi de la réforme du bac. Les E3C s’appelleront désormais "évaluations communes", et l’organisation du bac sera assouplie.

Le nouveau bac général et technologique change encore. Les recommandations du comité de suivi de la réforme ont été suivies par Jean-Michel Blanquer, le ministre de l’Éducation nationale. S’il n’y a pas de révolution de fond ni de forme, plusieurs changements sont à noter. Ils entreront en vigueur dès la rentrée 2020.

Lire aussi

Plus d'"épreuves" mais des "évaluations"

Si le principe et le nombre des épreuves communes de contrôle continu (E3C) restent inchangés, elles seront désormais nommées "évaluations communes" (EC). Dans un communiqué, le ministère explique avoir fait ce choix "pour plus de lisibilité du baccalauréat" et "pour traduire le fait qu’il s’agit de devoirs communs réalisés dans le cadre des heures de classe".

Le barème ne change pas : les EC compteront pour 30% de la note finale du bac. Les sujets seront toujours disponibles sur une banque nationale de sujets (BNS) ouverte à tous, les copies seront anonymisées et corrigées par d’autres professeurs que ceux des élèves.

Organisation plus souple des EC

Pour simplifier l’organisation des épreuves, les EC se dérouleront sur les heures de cours et ne pourront pas dépasser deux heures (soit deux fois 55 minutes). Ainsi, les évaluations communes de langues vivantes de terminales ne dureront pas deux heures comme prévu, mais 1h30 et 10 minutes d'oral.

Par ailleurs, les commissions d’harmonisation ne se tiendront plus après les sessions d’EC, mais en fin d’année de première et de terminale. Les élèves auront connaissance de leur note après les épreuves, mais celles-ci pourront être modifiées en fin d’année.

Lire aussi

Calendrier des épreuves terminales publié en début d'année

Le calendrier des EC sera désormais fixé par le chef d’établissement, pour "mieux s’adapter à la progression pédagogique dans chaque établissement". C’est pourquoi "les calendriers des épreuves terminales et de Parcoursup seront désormais publiés en début d’année scolaire", précise le communiqué.

Par ailleurs, les épreuves terminales ne pourront pas durer plus de quatre heures, sauf en cas d’épreuves pratiques. Les épreuves de spécialité langues, littératures et cultures étrangères (LLCE) sont amendées. Pour ceux qui arrêtent la spécialité en première, une épreuve orale de 20 minutes remplace l'épreuve écrite de 2h. En terminale, l'épreuve écrite de 3h30 est maintenu, mais la durée de l'oral passe de 30 à 20 minutes.

Lire aussi

Plus d’autonomie et d’accompagnement pour les professeurs

Les programmes seront assouplis en enseignement scientifique (série générale), car les profs devront désormais choisir 3 thèmes sur les 4 proposés. Ils seront d’ailleurs mieux accompagnés dans la correction des EC et la préparation du grand oral. Enfin, ils auront la possibilité de donner leur avis sur les sujets d’EC présents dans la banque nationale de sujets .

Afin de "solenniser l’étape particulière que constitue le baccalauréat", des cérémonies de remise du diplôme du bac seront désormais organisées, et peut-être dès cette année, pour les bacheliers 2020 privés d’épreuves écrites.

Articles les plus lus

A la Une bac

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !