1. Collège
  2. Brevet 2020
  3. Malgré l'annulation des écrits, le brevet 2020 conservera son importance
Décryptage

Malgré l'annulation des écrits, le brevet 2020 conservera son importance

Envoyer cet article à un ami
En 2020, le brevet est évalué à 100% à partir des bulletins scolaires. // © Adobe Stock/ Florent Bhy
En 2020, le brevet est évalué à 100% à partir des bulletins scolaires. // © Adobe Stock/ Florent Bhy

Diplôme parfois critiqué car non nécessaire au passage en seconde, le brevet conserve un impact symbolique important. Même en 2020, alors qu’il n’y aura pas d’épreuves écrites.

Aucun suspense de prévu cette année : la majorité des élèves de troisième savent déjà s’ils ont ou pas leur diplôme national du brevet (DNB). D’ordinaire, la surprise est déjà atténuée par la prise en compte, pour une bonne partie de la notation, du contrôle continu. En 2020, toutes les épreuves écrites sont annulées et le brevet est évalué à 100% à partir des bulletins scolaires.

Consultez aussi : vos résultats au brevet 2020 dès leur sortie sur le site de l'Etudiant

Premier diplôme

Et pourtant, "les élèves sont attachés, cette année encore, au brevet, constate Florian Drenne, professeur dans un collège de Vincennes (94). Ils nous demandent quand tomberont les résultats, s’ils auront une mention…". Pour ce prof d’histoire-géo, cet intérêt est tout à fait normal : "C’est un diplôme, ce n’est quand même pas rien."

Le DNB n’est pas un examen obligatoire : il n’est pas nécessaire pour poursuivre sa scolarité, que ce soit en seconde ou en CAP. De même, l’obtention du brevet ne dispense pas d’un redoublement de la classe de 3e. Mais alors, à quoi sert cet examen ?

Lire aussi : A quoi sert le brevet ?

La trace de quatre années passées au collège

"Le brevet matérialise les années collège, rappelle Florian Drenne.Ils le garderont toute leur vie !" C’est donc un diplôme de fin de cycle qui vient attester un certain niveau d’apprentissage. Cela explique les très bons taux de réussite au brevet : à l’échelle nationale, près de 9 élèves de 3e sur 10 quittent le collège avec le brevet en poche.

D’ailleurs, contrairement aux idées reçues, "le brevet n’est pas la finalité de la classe de 3e, qui est de préparer l’entrée au lycée", explique l’enseignant francilien. C’est pourquoi, depuis la reprise progressive des cours, les professeurs de troisième s’affairent à préparer aux mieux les élèves à l’entrée en seconde, et non à travailler en compensation du brevet.

Pas de premier examen sur table en 2020

Pour les élèves actuels de troisième, le brevet aurait pourtant dû être le premier examen passé en conditions réelles. Pour Florian Drenne, "cela permet aux élèves de voir qu’on doit apprendre au jour le jour, qu’il faut assimiler des choses et ne pas forcément recracher du par cœur". Sans compter que ce premier examen sur table permet de mesurer son stress et d’apprendre à le gérer, en prévision du bac et des autres examens qui attendent les futurs lycéens et étudiants. Cette composante du brevet ne sera pas appliquée cette année.

Pour autant, même sans épreuves écrites, le brevet 2020 ne sera pas dévalorisé par rapport aux autres, surtout après la crise particulière et anxiogène du coronavirus qu’ont vécu les élèves. Les résultats définitifs, communiqués courant juillet, permettront aux élèves de connaître leur note finale et, s’ils en ont une, leur mention.

Consultez aussi : Le classement des collèges 2020 / Le classement des lycées généraux et technologiques 2020 / Le classement des lycées professionnels 2020