En bref

En 6e, le niveau de français repart à la baisse

Cette année, le niveau en français des élèves de REP+ augmente plus rapidement que celui des élèves hors éducation prioritaire.
Cette année, le niveau en français des élèves de REP+ augmente plus rapidement que celui des élèves hors éducation prioritaire. © Adobe StocK/Gorodenkoff
Par Clément Rocher, publié le 28 novembre 2022
3 min

Cette année, les résultats des élèves de 6e sont stables en mathématiques par rapport à 2021, mais chutent en français. Le ministre de l'Éducation nationale, Pap Ndiaye, devrait présenter prochainement des mesures pour renforcer l'apprentissage des fondamentaux à l'entrée au collège.

Chaque année en septembre, des évaluations repères sont menées au collège, pour évaluer le niveau des élèves de 6e en français et en mathématiques. Les résultats de 2022, diffusés le 25 novembre par le ministère de l'Éducation nationale, confirment les progrès observés sur cinq ans, malgré une baisse des résultats par rapport à 2021.

De meilleurs résultats qu'en 2017

Selon les résultats des évaluations passées en septembre 2022, les élèves de 6e de cette année sont meilleurs en français (+ sept points) et en mathématiques que ceux de 2017.
Et bonne nouvelle : le niveau en français des élèves de REP+ augmente plus rapidement que celui des élèves hors éducation prioritaire, permettant ainsi de réduire les écarts.

Néanmoins, ces résultats ne sont pas aussi bons que ceux de l'an dernier. Si on observe une certaine stabilité en mathématiques, les performances des élèves chutent en français : les résultats affichent une baisse de quatre points par rapport à 2021.

"On constate un tassement des résultats en français en 6e, très probablement lié à la crise sanitaire, avec des absences d'élèves et d'enseignants", explique Edouard Geffray, directeur général de l'enseignement scolaire auprès du ministère.

Des difficultés en lecture persistent

Mis en place depuis la rentrée 2020, le test individuel de lecture à l'oral permet également d'évaluer la fluence de lecture, et donc de connaître la capacité des élèves à lire correctement à voix haute.
Les résultats restent encore fragiles. Cette année, le score moyen est de 126 mots lus en une minute, soit une légère augmentation par rapport à 2021. La proportion d’élèves au niveau satisfaisant (55,6 %) progresse de trois points par rapport à 2021.
Cependant, 15% des élèves présentent de réelles lacunes en lecture, en arrivant à lire moins de 90 mots par minute. Ce taux monte à 30% pour les élèves scolarisés en REP+.
Ces résultats vont particulièrement intéresser le ministre de l'Éducation nationale, Pap Ndiaye, qui souhaite engager une réforme du collège. Le ministre serait susceptible de faire des annonces à ce sujet prochainement afin de remédier aux difficultés.

Vous aimerez aussi

Contenus supplémentaires

Partagez sur les réseaux sociaux !