Le niveau en français et en mathématiques des élèves de 6e est meilleur qu'en 2019

Par Clément Rocher, publié le 10 Novembre 2020
4 min

Le niveau des élèves de 6e en français et en mathématiques progresse par rapport à 2019. 88% des nouveaux collégiens maîtrisent le français et 72% les mathématiques. Mais les inégalités sociales persistent.

Lundi 9 novembre, le ministère de l’Éducation nationale a rendu publics les résultats des évaluations repères menées dans les classes de 6e au mois de septembre 2020.

Les chiffres montrent une nette amélioration des résultats, aussi bien en français qu'en mathématiques. En effet, 88,3% des nouveaux collégiens disposent "d'une maîtrise suffisante" en français contre 83,5% l'année dernière (+ 4,8 points). De même, 72,1% des élèves de 6e présentent "une maîtrise satisfaisante" en mathématiques contre 69% l'année dernière (+ 3,1 points).

En revanche, cela signifie que 27,9% des nouveaux collégiens ne maîtrisent pas correctement les mathématiques pour aborder de manière sereine cette matière.

Lire aussi

Des inégalités sociales toujours présentes

Les résultats révèlent que les inégalités sociales se poursuivent sur le plan de l'apprentissage. 94,9% des nouveaux collégiens issus du privé et 89,6% issus du public (hors REP) possèdent une excellente maîtrise du français contre 78,3% en REP (réseau d'éducation prioritaire) et 68% en REP+.

Cette différence est particulièrement frappante en mathématiques. Seulement 54,4% des élèves en REP et 40,2% en REP+ affichent une maîtrise satisfaisante dans cette matière alors qu'ils sont 85% dans le privé et 74% dans le public (hors REP).

Mais force est de constater qu'il y a du progrès par rapport à l'année précédente. En 2019, seulement 63% des élèves en REP+ disposaient d'une maîtrise satisfaisante en français (+ 5 points) mais cette amélioration reste insuffisante en mathématiques (+ 0,3 points).

Un retard dans le niveau de lecture

Cette année, le ministère avait innové avec un nouveau test individuel de lecture à l'oral afin d'évaluer la fluence de lecture. Le score moyen est de 124 mots lus en une minute.

Le niveau est jugé satisfaisant pour 53,4% des élèves de 6e. Mais l'on constate toujours des inégalités selon les réseaux de scolarisation. 30,7% des élèves en REP+ n'atteignent pas le niveau attendu de fin de CE2. Ils sont seulement 15,6% dans le public (hors REP).

Cette évaluation révèle un retard assez conséquent dans le niveau de lecture des élèves. Mais Édouard Geffray, directeur général de l’enseignement scolaire auprès du ministère, temporise : "Il n'y a pas de fatalité en matière de lecture […] il faut pratiquer. Un accompagnement personnalisé est possible."

Le confinement n'a pas pénalisé les élèves selon le ministère

Les résultats montrent que la première période de confinement de l'année 2020 n'a pas eu d'impact spécifique sur l'apprentissage et la maîtrise des savoirs fondamentaux des élèves. "Il n'y a pas eu de baisse des acquis après le confinement", déclare Fabienne Rosenwald, pilote de la Depp (direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance), le service statistique du ministère de l'Éducation nationale.

Lire aussi

Les plus lus Collège

A la Une Collège

Partagez cet article sur les réseaux sociaux !